Circulaire consultative (CC)

Certification du changement de place du siège du commandant de bord en vue d'une utilisation par un seul pilote d'un giravion

Dossier N° : 5009-32-4 CC N° : 500-021
SGDDI N° : 1951290-V1 Édition N° : 01
Direction d'émission : Certification des aéronefs Date d'entrée en vigueur : 2006-10-20

1.0 Introduction

1.1 Objet
1.2 Applicabilité
1.3 Description des changements

2.0 Références

2.1 Documents de référence
2.2 Documents annulés
2.3 Définitions et abréviations

3.0 Contexte

4.0 Exigences de certification applicables

5.0 Configuration de l’aéronef

5.1 Approche de certification traditionnelle
5.2 Exigences de certification

6.0 Essais de certification

6.1 Évaluation de la cabine de pilotage
6.2 Procédures normales
6.3 Procédures d’urgence

7.0 Manuel de vol du giravion

7.1 Restrictions
7.2 Procédures en situations normales
7.3 Procédures en situations d’urgence et anormales
7.4 Performances

8.0 Bureau responsable

1.0 Introduction

La présente Circulaire consultative (CC) décrit un moyen acceptable parmi d’autres de démontrer la conformité à la réglementation et aux normes. La présente CC, en soi et pour soi, ne change, ne crée, ne modifie ni ne permet un écart par rapport aux exigences réglementaires et n’établit pas de normes minimales. Le demandeur peut choisir de suivre une autre métode, laquelle devra être jugée acceptable par Transports Canada. 

1.1 Objet

La présente CC a pour objet de documenter un moyen de conformité pour la certification d’un giravion avec changement de siège du commandant de bord en vue d’une utilisation par un seul pilote.

1.2 Applicabilité

Le présent document s’applique à tout le personnel de l’Aviation civile de Transports Canada, aux délégués ainsi qu’à l’industrie.

1.3 Description des changements

Sans objet.

2.0 Références

2.1 Documents de référence

Les documents de référence suivants sont destinés à être utilisés conjointement avec le document présent :

  1. Chapitre 523 du Manuel de navigabilité (MN) — Approbation de la conception des modifications et des réparations
  2. Chapitre 527 du MN — Giravions de la catégorie normale;
  3. Chapitre 529 du MN — Giravions de la catégorie transport;

2.2 Documents annulés

Sans objet.

2.3 Définitions

Les définitions qui suivent ne s’appliquent qu’aux fins du présent document :

  1. Conservateur de cap (DG);
  2. Indicateur radio magnétique (RMI);
  3. Indicateur de situation horizontale (HSI);
  4. Régime de turbine haute pression (N1);
  5. Règles de vol aux instruments (IFR);
  6. Règles de vol à vue (VFR);
  7. Système de contrôle automatique de vol (AFCS);
  8. Température à l’entrée de la turbine à puissance (T5);

3.0 Contexte

  1. On a récemment constaté une hausse du nombre de demandes de certification de giravions devant être utilisés dans des opérations avec charge externe et repères verticaux où l’équipage minimal est constitué d’un seul pilote occupant le siège gauche. Les giravions proposés pour les opérations avec charge externe, repères verticaux et siège gauche étaient initialement certifiés pour un équipage minimal d’un seul pilote occupant le siège droit. En général, la configuration proposée par les demandeurs ne respectait pas toutes les exigences des critères de certification qui leur étaient associés.
  2. Ce document d’orientation a été rédigé en tenant pour acquis que l’équipage minimal initial était constitué d’un seul pilote occupant le siège droit et que la nouvelle configuration certifiée comprend un pilote occupant le siège gauche. Ce document d’orientation peut également être utilisé pour les changements de place des membres d’équipage qui ne sont pas associés aux opérations avec charge externe et repères verticaux.
  3. Le but du moyen acceptable, décrit dans cette circulaire, est de garantir que l’approche traditionnellement retenue sera utilisée de manière uniforme dans les futurs travaux de certification des modèles nouveaux et actuels qui sont approuvés en vertu du Chapitre 513 du Manuel de navigabilité (MN)

