Circulaire consultative (CC)

Vol dans des conditions givrantes - performances

Dossier N° : 5009-6-523 CC N° : 523-003
SGDDI N° : 530121-V3 Édition N° : 01
Direction d'émission : Certification des aéronefs Date d'entrée en vigueur : 2004-12-01

1.0 Introduction

1.1 Objet
1.2 Directives d'applicabilité
1.3 Description des changements
1.4 Abrogation

2.0 Références

2.1 Documents de référence
2.2 Document annulé

3.0 Contexte

4.0 Établissement des performances

5.0 Ressource à l'administration centrale



1.0 Introduction

1.1 Objet

La présente Circulaire consultative (CC) a pour objet de fournir des indications sur un moyen acceptable parmi d'autres de se conformer aux exigences de performances du chapitre 523 qui portent sur l'homologation de vol dans des conditions givrantes des avions de la catégorie navette.

Cette Circulaire consultative fait actuellement l'objet d'un processus d'harmonisation internationale, et la présente CC servira pendant les programmes d'homologation de type. Une fois l'harmonisation terminée, la présente CC sera modifiée ou abrogée et les parties harmonisées correspondantes de cette circulaire seront adoptées.

1.2 Directives d'applicabilité

Le document présent s'applique à tout le personnel de Transports Canada, aux délégués ainsi qu'à l'industrie.

1.3 Description des changements

Le document présent, anciennement connu sous le nom de AMA no 523/2A, est publié de nouveau comme CC. Sauf pour quelques modifications mineures d'ordre rédactionnel, le contenu demeure le même.

1.4 Abrogation

Le document présent ne comporte pas de clause abrogatoire. Par contre il sera revu périodiquement afin de s'assurer de la pertinence de son contenu.

2.0 Références

2.1 Documents de référence

Les documents de référence suivants sont destinés à être utilisés conjointement avec le document présent :

(a) Chapitre 523 du Manuel de navigabilité - Avions des catégories normale, utilitaire, acrobatique et navette, sections 523.45, 523.49, 523.51, 523.53, 523.55, 523.57, 523.59, 523.65, 523.67, 523.75, 523.77, 523.929, 523.1093, 523.1416, 523.1419, 523.1525, 523.1581 et
 
(b) Chapitre 525, Appendice C du MN - Avions de la catégorie Transport.

2.2 Document annulé

À partir de la date d'entrée en vigueur du document présent, l'AMA no 523/2A en date du 29 octobre 1999 est annulée.

3.0 Contexte

Les exigences de conception du matériel de protection contre le givrage se trouvent aux sections 523.1093, 523.1416 et 523.1419 du chapitre 523. La circulaire d'information (AC) 20-73 donne des renseignements sur le bien-fondé des dispositifs de protection contre le givrage. Cette AC laisse entendre que l'impact total sur les performances de l'aéronef devrait être établi en fonction des accumulations de glace prévues sur les surfaces non protégées mais ne contient aucune procédure explicative. Bien entendu, un aéronef conçu avec d'importants dispositifs de protection contre le givrage subira une baisse de performances moindre qu'un appareil muni de dispositifs moins importants. Jusqu'à maintenant, il y a eu une certaine incertitude quant à la façon d'établir les baisses de performances et comment elles devaient s'appliquer aux procédures et performances d'un manuel de vol homologué.

4.0 Établissement des performances

En général, le vol dans des conditions givrantes peut comprendre le décollage et la montée, la croisière, la descente et l'atterrissage. Pendant la phase de décollage, on peut assumer que l'accumulation de glace est négligeable, mais il faut prendre en considération le fonctionnement des dispositifs de protection contre le givrage. Dans les autres phases de vol, il y a tout lieu d'assumer que l'utilisation de ces dispositifs est nécessaire et que, en plus, il y a peut-être une accumulation de glace sur des surfaces non protégées.

(a) Pendant le décollage et la montée dans des conditions givrantes, les éléments suivants devraient être pris en considération :
 
(i) les vitesses de décollage devraient continuer à garantir des marges suffisantes au-dessus des vitesses de référence minimales adaptées aux procédures et aux conditions d'exploitation (p. ex. fonctionnement périodique des manchons, échappement de l'air de prélèvement dans l'écoulement);
 
(ii) la poussée devrait être adaptée aux procédures et aux conditions d'exploitation (p. ex. perte due au prélèvement d'air, extraction de puissance due aux charges électriques d'antigivrage);
 
(iii) la traînée devrait être adaptée à la configuration d'exploitation (p. ex. volets séparateurs de glace sortis);
 
(iv) les performances de décollage devraient être basées sur les vitesses, la poussée et la traînée établies ci-dessus.
 
(b) Pendant la croisière dans des conditions givrantes ou après l'entrée dans un milieu givrant, les éléments suivants devraient être pris en considération :
 
(i) la vitesse de montée en croisière devrait continuer à garantir une marge suffisante au-dessus de la vitesse de référence minimale adaptée aux procédures, aux conditions et à la configuration aérodynamique d'exploitation (p. ex. glace sur des surfaces non protégées);
 
(ii) la poussée devrait être adaptée aux procédures et aux conditions d'exploitation;
 
(iii) les augmentations de traînée et de masse dues à l'accumulation de glace sur des surfaces non protégées et l'augmentation de traînée due à la configuration des dispositifs de protection contre le givrage;
 
(iv) les données sur la pente de montée et la trajectoire de vol en croisière devraient être basées sur les vitesses, la poussée et la traînée établies ci-dessus.
 
(c) Après un vol dans des conditions givrantes, la présence d'une certaine accumulation de glace est possible sur les surfaces non protégées pendant les phases d'approche et d'atterrissage. Dans le cas d'un aéronef qui atterrit avec une certaine accumulation de glace et qui vole peut-être dans des conditions givrantes, les éléments suivants devraient être pris en considération :
 
(i) les vitesses de montée en configuration d'approche, de montée en configuration d'atterrissage et de référence à l'atterrissage devraient continuer à garantir des marges suffisantes au-dessus des vitesses de référence minimales adaptées aux procédures, aux conditions et à la configuration aérodynamique d'exploitation (p. ex. glace sur des surfaces non protégées);
 
(ii) la poussée devrait être adaptée aux procédures et aux conditions d'exploitation (p. ex. puissance disponible après 8 secondes en cas de prélèvement d'air);
 
(iii) les augmentations de traînée et de masse dues à l'accumulation de glace sur des surfaces non protégées et l'augmentation de traînée due à la configuration des dispositifs de protection contre le givrage (p. ex. volets séparateurs de glace sortis);
 
(iv) les pentes de montée en configuration d'approche et d'atterrissage ainsi que les masses limites devraient être basées sur les vitesses, la poussée et la traînée établies ci-dessus;
 
(v) la distance d'atterrissage devrait être établie en fonction des procédures d'exploitation appropriées (p. ex. vitesse de référence à 50 pieds).

5.0 Ressource à l'administration centrale

Pour obtenir plus de renseignements veuillez communiquer avec :

Coordinateur des politiques et des normes (AARDH/P)
Téléphone : (613) 990-3923
Télécopieur : (613) 996-9178
Courriel : AARDH-P@tc.gc.ca

Chef, Normes réglementaires
Direction de la Certification des aéronefs

Original signé par Maher Khouzam

Maher Khouzam

 

Date de modification :