Lettre de politique - Certification des aéronefs (LPCA) N° 18 Édition 1

LPCA N° : 18
Édition N° : 1
Date d'émission : 1999-10-18
Dossier AARD : 5009-0-18

Lettre de politique - Certification des aéronefs (LPCA)

Sujet: Système de représentation et d'avertissement du relief

Table des matières

1.0 Objet

2.0 Documents de référence

2.1 Références réglementaires
2.2 Documents réglementaires

3.0 Antécédents

4.0 Politique

4.1 Première certification de Transports Canada
4.2 Appui des spécialistes de l'administration centrale de la Certification des aéronefs
4.3 Exigences de Transports Canada relatives aux essais en vol et au sol
4.4 Nécessité d'un affichage de représentation du relief
4.5 Fonctions d'auto-essai
4.6 Précision verticale
4.7 Renseignements dans le manuel de vol de l'aéronef

5.0 Date d'abrogation

1.0 Objet

1.1 La présente Lettre de politique sur la certification des aéronefs (LPCA) a pour objet de fournir au personnel de Certification des aéronefs de Transports Canada, y compris les délégués, des lignes directrices sur la certification du système de représentation et d'avertissement du relief (TAWS) et du système amélioré d'avertissement de proximité du sol (EGPWS) à bord des aéronefs immatriculés au Canada. Cette politique est communiquée compte tenu qu'il n'existe aucune norme TSO établie ni aucun document consultatif sur la certification du TAWS à l'heure actuelle.

1.2 Aux fins de la présente Lettre de politique, l'acronyme EGPWS s'emploie indistinctement de l'acronyme TAWS. La présente Lettre de politique ne vise pas la certification du système d'avertissement de proximité du sol (GPWS) classique.

2.0 Documents de référence

2.1 Références réglementaires

2.1.1 Ébauche de la FAA sur la TSO C-151, "Terrain Awareness and Warning System", ébauche du 24/5/98 (accessible à partir du site Web: www.faa.gov/avr/air/airhome.htm (TSO/TSO proposées));

2.1.2 TSO C-92C de la FAA, "Airborne Ground Proximity Warning Equipment", datée du 3/19/96 (accessible à partir du site Web: www.faa.gov/avr/air/airhome.htm (TSO/TSO actuelles));

2.1.3 Avis N 8110.64 de la FAA, "Enhanced Ground Proximity Warning System (EGPWS)", daté du 10/22/96 (accessible à partir du site Web: www.faa.gov/avr/air/air100);

2.1.4 Avis de projet de réglementation (NPRM), Terrain Awareness and Warning System, [Dossier nº 29312; Avis nº 98-11], publié le 19 août 1998 (accessible à partir du site Web: www.faa.gov/avr (Élaboration de règlement (ARM)/Règlements définitifs & NPRM);

2.1.5 Circulaire consultative de la FAA AC No. 25-11, Transport Category Airplane Electronic Display Systems, daté du 16 juillet 1987.

2.2 Documents réglementaires

2.2.1 La TSO C-151 comprend les normes de fonctionnement opérationnel minimal pour le TAWS. Tout équipement TAWS approuvé en vertu de la norme TSO C-151 nécessitera une fonction d'évitement du relief à balayage frontal (FLTA) et d'algorithme de descente prématurée (PDA).

2.2.2 En vertu de la TSO, le TAWS sera classé TAWS de classe A ou de classe B, chacun respectant différentes exigences. Le TAWS de classe A nécessitera les modes de base 1 à 5 du GPWS et un rappel à cinq cents pieds. Le TAWS de classe B nécessitera deux modes GPWS spécifiques et un rappel à cinq cents pieds.

2.2.3 Les règles d'exploitation particulières de la FAA qui rendent obligatoire l'installation des TAWS régissent aussi la classe de TAWS requise. Le TAWS de classe A est destiné aux vols régis par la Partie 121 et aux vols régis par la Partie 135 où il y a plus de neuf (9) passagers. Le TAWS de classe B est destiné aux autres vols de la Partie 135 et de la Partie 91.

2.2.4 Les certifications effectuées par la FAA jusqu'à présent ont été exécutées conformément aux indications figurant dans l'avis de la FAA 8110.64, intitulé "Enhanced Ground Proximity Warning System", (EGPWS), daté du 22 octobre 1996. Cet avis donne des lignes directrices et des critères pour la certification de l'EGPWS de Allied Signal qui répondent à la norme TSO C-92C.