4.0 Exigences de certification applicables

Les exigences de certification applicables aux giravions de catégorie transport se trouvent au chapitre 529 du MN; celles qui sont applicables aux giravions de catégorie normale se trouvent au chapitre 527 du MN. Les exigences de certification qui pourraient être touchées par un changement du nombre, de la position, ou encore du nombre et de la position des membres de l’équipage minimal de vol, sont énumérées ci-dessous, le sigle 5XX indiquant, selon le cas, soit le chapitre 527 du MN, soit le chapitre 529 du MN :

  1. 5XX.141(b)        Caractéristiques de vol — Généralités;
  2. 5XX.151            Commandes de vol;
  3. 5XX.161            Commande de compensation;
  4. 5XX.171            Stabilité : généralités;
  5. 5XX.671            Systèmes de commandes — Généralités;
  6. 5XX.672            Systèmes d’augmentation de la stabilité, automatiques et servo-commandés;
  7. 5XX.771            Compartiment de pilotage;
  8. 5XX.773            Vue du compartiment de pilotage;
  9. 5XX.777            Commandes de la cabine de pilotage;
  10. 5XX.785            Sièges, couchettes, civières, ceintures de sécurité et harnais;
  11. 5XX.1301           Fonction et installation;
  12. 5XX.1303           Instruments de vol et de navigation;
  13. 5XX.1305           Instruments de l’installation motrice;
  14. 5XX.1307           Équipements divers
  15. 5XX.1309           Équipements, systèmes et installations;
  16. 5XX.1321           Instruments:  Installation — Disposition et visibilité;
  17. 5XX.1329           Système de pilote automatique;
  18. 529.1333           Systèmes d’instruments doublés;
  19. 5XX.1335           Systèmes directeurs de vol;
  20. 5XX.1337           Instruments de l’installation motrice;
  21. 5XX.1357(d)       Systèmes et équipement électriques — Dispositifs de protection des circuits;
  22. 5XX.1381           Éclairage et feux — Lampes d’instruments;
  23. 5XX.1383           Projecteurs d’atterrissage;
  24. 5XX.1521           Limitations d’utilisation — Limitations relatives à l’installation motrice;
  25. 5XX.1523           Équipage minimal de vol;
  26. 5XX.1525           Types d’utilisation;
  27. 5XX.1541           Repères et plaques indicatrices — Généralités;
  28. 5XX.1559           Plaquettes indicatrices de limitation;
  29. 5XX.1581           Manuel de vol du giravion — Généralités;
  30. 5XX.1583           Limitations d’utilisation;
  31. 5XX.1585           Procédures d’utilisation.

5.0 Configuration de l'aréonerf

5.1 Approche de certification traditionnelle

En général, les changements de configuration proposés par les demandeurs pour les opérations avec charge externe et repères verticaux consistaient en les éléments suivants :

  1. Hublot bombé installé dans la porte gauche;
  2. Groupe d’instruments installé dans la porte et le plancher gauches, ce groupe étant visible pour le pilote lorsque celui-ci effectue des tâches à repères verticaux avec restriction des mouvements de la tête et des yeux. Dans les cas où les indicateurs N1 et T5 n’étaient pas reproduits dans le groupe d’instruments de la porte ou du plancher, une procédure était élaborée afin de garantir que le pilote avait connaissance du couple qui correspondait à la première limite moteur atteinte dans les conditions atmosphériques du moment. Ce groupe comprenait les instruments suivants :
    1. Indicateur de couple;
    2. Tachymètre du régime rotor et de la turbine de puissance;
    3. Voyant d’alarme d’incendie; et
    4. Voyant principal avertissement/alarme.
  3. Sur le tableau de bord situé devant le siège gauche du pilote, les instruments de vol et les voyants énumérés ci-dessous. Il a été jugé acceptable de déplacer l’indicateur de couple et/ou le tachymètre double ou triple vers le groupe d’instruments de la porte ou du plancher gauche pour les aéronefs pilotés par un seul pilote dans  le siège gauche uniquement pour les opérations avec repères verticaux :
    1. Indicateur d’assiette;
    2. Anémomètre;
    3. Avertisseur bas régime rotor;
    4. Voyant(s) d’incendie;
    5. Voyant(s) moteur en panne;
    6. Voyant(s) principaux avertissement/alarme;
    7. Altimètre; et
    8. Tachymètre du régime rotor et de la turbine de puissance.
  4. Commande principale de largage de charge externe installée soit sur la prise de la commande gauche du pas cyclique, soit sur la prise de la commande gauche du pas collectif, ainsi qu’une commande de largage secondaire de charge externe accessible par le pilote sans que celui-ci ne doive lâcher les commandes de vol principales. Il a été jugé acceptable de ne pas déplacer les interrupteurs et les commandes du système sur les appareils qui sont pilotés par un seul pilote dans  le siège gauche uniquement pour les opérations avec repères verticaux. Ces  giravions doivent être munis d’un système de compensation d’effort en état de marche.
  5. Un giravion  qui est certifié à l’aide de l’approche de certification traditionnelle et qui ne respecte pas toutes les exigences de certification qui sont applicables à cette modification doit être certifié comme un giravion  de catégorie restreinte. Les restrictions appropriées dans cette dernière catégorie dépendent de l’importance de la non-conformité; des conseils spécifiques doivent être obtenus auprès de Certification des aéronefs, Essais en vol. Voici certaines des restrictions caractéristiques qui ont été imposées antérieurement :
    1. Occupants limités à l’équipage, à l’équipage en formation et aux personnes nécessaires au transport de la charge;
    2. Aucun passager;
    3. Interdiction de vol au-dessus de zones bâties; et
    4. Le pilotage par un seul pilote occupant le siège gauche est autorisé uniquement pour les opérations avec charge externe et repères verticaux.

