5.13 Procédures d'approche- Généralités

  1. La question des procédures d'approche est divisée en deux parties qui sont traitées dans les prochaines rubriques. En ce qui concerne les « SOP », la phase « approche » est essentiellement l'étape comprise entre la dernière partie de la descente à partir du vol en route jusqu'aux manoeuvres finales pour l'atterrissage, sans toutefois inclure ces dernières. La question de l'atterrissage est traitée dans d'autres rubriques. Les rubriques sur les procédures d'approche sont les suivantes :
    1. procédures d'approche aux instruments initiale/intermédiaire;
    2. procédures d'approche aux instruments intermédiaire/finale;
    3. procédures d'approche indirecte;
    4. approches contact/visuelle et circuits VFR;
    5. approches interrompues.

    [Les présentes rubriques ont pour but de fournir aux équipages des trousse d'outils dont ils pourront se servir pour faire face aux exigences changeantes du processus d'arrivée.]

  2. Procédures communes — Les procédures suivantes sont communes à la plupart des approches :
    1. Dans la plupart des cas, l'équipement de navigation devrait demeurer réglé pour la navigation en route jusqu'aux moments mentionnés ci-après. Par la suite, il devrait être réglé en fonction de la procédure d'approche à suivre.
      1. L'équipement de navigation devrait être resélectionné des exigences en route aux exigences d'approche au moment de la première réception d'un vecteur d'arrivée en provenance de l'ATC.
      2. Au début d'une procédure STAR ou de profil de descente, sélectionner l'équipement de navigation selon les exigences de la procédure. Régler les autres équipements en fonction de l'approche à suivre.
      3. Au moment de la réception de l'autorisation pour une approche aux instruments, régler l'équipement de navigation selon les exigences de la procédure d'approche aux instruments à suivre.
    2. Lorsque l'aéronef circule à l'intérieur d'un espace aérien contrôlé, attendre avant d'armer l'équipement de guidage de vol d'avoir reçu effectivement l'autorisation d'appliquer la procédure. Toutefois, il est recommandé de présélectionner la procédure prévue en mode d'attente en attendant de recevoir l'autorisation de l'ATC.
    3. Lorsque l'équipage suit une procédure publiée qui comprend des altitudes minimales et (ou) maximales, il est recommandé de présélectionner la prochaine altitude prévue en mode d'attente en attendant l'acquisition.
    4. Dans la mesure du possible, la prochaine fréquence de communication que l'on prévoit utiliser devrait être mise en attente.
  3. (Réf. RAC) S'assurer que la vitesse de l'aéronef ne dépasse pas 250 KIAS en dessous de 10 000 pi ASL, ni 200 KIAS en dessous 3 000 pi AGL à moins de 10 NM d'un aéroport contrôlé.
    1. Procédures d'approche aux instruments en VMC Il arrive souvent que la totalité, ou une partie, d'une procédure d'approche aux instruments soit effectuée en VMC. À moins que le PF n'indique spécifiquement que la procédure d'approche aux instruments doit être interrompue, ou à moins que le PF fasse l'appel « Atterrissage », toutes les mesures et tous les appels prévus pour l'approche aux instruments doivent être respectés. Après l'appel initial du PNF « Visuel », le PNF doit répéter de nouveau cet appel au point prévu de l'approche, c.-à-d. à la DH dans le cas d'une approche de précision ou à la MDA et à la distance appropriée dans le cas d'une approche de non-précision. Pendant une approche aux instruments en VMC, le PNF doit faire particulièrement attention aux autres aéronefs pendant qu'il cherche à établir le contact visuel.

 
Date de modification :