Spécifications d'exploitation 059

OBJET :  OPÉRATIONS D'APPROCHE DE CATÉGORIE (CAT) I, II, ET III
A L'AIDE D'UN SYSTÈME DE VISUALISATION TÊTE HAUTE (HUD)

AUTORISATION

1. Cette spécification d'exploitation est délivrée en vertu du sous-alinéa 705.08g)(ii) du Règlement de l'aviation canadien et elle autorise les opérations d'approche de catégorie I, II et/ou III à l'aide d'un HUD, dans les conditions mentionnées à l'article 2 de cette spécification d'exploitation, pour les types d'aéronefs indiqués par des numéros de référence et inscrits à l'article 3 de cette spécification d'exploitation.

Conditions

2. Cette autorisation est accordée sous réserve des conditions suivantes:

a. L'exploitant aérien doit élaborer des procédures à l'intention de son personnel et les incorporer dans son manuel d'exploitation de la compagnie, dont notamment les suivantes:

  1. Les procédures normales pour toutes les phases du vol pendant lesquelles un HUD est utilisé;
  2. Les procédures anormales; et,;
  3. Les procédures d'urgence.

Remarque: Il faut inclure les procédures d'utilisation normalisées de l'équipage, ainsi que les tâches et responsabilités spécifiques à chaque poste de membre d'équipage.    

L'exploitant aérien doit maintenir un dossier de qualification HUD pour chaque membre d'équipage de conduite qui occupe un poste qui est équipé d'un HUD.

b. Formation au sol

  1. L'exploitant aérien doit fournir à chaque membre d'équipage de conduite concerné une formation initiale au sol comprenant notamment les points suivants:
    1. description et caractéristiques du système;
    2. symbologie du système HUD et interrelations avec l'aérodynamique de l'avion et les conditions environnementales;
    3. limitations du système dans l'AFM;
    4. fonctionnement en situation normale, anormale et d'urgence du système HUD;
    5. symbologie du HUD et avertissements de situations comme le cisaillement du vent, le TCAS, l'évitement du relief, etc.;  
    6. pannes de système de l'avion ou de navigation ayant une incidence sur le fonctionnement du système HUD; et,
    7. procédures d'utilisation normalisées, tâches et responsabilités de l'équipage.
  2. La formation périodique au sol doit être dispensée annuellement et doit comprendre notamment les points suivants:
    1. une revue du système HUD et de son fonctionnement normal;
    2. une revue des limites de fonctionnement du système HUD; et,
    3. une revue de procédures sélectionnées en cas de situation anormale et d'urgence.
  3. Cette formation doit être donnée conformément aux procédures mentionnées dans le manuel d'exploitation de compagnie de l'exploitant aérien.

c. Formation initiale sur simulateur

  1. L'exploitant aérien doit fournir à chaque membre d'équipage de conduite concerné une formation initiale sur simulateur comprenant notamment les points suivants:
    1. vérifications de l'équipement HUD;
    2. réglage du système HUD au sol et en vol;
    3. démonstration des pannes et des mauvais réglages en approche, comme altitude de la piste, vitesse, hauteur de décision sélectionnée, etc.;
    4. procédures et tâches spécifiques à chaque poste de membre d'équipage;
    5. exploitation de l'avion à l'aide du système HUD dans toutes les phases de vol et les conditions météorologiques pour lesquelles:
      1. l'exploitant aérien est certifié dans son certificat d'exploitation aérienne; et
      2. le système HUD est certifié dans l'AFM;
    6. manœuvres en vol incluant des virages accentués, une sortie d'approche de décrochage et une sortie d'assiette inhabituelle;
    7. décollage normal et décollage par visibilité réduite à la plus basse valeur RVR autorisée;
    8. décollage avec panne moteur à V1 et décollage avec panne moteur avant V1 menant à un décollage interrompu;
    9. approches à l'aide des systèmes pertinents de guidage, de pilotage automatique et de commandes installés à bord, et ce, jusqu'aux minimums et à la transition à l'atterrissage appropriés;
    10. atterrissages normaux, par vent traversier et moteur coupé, selon le cas, en fonction des limitations de l'AFM;
    11. utilisation de l'axe de piste comme moyen de guidage au décollage, à l'atterrissage et en cas de décollage interrompu;
    12. procédures en vol pour avis de résolution du TCAS, cisaillement du vent et évitement du relief à l'aide du système HUD;
    13. approches avec pannes de système, comme le système HUD, le système de navigation, les systèmes d'avionique, le système électrique, le pilote automatique et une panne moteur;
    14. atterrissages interrompus et approches interrompues à cause d'un manque de références visuelles à la hauteur de décision autorisée la plus basse ou à la hauteur de descente minimale; et,
    15. procédures en cas d'incapacité du pilote applicables à un décollage par faible visibilité et à des approches de CAT II et de CAT III, si elles sont autorisées dans le certificat de l'exploitant aérien.
  2. Avant que des opérations d'approche de CAT I, II et/ou III à l'aide d'un système HUD puissent être effectuées, chaque membre d'équipage de conduite doit avoir suivi la formation initiale au sol et la formation initiale sur simulateur.
  3. Cette formation doit être donnée conformément aux procédures mentionnées dans le manuel d'exploitation de compagnie de l'exploitant aérien.

