Annexe IV - Formation au pilotage — Principes généraux

 
Écoles de pilotage agréées Exploitants assurant la formation au pilotage Exploitants SAS
  Entreprises de formation spécialisée (ex.: Flight Safety International) Formation de pilotes, qu'ils soient engagés par l'exploitant en question ou pas.
Toute formation autorisée par un certificat. Voir: Règlement de l'aviation canadien (RAC) 406.02; Federal Aviation Regulation 141.11 (141.57); Reglamento de la Ley de Aviación Civil, art. 39, et Reglamento de Escuelas Técnicas de Aeronáutica (11-X-1951) Licence pour utilisation d'aéronefs à des fins agricoles (DGAC) Qualification de type
Aviation de loisir* Qualification sur hydravion Exigences pour le maintien des qualifications
Pilote privé, avion et hélicoptère* Qualification sur multimoteur  
Pilote professionnel, avion et hélicoptère* Qualification de type  
Qualification d'instructeur de vol, avion et hélicoptère* Qualification de vol aux instruments  
Privilège de vol de nuit, avion et hélicoptère* Licence de pilote de ligne  
 

Exigences pour le maintien des qualifications

 

Note:

  • L'astérisque figurant après l'énoncé de certaines activités de formation indique les activités qui doivent relever de l'autorité d'une école de pilotage certifiée.
  • La formation au pilotage figurant dans la deuxième colonne peut être dispensée par des écoles de pilotage agréées ou par des instructeurs relevant de l'autorité d'un exploitant assurant la formation au pilotage.
  • La formation au pilotage figurant dans la troisième colonne peut être dispensée par un instructeur relevant de l'autorité d'un SAS qualifié en vertu de l'ALÉNA pour ce genre d'opérations.
Qualifications additionnelles du pilote instructeur

Vol de nuit aux États-Unis du Mexique

  • Un instructeur canadien doit détenir une qualification de vol aux instruments.
  • Un instructeur des États-Unis doit détenir une qualification d'instructeur de vol certifié pour le vol aux instruments (CFII).

Qualification sur hydravion

  • Le Canada exige que les instructeurs des États-Unis du Mexique et des États-Unis aient acquis 50 heures de vol sur hydravion.

Formation au vol VFR au-dessus de la couche (VFR OTT) au Canada

  • Un instructeur des États-Unis doit détenir une qualification CFII.
  • Un instructeur mexicain doit détenir une qualification de vol aux instruments.

Formation à la voltige au Canada

  • Les instructeurs agréés aux États-Unis du Mexique et aux États-Unis qui désirent enseigner la voltige doivent détenir une autorisation canadienne.

Formation à la voltige au Mexique

  • Les instructeurs canadiens qui désirent enseigner la voltige doivent détenir un permis spécial ou une autorisation.

Formation en vue de l'obtention d'une qualification d'instructeur à la voltige au Canada

  • Les instructeurs agréés aux États-Unis du Mexique et aux États-Unis qui désirent dispenser une formation dans le cadre de l'obtention d'une qualification d'instructeur à la voltige sur avion doivent être titulaires d'une autorisation du Canada.

Formation en vue de l'obtention d'une qualification d'instructeur de vol sur avion ou hélicoptère

  • Au Canada, TCAC exige que les instructeurs des États-Unis du Mexique et des États-Unis aient acquis 750 heures d'instruction en vol dans la catégorie d'aéronef (600 heures d'instruction en double commande pour une licence de pilote civil) et aient recommandé au moins 10 demandeurs pour le test en vol de la licence de pilote privé, de pilote professionnel ou de permis de pilote de loisir (trois recommandations au maximum dans ce dernier cas). Les instructeurs des États-Unis doivent faire un vol d'évaluation.
  • Aux États-Unis du Mexique, la DGAC exige des instructeurs américains trois ans d'expérience d'instructeur de vol, 350 heures de vol dans la catégorie et la classe d'aéronef (150 heures sur l'aéronef), 30 heures de vol en qualité de commandant de bord au cours des deux derniers mois, un examen écrit et un test en vol.
 
Date de modification :