Circulaire consultative (CC)

Utilisation conditionnelle de la puissance ou de la poussée nominale au décollage pendant un maximum de 10 minutes en cas de montée avec un moteur en panne

Dossier N° : 5009-6-525 CC N° : 525-018
SGDDI N° : 530514-V3 Édition N° : 01
Direction d'émission : Certification des aéronefs Date d'entrée en vigueur : 2004-12-01

1.0 Introduction

1.1 Objet
1.2 Directives d'applicabilité
1.3 Description des changements
1.4 Abrogation

2.0 Références

2.1 Documents de référence
2.2 Document annulé

3.0 Contexte et discussion

4.0 Moyen acceptable de conformité

4.1 Aéronefs homologués
4.2 Aéronefs nouveaux

5.0 Manuel d'entretien

6.0 Manuel de vol de l'avion

7.0 Livret de l'avion

8.0 Ressource à l'administration centrale

1.0 Introduction

1.1 Objet

La présente Circulaire consultative (CC) a pour objet de fournir des indications sur certains moyens acceptables, sans les couvrir tous, pour qu'un avion de la catégorie transport puisse être homologué pour l'utilisation de la puissance ou de la poussée nominale au décollage pendant un maximum de 10 minutes en cas de montée avec un moteur arrêté.

1.2 Directives d'applicabilité

Le document présent s'applique à tout le personnel de Transports Canada, aux délégués ainsi qu'à l'industrie.

1.3 Description des changements

Le document présent, anciennement connu sous le nom de AMA no 525.1521A, est publié de nouveau comme CC. Sauf pour quelques modifications mineures d'ordre rédactionnel, le contenu demeure le même.

1.4 Abrogation

Le document présent ne comporte pas de clause abrogatoire. Par contre il sera revu périodiquement afin de s'assurer de la pertinence de son contenu.

2.0 Références

2.1 Documents de référence

Les documents de référence suivants sont destinés à être utilisés conjointement avec le document présent :

(a) Chapitre 500 du Manuel de navigabilité (MN) - Dispositions générales;
 
(b) Chapitre 525 du MN - Avions de la catégorie transport; et
 
(c) Chapitre 533 du MN - Moteurs d'aéronefs.

2.2 Document annulé

À partir de la date d'entrée en vigueur du document présent, l'AMA no 525.1521A en date du 14 juillet 2000 est annulée.

3.0 Contexte et discussion

Les transporteurs canadiens se basent sur les critères de franchissement d'obstacle de l'OACI pour planifier le départ des avions. En exploitation normale les performances minimales de l'avion sont calculées dans la condition d'un moteur en panne et assument que les moteurs restants donnent la puissance ou la poussée au décollage pendant 5 minutes. La possibilité de pouvoir utiliser la puissance ou la poussée au décollage pendant 10 minutes donnera assurance que performances de montée améliorées pourront être utilisées après 5 minutes. Ceci permettra par conséquent une masse maximale au décollage plus élevée à partir de certains aérodromes, et en d'autres cas, la simplification des procédures de départ.

4.0 Moyen acceptable de conformité

4.1 Aéronefs homologués

(a) Dans le cas des aéronefs dont le type est actuellement homologué (ou certifié par une autorité étrangère de navigabilité et accepté par le ministère des Transports), une demande d'homologation supplémentaire de type ou de modification individuelle doit être présentée au Ministre, de façon que la section sur les limitations et les valeurs nominales de l'aéronef ou l'homologation de type (ou le certificat de type) du moteur d'aéronef soit changée et que les manuels de vol et d'entretien soient modifiés en conséquence.
 
Si la modification touche plusieurs avions, l'exploitant doit demander une homologation supplémentaire de type. Le postulant présentera également une analyse justificative acceptable des méthodes en usage ou proposées pour l'inspection du moteur suite à l'utilisation de la puissance ou de la poussée au décollage pendant une durée supérieure à 5 minutes.
 
(b) La justification des points suivants, entre autres, est recommandée:
 
(ii) les conséquences sur le refroidissement de l'installation motrice et de ses accessoires;
 
(iii) les méthodes spéciales d'inspection suite à l'utilisation prolongée de la puissance ou de la poussée de décollage.
 
(c) Le postulant peut proposer d'autres solutions au ministère des Transports. La vérification des méthodes utilisées par des essais ou par expérience acquise en service dépend de la nature et de la complexité des solutions proposées.

4.2 Aéronefs nouveaux

Dans le cas des aéronefs dont le type n'est pas actuellement homologué au Canada, il est recommandé au postulant de déclarer son intention de faire usage du temps supplémentaire de fonctionnement à la puissance ou à la poussée nominale de décollage pendant la montée avec un moteur arrêté. La déclaration doit être appuyée par une analyse ou d'autres essais et doit tenir compte du doublement approximatif du temps de fonctionnement à la puissance ou à la poussée nominale au décollage.

5.0 Manuel d'entretien

Dans le cas des aéronefs homologués, l'examen des documents justificatifs peut faire ressortir le besoin d'inspections spéciales ou d'une modification des méthodes d'inspections en usage. Si c'est le cas, des instructions en ce sens seront ajoutées à celles qui existent déjà pour le maintien de la navigabilité.

Dans le cas des avions nouveaux, il est recommandé que des instructions semblables fassent partie de la documentation initiale.

6.0 Manuel de vol de l'avion

En général, le manuel de vol de l'avion peut nécessiter des modifications aux sections portantes sur :

(a) les limites d'utilisation;
 
(b) les consignes de franchissement d'obstacles; et
 
(c) les performances de franchissement d'obstacles.

7.0 Livret de l'avion

Chaque utilisation prolongée de la puissance ou de la poussée nominale de décollage doit être consignée dans le livret de l'avion pour que sa trace soit conservée.

8.0 Ressource à l'administration centrale

Pour obtenir plus de renseignements veuillez communiquer avec :

Coordinateur des politiques et des normes (AARDH/P)
Téléphone : (613) 990-3923
Télécopieur : (613) 996-9178
Courriel : AARDH-P@tc.gc.ca

Chef, Normes réglementaires
Direction de la Certification des aéronefs

Original signé par Maher Khouzam

Maher Khouzam

 

Date de modification :