3.11 Vérification après décollage

[L'exemple suivant porte sur les circonstances où un atterrissage sera fait peu après le décollage. En pareil cas, il n'est peut-être pas approprié d'effectuer une vérification après décollage. À la place, on pourrait élaborer une vérification comprenant seulement les éléments devant être effectués après un court vol. Une telle vérification pourrait également servir pendant l'entraînement. Dans le présent guide nous avons appelé cette vérification la « Vérification vent arrière », mais vous pouvez utiliser un autre nom qui conviendrait mieux à votre exploitation.]

La vérification après décollage devrait être effectuée au moment opportun, mais pas avant que l'aéronef n'ait atteint au moins 2 000 pi de plus que l'altitude de l'aérodrome, sauf lorsque l'altitude de croisière finale est inférieure à 2 000 pi, auquel cas elle devrait être faite lorsque l'aéronef est en palier, mais avant la vérification de croisière. La vérification après décollage devrait être demandée par le PF et exécutée par le PNF. La liste de vérifications après décollage détaillée est fournie ci-après. Noter que pour les courts vols, (p. ex. entraînement, circuits, vols à proximité d'un aérodrome) il peut mieux convenir de faire une « Vérification vent arrière » qu'une « Vérification après décollage ». Voir le chapitre sur les Pratiques de sûreté d'exploitation afin de connaître les lignes directrices à ce sujet.

VÉRIFICATION APRÈS DÉCOLLAGE (PNF)
  • Train d'atterrissage — Rentré
    • Confirmer de nouveau la rentrée du train d'atterrissage. Vérifier également que les trappes du train ne se soient pas partiellement ouvertes au moment du changement d'écoulement aérodynamique provoqué par la rentrée des volets.
  • Volets — Rentrés
    • Confirmer de nouveau la rentrée des volets.
  • Mise en drapeau automatique — OFF
  • Prélèvement d'air — ON/MAX
  • Consignes lumineuses BOUCLER LES CEINTURES — Au besoin
    • Selon les conditions de vol, il peut être préférable de laisser les consignes lumineuses BOUCLER LES CEINTURES allumées. S'il est nécessaire d'agir ainsi, il faut en donner la raison à l'agent de bord (p. ex. de la turbulence) et indiquer la durée prévue.
  • Vérification après décollage — Terminée

 
Date de modification :