5.11 Vérification avant atterrissage

[De toute évidence, le contenu de la vérification avant atterrissage doit être adapté au type d'aéronef en cause. Dans l'élaboration de cette vérification, il faut se demander si chacun des éléments de la liste peut être exécuté sans causer une interruption prolongée de la vérification. Il peut être préférable de préparer une vérification d'atterrissage finale distincte pour traiter des éléments qui doivent être exécutés à la toute fin de l'approche ou uniquement lorsque l'atterrissage est assuré. La présente rubrique et la prochaine sont des exemples qui s'appliquent à un aéronef dont l'exploitation demande d'utiliser de préférence deux vérifications. Dans la plupart des cas, il est préférable d'accomplir des éléments comme la sortie du train d'atterrissage et des volets pendant cette vérification. Toutefois, il est entendu que pour certains aéronefs il est nécessaire de prendre certaines mesures séparément, et de confirmer ensuite qu'elles ont été prises pendant la vérification avant atterrissage. L'exemple suivant s'applique à une vérification exécutée de mémoire. Il ne s'agit cependant pas d'une obligation et pour votre exploitation il est peut-être préférable de consulter la liste de vérifications.]

Les consignes sur le moment où la vérification avant atterrissage doit être exécutée se trouvent dans les rubriques pertinentes où l'on traite des divers types d'approches. La vérification avant atterrissage est la première des deux vérifications qui servent à configurer l'aéronef spécifiquement pour l'atterrissage. Comme cette vérification doit généralement se faire pendant une phase du vol où la charge de travail est particulièrement élevée, elle doit être exécutée de mémoire. La liste de vérifications avant atterrissage détaillée est fournie ci-après.

* VÉRIFICATION AVANT ATTERRISSAGE (PNF)
  • Levier de commande du train d'atterrissage — Abaissé
    • La première mesure qui suit l'appel du PF pour la vérification avant atterrissage est de commander la sortie du train d'atterrissage.
  • Synchrophaseur (copilote) — OFF
    • C'est le copilote qui coupe le synchrophaseur, car l'interrupteur est situé dans un endroit peu accessible à partir du siège pilote.
  • Hélices — ___% ou Max
    • Régler les hélices à ___% pour la plupart des atterrissages. Régler au maximum si : il y a de la turbulence ou du cisaillement du vent; s'il y a de fortes probabilités d'une approche interrompue; ou pour un atterrissage sur la plus courte distance de piste possible. Les hélices doivent être réglées à ___% sauf lorsque le PF ou le commandant de bord exige spécifiquement un autre réglage.
  • Volets — Réglage d'approche ou rentrés
    • Il faut attendre la commande du PF avant de régler les volets en position d'approche. La vérification doit être suspendue jusqu'à la sélection des volets, sauf si l'on prévoit un atterrissage sans volet. Dans ce dernier cas, le PNF devrait appeler « Rentrée des volets sélectionnée » à ce point et continuer la vérification.
  • Tableau des voyants d'alarme/d'avertissement — Vérifié
    • Vérifier qu'aucune nouvelle indication n'est affichée sur le tableau des voyants d'alarme/d'avertissement.
  • Train d'atterrissage — Sorti et verrouillé
    • Avant de déclarer que le train d'atterrissage est sorti, le PNF doit vérifier les indications suivantes : les trois voyants annonciateurs verts « DN  » sont allumés, les voyants annonciateurs jaune doré « DOOR » sont éteints; et les voyants jaune doré de la manette de commande de train sont sortis.
  • Volets — Réglage d'approche
    • Lorsque l'indicateur de position des volets indique que les volets ont terminé leur course jusqu'à la position d'approche, le PNF peut faire l'appel « Réglage d'approche ».
  • Vérification avant atterrissage — Terminée

 
Date de modification :