d. Formation périodique sur simulateur

Chaque membre d'équipage de conduite doit suivre une formation périodique sur les opérations d'approche de CAT I, II et/ou III à l'aide d'un système HUD, effectuée sous la surveillance d'un instructeur, d'un pilote instructeur, d'un pilote vérificateur ou d'un évaluateur de type V. Cette formation doit avoir lieu dans le cadre de la formation périodique ou du programme de maintien des qualifications, le cas échéant, pour chaque membre d'équipage de conduite autorisé à effectuer des approches de CAT I, II et/ou III à l'aide d'un système HUD et elle doit comprendre notamment les points suivants:

  1. une approche et un atterrissage aux minimums autorisés les plus faibles;
  2. un décollage aux minimums autorisés les plus faibles;
  3. un décollage avec panne moteur à V1;
  4. un décollage interrompu;
  5. une approche interrompue;
  6. une approche de non-précision si cela est pertinent au genre d'exploitation de l'exploitant aérien; et,
  7. des procédures sélectionnées en cas de situation anormale et d'urgence.

e. Formation de consolidation HUD

Chaque membre d'équipage de conduite qui occupe un poste équipé d'un système HUD doit se conformer aux exigences de formation de consolidation HUD stipulées au sous-alinéa (i) et, le cas échéant, aux sous-alinéas (ii), (iii) ou (iv), après avoir obtenu la qualification HUD initiale:

  1. Au moins 3 décollages à l'aide du HUD, 3 procédures d'approche aux instruments et atterrissages effectués manuellement, et une approche à vue et atterrissage effectués dans l'avion en utilisant le HUD, sous la surveillance d'un pilote instructeur qualifié pour le vol de ligne ou d'un pilote vérificateur. Les décollages à l'aide du HUD et les approches aux instruments pour l'atterrissage doivent être effectués dans des conditions météorologiques signalées qui ne sont pas inférieures aux minimums publiés stipulées dans les procédures aux instruments du Canada Air Pilot ou dans une publication étrangère équivalente, et qui ne sont pas inférieures aux minimums publiés pour la CAT I, respectivement;
  2. Avant qu'un membre d'équipage de conduite puisse effectuer un décollage à l'aide du HUD dans des conditions météorologiques signalées inférieures aux minimums décrits en (i) ci-dessus et sous réserve que l'exploitant aérien possède l'autorisation requise dans son certificat d'exploitation aérienne, il doit effectuer au moins 15 décollages, y compris ceux demandés en (i) ci-dessus, dans l'avion en utilisant le HUD, dans des conditions météorologiques signalées égales ou supérieures aux minimums de décollage stipulés dans les procédures aux instruments;
  3. Avant qu'un membre d'équipage de conduite soit autorisé puisse à effectuer manuellement des opérations CAT II ou III en se servant du HUD et sous réserve que l'exploitant aérien possède l'autorisation requise dans son certificat d'exploitation aérienne, il doit effectuer manuellement au moins 15 approches ILS CAT I et/ou approches simulées CAT II ou III, y compris celles demandées en (i) ci-dessus, dans des conditions météorologiques signalées qui ne sont pas aux inférieures aux minimums d'approche publiées pour la CAT I, dans l'avion en se servant du HUD. Chaque approche peut être effectuée dans une installation ILS de CAT I qui répond aux exigences de l'AFM et que l'exploitant aérien a évalué comme étant acceptable du point de vue opérationnel. Chaque approche doit se terminer par un atterrissage manuel aidé d'un système de guidage tête haute (HGS) ou par une remise des gaz aidée d'un HGS; et
  4. Nonobstant les exigence stipulées en (iii) ci-dessus, lorsqu'un membre d'équipage de conduite qui occupe un poste équipé d'un système HUD a effectué au moins 5 approches et atterrissages à l'aide d'un HUD, ce membre d'équipage de conduite peut effectuer des approches aux instruments aux minimums des CAT II ou III, à condition que ces manoeuvres soient accomplies à l'aide du système d'atterrissage automatique, et que l'exploitant aérien ait autorisé ledit membre d'équipage pour la catégorie d'opérations pertinente au poste qu'il occupe.

f. Une fois la consolidation HUD terminée, chaque membre d'équipage de conduite qui occupe un poste équipé d'un système HUD doit être considéré comme étant qualifié pour les operations HUD. Cette qualification doit être documentée dans le dossier de qualification HUD de chaque membre d'équipage de conduite concerné.

g. L'équipement HUD et son installation doivent être certifiés conformément aux exigences pertinentes de la partie V du Règlement de l'aviation canadien.

AÉRONEFS

Les types d'aéronefs indiqués par des numéros de référence à la partie II du certificat d'exploitation aérien sont:

AIRCRAFT

ISSUEDT

2006.03.01

PREV~Remplace celui daté  PREV~

Pour le Ministre des Transports

Date de modification :