5.2 Exigences de certification

  1. Afin que le pilote puisse piloter efficacement l’aéronef tout en effectuant des opérations avec charge externe et repères verticaux, les éléments suivants doivent être disponibles dans le champ visuel principal du pilote pendant les travaux avec repères verticaux — sur la surface externe de la porte et alignés approximativement avec l’extrémité avant du levier de pas collectif :
    1. Tachymètre du régime rotor et de la turbine de puissance;
    2. Indicateur de couple;
    3. Indicateur  N1;
    4. Indicateur  T5;
    5. Voyant(s) principaux avertissement/alarme; et
    6. Voyant d’incendie.
  2. Afin que le pilote puisse piloter efficacement l’aéronef dans  le siège gauche lorsqu’il n’effectue pas de vol stationnaire, les instruments et indicateurs suivants doivent se trouver sur le tableau de bord situé devant le siège du pilote commandant de bord :
    1. Indicateur d’assiette;
    2. Anémomètre;
    3. RMI/DG/HSI;
    4. Avertisseur bas régime rotor;
    5. Voyant(s) d’incendie;
    6. Voyant(s) moteur en panne;
    7. Voyant(s) principaux avertissement/alarme;
    8. Altimètre;
    9. Variomètre;
    10. Tachymètre du régime rotor et de la turbine de puissance;
    11. Indicateur du couple du moteur/de la transmission;
    12. Indicateur de glissade — dérapage; et
    13. Diverses affichettes.
  3. Divers interrupteurs et commandes de systèmes doivent être déplacés vers la partie gauche de la cabine de pilotage afin de permettre au pilote de continuer à tenir la commande de pas cyclique avec sa main droite tout en effectuant les procédures dans des situation normales, d’urgence et anormales. Voici certains exemples d’interrupteurs dont le déplacement pourrait être exigé :
    1. Interrupteurs de mode du régulateur de carburant du moteur;
    2. Interrupteurs du système d’extinction incendie réacteur;
    3. Interrupteurs des circuits hydrauliques;
    4. Interrupteurs de désactivation de l’AFCS;
    5. Interrupteurs de butée de manette de puissance;
    6. Interrupteurs de démarrage du moteur; et
    7. Interrupteurs d’arrêt carburant;
  4. La commande principale de largage de charge externe installée soit sur la prise de la commande gauche du pas cyclique, soit sur la prise de la commande gauche du pas collectif, ainsi qu’une commande de largage secondaire de charge externe accessible pour le pilote sans que celui-ci ne doive lâcher les commandes de vol principales.
  5. La configuration du harnais de sécurité du pilote doit être évaluée de manière à garantir qu’elle offre la liberté de mouvement nécessaire à l’exécution répétée des tâches sans inconfort ni fatigue excessive pendant une période d’utilisation prolongée.

