Circulaire consultative (CC)

Décollage et atterrissage en vent arrière

Dossier N° : 5009-6-525 CC N° : 525-008
SGDDI N° : 530295-V3 Édition N° : 01
Direction d'émission : Certification des aéronefs Date d'entrée en vigueur : 2004-12-01

1.0 Introduction

1.1 Objet
1.2 Directives d'applicabilité
1.3 Description des changements
1.4 Abrogation

2.0 Références

2.1 Document de référence
2.2 Document annulé

3.0 Contexte

4.0 Moyens acceptables de conformité

5.0 Manuel de vol de l'avion

6.0 Ressource à l'administration centrale

1.0 Introduction

1.1 Objet

La présente Circulaire consultative (CC) a pour objet de fournir des indications sur un moyen acceptable parmi d'autres de se conformer aux exigences de vol du chapitre 525 du Manuel de navigabilité qui portent sur le décollage et l'atterrissage avec vent arrière dépassant 10 noeuds.

Cette circulaire consultative fait actuellement l'objet d'un processus d'harmonisation internationale, et la présente CC servira pendant les programmes de certification de type. Une fois l'harmonisation terminée, la présente CC sera modifiée ou abrogée et les parties harmonisées correspondantes de cette circulaire seront adoptées.

1.2 Directives d'applicabilité

Le document présent s'applique à tout le personnel de Transports Canada, aux délégués ainsi qu'à l'industrie.

1.3 Description des changements

Le document présent, anciennement connu sous le nom de AMA no 525/6A est publié de nouveau comme CC. Sauf pour quelques modifications mineures d'ordre rédactionnel, le contenu demeure le même.

1.4 Abrogation

Le document présent ne comporte pas de clause abrogatoire. Par contre il sera revu périodiquement afin de s'assurer de la pertinence de son contenu.

2.0 Références

2.1 Document de référence

Le document de référence suivant est destiné à être utilisé conjointement avec le document présent:

Chapitre 525 du Manuel de navigabilité (MN) - Avions de la catégorie Transport.

2.2 Document annulé

À partir de la date d'entrée en vigueur du document présent, l'AMA no 525/6A en date du 15 novembre 1999 est annulée.

3.0 Contexte

Aucun essai spécial n'est requis pour l'approbation de composantes vent arrière atteignant 10 noeuds. Toutefois, pour l'approbation de composantes vent arrière supérieures à ce chiffre, des essais spécifiques dans des conditions de vent arrière sont nécessaires pour démontrer qu'un niveau suffisant de sécurité est assuré.

4.0 Moyens acceptables de conformité

Les moyens acceptables de conformité sont comme il suit :

(a) Condition d'essai avec vent arrière - Pour l'approbation d'une composante vent arrière de VTW noeuds, les conditions d'essais avec vent arrière sont les suivantes :
 
(i) la composante vent arrière moyenne obtenue doit être supérieure à VTW; et
 
(ii) la composante vent arrière maximale obtenue dans des conditions instables doit être d'au moins 1,5 VTW.
 
Les conditions de vent doivent être enregistrées continuellement pendant toute la durée du décollage et de l'atterrissage à un endroit situé près des points de décollage et d'atterrissage. La valeur du vent enregistrée à une hauteur (h) au-dessus de la surface (minimum de 2 m) doit être corrigée à une hauteur de 10 m (32,8 pi) de la façon suivante :

 
(b) Essais de tenue de l'appareil au décollage et à l'atterrissage - Les essais suivants doivent être effectués dans les conditions de vent arrière indiquées en 4.(a) :
 
(i) décollage normal tous les moteurs en marche;
 
(ii) décollage avec un moteur en panne à la VEF dans des conditions de limitation de masse altitude température simulées;
 
(iii) atterrissage normal tous les moteurs en marche;
 
(iv) approche avec un moteur en panne et remise des gaz; et
 
(v) atterrissage avec un moteur en panne.
 
Les approches à l'atterrissage doivent être effectuées à l'angle de pente de descente normal, soit 3 degrés.

Les essais de décollage et d'atterrissage doivent montrer que les listes de vitesses actuelles sont adéquates pour l'utilisation de l'avion. Si de nouvelles listes de vitesses sont nécessaires, des données de performances appropriées doivent alors être obtenues. L'avion doit présenter une pilotabilité et des performances adéquates, et être exempt de caractéristiques dangereuses pendant les essais. Les vitesses de décollage et d'atterrissage doivent être telles que l'avertisseur de décrochage se déclenchera rarement dans des conditions caractéristiques de turbulence.
 
(c) Pentes de montée nécessaire au franchissement d'obstacles - Il n'est pas nécessaire de prendre en considération l'ajustement des limites de masse au décollage et à l'atterrissage en fonction de la pente de montée en air calme pour tenir compte du véritable profil de montée en vent arrière. En matière de franchissement d'obstacles, la trajectoire de décollage inclut déjà un facteur de correction en exploitation de 150 % de la composante vent arrière. Toutefois, pour ce qui est de la montée en configuration d'atterrissage, tous les moteurs en marche, en 525.119 et la montée approche dont il est question en 525.121d), les effets correspondant à 150 % de la composante vent arrière sur de la pente de montée en air calme devraient être indiqués à titre indicatif dans le manuel de vol de l'avion afin d'aider à calculer la marge de franchissement des obstacles en cas de remise des gaz.
 
(d) Contrôle moteur - Le fonctionnement du groupe moteur doit être évalué dans les conditions d'essai vent arrière nécessaires (article 525.939). Ainsi, lorsque des procédures spéciales sont nécessaires, leur effet sur les performances doit être pris en considération.
 
(e) Guidage en vol - Les approches guidées à l'aide de l'ILS (directeur de vol et/ou pilote automatique) doivent être évaluées dans les conditions d'essai vent arrière nécessaires à moins que le vol avec vent arrière supérieur à 10 noeuds soit interdit dans la section «Limites des systèmes» appropriée du manuel de vol.
 
(f) Vitesse maximale du vent - Par suite des essais indiqués ci-dessus, une limite de vitesse maximale du vent, associée à la composante vent arrière maximale, peut être nécessaire.

5.0 Manuel de vol de l'avion

Limites - Les limites applicables, comprenant les configurations décollage et atterrissage et la composante vent arrière maximale, doivent être fournies. En outre, toutes les limites des systèmes qui s'appliquent doivent être fournies. Dans certains cas, une vitesse maximale du vent peut être fournie.

Procédures normales et anormales - Les procédures doivent comprendre toute instruction spéciale associée au vol avec vent arrière, p.ex. le réglage de la puissance, le verrouillage des gouvernes.

Performances - On doit déterminer les données en utilisant 150 % de la composante vent arrière indiquée et les présenter jusqu'à la composante maximale approuvée. Les effets d'un vent arrière sur la montée en configuration d'atterrissage et sur les pentes de montée en air calme en approche devraient être donnés à titre indicatif, conformément au paragraphe 4c). En outre, toute diminution des performances associée aux changements dans les procédures doit être fournie.

6.0 Ressource à l'administration centrale

Pour obtenir plus de renseignements veuillez communiquer avec :

Coordinateur des politiques et des normes (AARDH/P)
Téléphone : (613) 990-3923
Télécopieur : (613) 996-9178
Courriel : AARDH-P@tc.gc.ca

Chef, Normes réglementaires
Direction de la Certification des aéronefs

Original signé par Maher Khouzam

Maher Khouzam

 

Date de modification :