Spécifications d'exploitation 617

OBJET : ATTERRISSAGE ET ATTENTE À L'ÉCART

AUTORISATION

1. La présente spécification d’exploitation est délivrée en vertu du sous-alinéa du Règlement de l’aviation canadien (RAC) mentionné au point 3 du présent document. Elle autorise l’exploitant aérien à effectuer des atterrissages et des attentes à l’écart (LAHSO) à l’extérieur du Canada, à condition que soient remplies les dispositions de la présente spécification d’exploitation et celles de la spécification d’exploitation étrangère qui valide le présent document, lorsque l’exploitant utilise un aéronef à l’intérieur du pays qui a délivré la spécification d’exploitation étrangère.

CONDITIONS

2. (a) Autorisation à l’étranger

  1. Des LAHSO peuvent être effectués à des aéroports désignés et sur des configurations de pistes spécifiques, précisés dans la spécification d’exploitation étrangère visée.

   (b) Calcul de la distance d’atterrissage

  1. La distance d’atterrissage sera celle mentionnée dans le manuel de vol de l’aéronef approuvé par Transports Canada, compte tenu de la configuration, des conditions environnementales et de la masse à l’atterrissage de l’appareil. Les LAHSO ne doivent jamais être effectués lorsque la longueur de piste disponible à l’atterrissage est inférieure à la distance d’arrêt stipulée pour un type d’aéronef au Tableau 1 de l’Annexe A.
  2. La distance d’atterrissage du manuel de vol de l’aéronef est celle déterminée conformément aux articles 523.75 et 525.125 des Normes de navigabilité et aux articles 705.60 et 705.61 du Règlement de l'aviation canadien.

   (c) Les LAHSO peuvent être effectués lorsque les conditions suivantes sont remplies :

  1. les 100 pieds par rapport au centre des deux pistes doivent être nus (aucune neige, neige fondante, glace, givre ni flaque d'eau) et le coefficient de freinage signalé doit être au moins bon;
  2. un plafond d’au moins 1 000 pieds et une visibilité d’au moins trois milles terrestres;
  3. aucun orage, aucune turbulence, aucun cisaillement du vent ou autres conditions qui pourraient empêcher l'aéronef sous restrictions d'attendre à l'écart après l'atterrissage;
  4. un vent arrière d’au plus quatre noeuds pour les pistes mouillées ou un vent arrière d’au plus dix noeuds pour les pistes sèches;
  5. lorsque la piste soumise aux critères LAHSO est sèche, la composante vent de travers maximale autorisée est de 15 noeuds.

RÈGLEMENT DE L'AVIATION CANADIEN

3. Cette spécification d’exploitation est délivrée en vertu du :

TEXTE1~~

AVIONS

4. Sous réserve de la ou des restrictions mentionnées à l’article 5 ci-après, le ou les numéros de référence pour le ou les types d’aéronefs appropriés mentionnés dans la partie II du certificat d’exploitation aérienne sont :

AVIONS~~

RESTRICTION(S)

5. La présente autorisation s’applique uniquement à la ou aux séries d’aéronefs et/ou au ou aux numéros d’immatriculation mentionnés, le cas échéant :

TEXTE2~~

DÉLIVRÉ~

2010-02-11
  
     PREV~Remplace celui daté PREV~

Pour le Ministre des Transports

Date de modification :