2.2.5 La FAA est en train de rédiger une circulaire consultative (AC) comprenant des indications pour l'installation de TAWS conformes aux exigences de la TSO C-151. Cette circulaire n'est pas encore diffusée. L'avis de la FAA 8110.64 devrait être remplacé par la circulaire à venir sur le TAWS.

2.2.6 On s'attend à ce que Transports Canada accepte la TSO C-151 et la circulaire de la FAA comme documents réglementaires pour la certification des TAWS. Dans l'intervalle, l'Avis de la FAA 8110.64, (et la circulaire de la FAA AC 25-11 pour les affichages d'indication du relief) peuvent servir de documents indicatifs.

3.0 Antécédents

3.1 Un avis de projet de réglementation (NPRM 98-11) pour les systèmes de représentation et d'avertissement du relief (TAWS), destinés aux aéronefs immatriculés aux États-Unis, a été publié par la FAA. Cet avis propose des règlements opérationnels qui nécessitent l'installation de TAWS approuvés par la FAA pour des vols spécifiques. L'équipement TAWS devra être conforme à la norme TSO C-151 à venir, et certains vols nécessiteront l'installation d'un écran d'affichage de représentation du relief.

3.2 Transports Canada est aussi en train d'élaborer des règlements opérationnels rendant obligatoire l'installation du TAWS à bord des aéronefs immatriculés au Canada pour des certifications opérationnelles spécifiques. On s'attend à ce que les règlements canadiens à venir nécessitent la conformité du TAWS à la TSO C-151 et qu'ils nécessitent un affichage de représentation du relief, semblable à celui qui est précisé dans l'avis de projet de réglementation de la FAA.

3.3 La plupart des certifications de TAWS jusqu'à présent ont été effectuées par la FAA en fonction du processus de certification de type et de certification de type supplémentaire. La plupart des équipements (sinon tous) certifiés ont été des systèmes améliorés d'avertissement de proximité du sol (EGPWS), fabriqués par Allied Signal.

4.0 Politique

4.1 Première certification de Transports Canada

4.1.1 Transports Canada évaluera la première installation de chaque TAWS dans un aéronef immatriculé au Canada. On prévoit que la plupart de ces évaluations concerneront les TAWS certifiés antérieurement sur un aéronef par une autre autorité de navigabilité aérienne. À l'heure actuelle, tous les EGPWS certifiés par Transports Canada avaient déjà été certifiés en fonction d'une certification de type ou d'une certification de type supplémentaire de la FAA. Les divisions des Essais en vol ou de l'Avionique, ou les deux, de l'Administration centrale de Transports Canada doivent être contactées si l'on désire savoir si un TAWS donné a déjà été évalué antérieurement par Transports Canada.

4.1.2 La documentation suivante, à tout le moins, doit être soumise à Transports Canada par le requérant d'une certification d'un TAWS donné :

  1. document de certification initiale (certification de type/de type supplémentaire);
  2. données certifiées dans la certification de type/de type supplémentaire initiale;
  3. dessins d'installation;
  4. paramètres de configuration de l'installation propres à l'aéronef;
  5. analyse des défaillances;
  6. plan des essais en vol et au sol;
  7. résultats des essais en vol et au sol;
  8. programme de conformité;
  9. guide du pilote;
  10. ébauche du manuel de vol ou du supplément au manuel de vol (le cas échéant);
  11. tout autre document jugé nécessaire par la Direction, Certification des aéronefs de Transports Canada.
4.2 Appui des spécialistes de l'Administration centrale de la Certification des aéronefs

4.2.1 Les spécialistes de l'Administration centrale de la Certification des aéronefs de Transports Canada évaluent normalement un TAWS donné qui est installé pour la première fois sur un aéronef immatriculé au Canada.

4.2.2 Les certifications subséquentes seront normalement effectuées par les ingénieurs de la Certification des aéronefs en région, à moins d'écarts considérables par rapport à la première certification de Transports Canada. Il faut consulter les spécialistes des Essais en vol ou de l'Avionique, ou les deux, de l'Administration centrale de Transports Canada si un des écarts suivants est relevé afin de déterminer la nécessité et le degré d'intervention d'un spécialiste de l'Administration centrale:

  1. des modifications importantes de logiciel;
  2. l'installation d'un affichage de représentation du relief, s'il n'a pas été certifié précédemment (ou inversement);
  3. l'affichage de représentation du relief ou l'interface sont considérablement différents;
  4. des modifications importantes ou une relocalisation, ou les deux, des moyens d'alerte visuelle et sonore, des voyants annonciateurs et des commandes;
  5. l'entrée des sources de navigation est considérablement différente.
4.3 Exigences de Transports Canada relatives aux essais en vol et au sol

4.3.1 La première certification de Transports Canada d'un TAWS donné peut nécessiter la participation de la division des Essais en vol, Certification des aéronefs, de Transports Canada. L'ampleur de tout essai est normalement déterminée par le degré de familiarisation nécessaire pour un TAWS donné, la complexité de l'interface d'installation et les caractéristiques de tout affichage de représentation du relief.

