Systèmes de vision indirecte à caméra pour véhicules lourds – phase I

Les systèmes de vision indirecte sont utilisés par les conducteurs pour voir les objets qui ne se trouvent pas directement dans leur champ visuel. Ces systèmes peuvent comprendre un rétroviseur classique ou une caméra. Le but de la présente étude est d’évaluer les facteurs de conception relatifs à l’utilisation de systèmes de vision indirecte à caméra, de quantifier les économies de carburant possibles grâce à l’utilisation de tels systèmes, ainsi que d’identifier et de quantifier tout effet secondaire découlant de l’utilisation de ces systèmes.

Les facteurs de conception ont été divisés en deux catégories : les aspects de la conception relatifs aux humains et les aspects de la conception relatifs à l’équipement. Ces deux catégories de facteurs de conception ont été évaluées au moyen d’un examen documentaire d’études antérieures semblables, ainsi que d’autres articles de journaux et textes pertinents.

Les économies de carburant qui pourraient être réalisées si l’on utilise un système de vision indirecte à caméra ont été quantifiées au moyen d’essais de composants à grande échelle dans une soufflerie de 2 m sur 3 m. Les résultats des essais de composants ont été comparés à des essais antérieurs de composants de véhicule à grande échelle, afin de déterminer la réduction globale du coefficient de traînée des véhicules à l’aide d’un système de vision indirecte à caméra et, par conséquent, les économies de carburant possibles.

Le rapport complet se trouve à l’adresse suivante : http://nparc.cisti-icist.nrc-cnrc.gc.ca/fra/voir/objet/?id=3fb13edf-2901-4ed1-b5ce-2cf9ce0b0817

Date de modification :