Section VI - Équipement de secours

745.92         Hache de secours

R745.92 – Hache de secours

La hache de secours requise doit être logée dans un endroit discret inconnu d'un éventuel terroriste et hors de sa portée. Le poste de pilotage a toujours été considéré comme un endroit privilégié à cette fin. Une armoire verrouillée située dans la cabine et ne comportant aucune affichette pourrait également être considérée comme un endroit approprié. Même si notre réglementation n’exige le transport que d'une seule hache de secours, certains exploitants aériens ont choisi d'en transporter plusieurs. Étant donné qu'une hache de secours risque davantage d'être utilisée pour aider à l'évacuation du poste de pilotage qu'à l'évacuation de la cabine, à cause du nombre limité d'issues que comporte le poste de pilotage, il est recommandé qu'au moins une hache de secours soit transportée dans le poste de pilotage.

745.93         Extincteurs portatifs

R745.93(3) – Extincteurs portatifs – Office isolé

On entend par office isolé un office séparé de l’environnement de travail normal de telle manière que les extincteurs se trouvant dans la cabine passagers ne sont pas à la portée de main pour être utilisés à l’intérieur de l’office. Par exemple, l’office du pont inférieur du DC 10 est un office isolé alors que ceux du Boeing 767 ne le sont pas. Comme il est important que la personne située dans l’office ait accès à un extincteur, la règle précise bien qu’il faut installer un extincteur portatif dans chaque office isolé.

745.95         Équipement de survie

S745.95(2)k) – Équipement de survie – Exigences relatives à l’eau

Les experts médicaux et en questions de survie conviennent que la déshydratation pose un risque beaucoup plus grand que le manque de nourriture dans un cas de survie en mer. Par conséquent, les exigences calorifiques ont été retirées de la liste de l’équipement de survie et les exigences relatives à l’eau ont été accrues. L’eau en boîte, les tablettes de dessalage et les appareils de dessalement manuels approuvés pour être utilisés sur les radeaux de sauvetage sont des moyens acceptables de répondre à ces exigences. Les appareils de dessalement manuels occupent beaucoup moins d’espace et sont beaucoup moins lourds que l’eau fraîche ou les tablettes de dessalage (environ 200 kilos de tablettes de dessalage seraient nécessaires pour un A340). Les appareils de dessalage manuels peuvent fournir plusieurs gallons d’eau par jour, peuvent être aussi petits qu’une brique et peser environ 2,5 livres.
Date de modification :