4.3.2 Les ingénieurs régionaux de la Certification des aéronefs vont normalement assister aux essais d'installation en vol et au sol des TAWS déjà acceptés par une première certification de Transports Canada. Des délégués appropriés de Transports Canada ou des personnes ayant les qualifications pertinentes peuvent assister aux essais.

4.3.3 La division des Essais en vol de la Certification des aéronefs doit être consultée dans le cas d'installations qui présentent un écart important, comme l'indique le par. 4.2 ci-dessus. Des ébauches de plans d'essais ou les données d'essai du requérant doivent être soumises avant la conduite de tout essai en vol dans le cadre de certification exigée par Transports Canada.

4.4 Nécessité d'un affichage de représentation du relief

4.4.1 Il n'existe aucune exigence opérationnelle ni exigence de certification qui rende obligatoire l'installation d'un affichage de représentation du relief. Un TAWS peut être certifié sans affichage de représentation du relief si toutes les autres exigences de fonctionnement et d'installation sont respectées.

4.4.2 Les requérants doivent savoir que des règlements opérationnels à venir nécessiteront probablement un affichage de représentation du relief dans les aéronefs exploités conformément à des certifications opérationnelles spécifiques. L'installation d'un affichage de représentation du relief à une date ultérieure pourrait être nécessaire, si cet affichage n'est pas installé en même temps que le TAWS.

4.5 Fonctions d'auto-essai

Toute fonction d'auto-essai qui neutralise les fonctions d'alerte du TAWS doit être coupée pendant le vol.

4.6 Précision verticale

4.6.1 La plupart des TAWS utilisent les entrées d'altitude barométrique comme moyen d'obtenir l'altitude vraie pour bien fonctionner. L'altitude barométrique peut s'écarter sensiblement de l'altitude vraie dans des conditions atmosphériques non standard, ou si le calage altimétrique est erroné. Ces erreurs peuvent empêcher le TAWS d'alerter l'équipage en temps opportun ou déclencher des alertes intempestives. Les températures extrêmement froides qui ont normalement cours au Canada sont une source potentielle d'erreurs dans l'altitude vraie.

4.6.2 Des indications pertinentes visant à mieux sensibiliser l'équipage devraient figurer dans le manuel de vol de l'aéronef dans le cas des systèmes qui ne peuvent fournir une altitude vraie précise. Ces indications dans le manuel de vol ne sont pas nécessaires pour les EGPWS plus récents, lesquels peuvent fournir une altitude vraie précise. (p. ex. l'EGPWS d'Allied Signal ayant la caractéristique "d'altitude géométrique").

4.6.3 L'obtention d'une altitude vraie précise, indépendante des erreurs sus-mentionnées, deviendra probablement une exigence de certification de Transports Canada lorsque les règlements opérationnels canadiens pour l'installation d'un TAWS deviendront obligatoires.

4.7 Renseignements dans le manuel de vol de l'aéronef

4.7.1 Les indications dans le manuel de vol de l'aéronef fournis lors de la première certification par Transports Canada serviront sans doute de base pour les indications de ce manuel à utiliser dans les certifications subséquentes de Transports Canada. Les indications du manuel de vol décrivant des erreurs de source verticale, comme celles décrites dans le par. 4.6 ci-dessus, doivent être fournies, à moins que le système dispose d'une caractéristique d'auto-correction automatique.

4.7.2 La division des Essais en vol de la Certification des aéronefs de Transports Canada doit être consultée, au besoin, pour les indications appropriées devant figurer dans le manuel de vol de l'aéronef aux fins de certification d'un TAWS.

5.0 Date d'abrogation

La présente LPCA doit être révisée lors de la publication de la circulaire consultative et de la TSO pertinentes de la FAA sur le TAWS. La présente LPCA sera finalement abrogée lors de la publication d'une circulaire consultative du Manuel de navigabilité (AMA) pertinente.

Original signé par:

Maher Khouzam
Chef, Normes réglementaires
Direction de la Certification des aéronefs

Date de modification :