4.2 Vérification de croisière

La vérification de croisière ne peut être effectuée que lorsque la vérification après décollage est terminée. Lorsque la vérification après décollage n'a pas été faite, comme cela peut se produire lors d'un court vol, il faut effectuer une vérification vent arrière et omettre la vérification de croisière. Au moment d'atteindre l'altitude cible de croisière, le PF doit faire l'appel en palier obligatoire et il doit laisser l'aéronef accélérer jusqu'à la vitesse de croisière prévue. À l'approche de la vitesse de croisière prévue, le PF devrait faire l'appel « Vérification de croisière ». Le PNF doit accuser réception, faire toutes les communications radio requises, et effectuer la vérification de croisière de la façon suivante.

VÉRIFICATION DE CROISIÈRE (PNF)
  • Puissance — Réglée
    • Régler la puissance de croisière requise en fonction de la température, de l'altitude et du profil de croisière prévu.
  • REMARQUE
    Il peut être nécessaire de régler de nouveau la puissance moteur après que la vitesse de l'aéronef se soit stabilisée.
  • Altimètres — Vérifiés
    • Comme les altimètres devraient déjà avoir été réglés à la suite d'autres événements (comme la montée jusqu'à la transition) il ne devrait pas y avoir ici d'autres exigences que pour le PNF, de faire une vérification visuelle du réglage correct des altimètres PF/PNF.
  • Pressurisation — Vérifiée
    • Confirmer que la réserve de carburant est suffisante pour le vol prévu. S'il y a lieu, commencer un registre de carburant.
  • Vérification de croisière — Terminée

 
Date de modification :