6.0 Essais de certification

6.1 Évaluation de la cabine de pilotage

L’emplacement de tous les instruments, interrupteurs, indicateurs et afficheurs sera examiné pour garantir que le modèle de cabine proposé est utilisable dans le cadre des opérations envisagées avec l’équipage minimal certifié. Cette évaluation sera effectuée de jour et, le cas échéant, de nuit.

6.2 Procédures normales

Toutes les procédures normales et toutes les fonctions normalement prévues de l’aéronef seront évaluées à l’aide de l’équipage minimal certifié. Cette évaluation sera effectuée de jour et, le cas échéant, de nuit et elle comprendra tous les types d’opérations de la certification, notamment les vols VFR, les vols IFR et les vols de catégorie A, tel que définie à l’article 500.02 du MN. Ces mesures permettront de vérifier que l’équipage minimal peut faire fonctionner l’aéronef en toute sécurité tout en composant avec des défaillances de système.

6.3 Procédures d’urgence

Toutes les procédures d’urgence et les procédures en situation anormale seront évaluées avec l’équipage minimal certifié. La portée de cette évaluation n’est pas limitée à des défaillances simples ou à des procédures publiées : l’évaluation peut comprendre toute défaillance ou tout ensemble de défaillances qui ne sont pas considérés comme des événements extrêmement improbables. Cette évaluation sera effectuée de jour et, le cas échéant, de nuit et comprendra tous les types d’opérations de la certification, notamment les vols VFR, les vols IFR et les vols de catégorie A. Ces mesures permettront de vérifier que l’équipage minimal peut faire fonctionner le giravion  en toute sécurité tout en composant avec des défaillances de système.

7.0 Manuel de vol du giravion

7.1 Restrictions

  1. Les modifications apportées au nombre de membres de l’équipage minimal certifié, à la place du commandant de bord et aux types d’opérations applicables doivent être documentées à la section des restrictions du supplément au manuel de vol du giravion.
  2. Les exigences relatives à l’équipement qui sont stipulées pour permettre la modification du nombre de membres de l’équipage minimal et la place du commandant de bord doivent être documentées à la section des restrictions du supplément au manuel de vol du giravion.
  3. Les autres restrictions stipulées en raison des modifications apportées à la place du commandant de bord et au nombre de membres de l’équipage minimal doivent être spécifiées à la section des restrictions du supplément au manuel de vol du giravion. Il est possible que certaines restrictions soient appliquées pour limiter les opérations approuvées de l’aéronef en raison d’une non-conformité aux règlements applicables, comme dans la catégorie restreinte.

7.2 Procédures en situations normales

Les modifications des procédures en situations normales qui sont exigées en raison des modifications apportées à la place du commandant de bord et au nombre de membres de l’équipage minimal doivent être spécifiées à la section des procédures des situations normales du supplément au manuel de vol du giravion.

7.3 Procédures en situations d’urgence et anormales

Les modifications des procédures en situations d’urgence et anormales qui sont exigées en raison des modifications apportées à la place du commandant de bord et au nombre de membres de l’équipage minimal doivent être spécifiées à la section des procédures en situations d’urgence et anormales du supplément au manuel de vol du giravion.

7.4 Performances

  1. Les modifications des performances de l’aéronef qui sont dues aux modifications apportées à la place du commandant de bord et au nombre de membres de l’équipage minimal doivent être spécifiées à la section des performances du supplément au manuel de vol du giravion.
  2. Pour les opérations avec repères verticaux, si les indicateurs N1 et T5 ne sont pas reproduits dans le groupe d’instruments de la porte ou du plancher, des renseignements devront être élaborés sur les procédures ou sur les performances, ou sur les deux. Cela vise à garantir que le pilote a connaissance, dans tout le domaine de vol, du couple qui correspond à la première limite moteur atteinte dans les conditions atmosphériques du moment.

8.0 Bureau Responsable

Pour obtenir plus de renseignements veuillez communiquer avec :
Coordonnateur des politiques et des normes (AARDH/P)

Téléphone :            613-990-8234
Télécopieur :          613-996-9178
Courriel :               AARDH-P@tc.gc.ca

Chef, Normes réglementaires
Direction de la Certification des aéronefs

Original signé par Gilles Morin

Gilles Morin

 

Date de modification :