Annexe C - LISTE DE VÉRIFICATIONS DE LA DOCUMENTATION ET TABLEAUX DES OUTILS DE TRAVAIL SERVANT AUX EXAMENS

Cet outil du programme avancé de qualification (PAQ) contient sept instruments de travail qui peuvent être utilisés aussi bien par Transports Canada (TC) que par le détenteur de certificat au moment de l'élaboration et de l’examen des exigences propres à la documentation du PAQ. Il se pourrait que d’autres configurations soient mieux adaptées à un détenteur de certificat en particulier. Si un détenteur de certificat adopte pour ses documents une configuration différente de celle suggérée dans la pièce jointe à la Lettre de politique 169, le demandeur devrait alors fournir des directives claires et précises quant à l’emplacement des renseignements portant sur les divers sujets de ces documents. Les détenteurs de certificat devraient inclure des références précises indiquant où trouver les renseignements qui traitent de chacun des sujets. La section réservée aux commentaires peut être utilisée pour noter toutes les remarques relatives à l’examen et au statut d’approbation du document.

Six types de documents et un rapport annuel sont requis pour chacun des détenteurs de certificat du PAQ. Chaque document disposera de ses propres instruments de travail :
  1. Demande – Une par exploitant aérien du PAQ;
  2. Analyse des tâches du poste – une pour chaque type de stagiaire et une pour les instructeurs/évaluateurs de chaque type de stagiaire;
  3. Normes de qualification - Une pour chaque type de stagiaire et une pour les instructeurs/évaluateurs de chaque type de stagiaire;
  4. Méthodologie d’élaboration de systèmes pédagogiques – Une par exploitant aérien du PAQ;
  5. Sommaire de cursus – Un par cursus/type, modèle, série, version et instructeur/évaluateur;
  6. Plan de mise en œuvre et d’exploitation (I&O) – Un par exploitant aérien du PAQ.

REMARQUE : Chacun des documents ci-dessus doit demeurer à jour tout au long de la durée de vie du PAQ. Chacun des documents doit utiliser un processus de contrôle de révision.

Rapport annuel sur le PAQ – les détenteurs de certificat contrôleront les statuts de tous les cursus du PAQ et la base de données sur la performance/ compétence et résumeront annuellement leurs constatations dans un rapport qu’ils remettront à TC.

Bien qu’aucun format n’ait été établi pour le rapport, l’instrument de travail connexe souligne les domaines qui devraient être abordés.


Demande, Phase I. Le but de la demande est d’établir la méthodologie du candidat servant5 à l’élaboration d’un PAQ couvrant l’ensemble de ses flottes, de ses instructeurs et de ses évaluateurs. La demande est soumise une fois et est mise à jour au fur et à mesure que les renseignements contenus dans la demande changent (p. ex. un changement dans l’horaire de transition, l’ajout d’un nouvel aéronef, etc.). Afin d’établir l’intention et la méthode du candidat à l’élaboration d’un PAQ, la demande devrait traiter en détail des sujets 1 à 9 de l’instrument de travail qui suit.

1  Énoncé d'intention O N Commentaires
  a. L’Énoncé d’intention précise-t-il l’intention du candidat d’élaborer, de mettre en œuvre et d’appliquer un PAQ?      
  b. L’Énoncé d’intention traite-t-il de toutes les flottes?      
  c. L’Énoncé d’intention aborde-t-il la façon et la mesure à laquelle le PAQ sera utilisé et géré?      
  d. L’Énoncé d’intention aborde-t-il la façon dont la gestion des ressources en équipe (CRM) sera intégrée et mesurée?      
  e. L’Énoncé d’intention aborde-t-il la façon dont les concepts de simulation opérationnelle en ligne (LOS) seront intégrés à l’évaluation et à la formation?      
2 Organisation du personnel chargé du
PAQ du candidat
O N Commentaires
  a. Coordination du PAQ : A-t-on désigné une personne qui jouera le rôle principal dans l’élaboration du PAQ du candidat et qui sera le principal contact avec TC?      
  b. Expert en la matière (EM). Est-ce que les personnes compétentes et qualifiées désignées par nom ou par poste et dont les divers niveaux de spécialisation représentent la population de professionnels seront consultées par les responsables du PAQ?       
  c. Conception de document et de cursus : Est-ce que la ou les personnes désignées par nom ou par poste et qui sont en contact avec le coordonnateur du PAQ et les EM vont élaborer les documents exigés qui concernent le processus du PAQ, ses cursus et les rôles de l’instructeur et de l’évaluateur?      
  d. Gestion des documents : A-t-on désigné une personne pour s'assurer du contrôle des documents du PAQ et leur conformité aux exigences de TC?      
  e. Informaticien/Gestion de la base des données : A-t-on désigné une personne qui s’occupera de l’élaboration et la gestion d’un système de saisie et d’analyse de données de rendement et de compétence?      
  f. De plus, fera-t-on appel à l’informaticien/gestionnaire de base de données pour régler d’autres problèmes informatiques reliés à la facilitation du PAQ, tels que la révision de document électronique?      
3 Collecte de données, soumission et présentation des analyses O N Commentaires
  a. Le candidat reconnaît-il sa compréhension et son acceptation des exigences relatives aux données de rendement du PAQ en indiquant la fin prévue pour la collecte, la gestion, l’analyse et la présentation des données d’évaluation/formation du PAQ pour chaque cursus?      
  b. Le candidat s’appuie-t-il sur le plan I&O pour décrire le processus et la méthodologie pour l'analyse et la collecte de données du PAQ?       
  c. Le candidat reconnaît-il qu'un système électronique de gestion des données sera élaboré avant d’entamer la phase III de tout cursus de PAQ?      
  d. Le candidat reconnaît-il l'exigence voulant que les données dépersonnalisées soient soumises à TC au plus tard 2 mois après la collecte des données?      
  e. Le candidat reconnaît-il l’exigence voulant une collecte et une analyse plus rigoureuses des données que celles soumises à TC?      
  f. Le candidat décrit-il la finalité de l’analyse de données et comment celle‑ci sera utilisée?      
  g. Le candidat reconnaît-il l’exigence voulant s’il soumette un rapport annuel du PAQ dans lequel il devra résumer son analyse des données et tous les changements qui en ont découlé dans son programme PAQ?      
4 Manuels et documents d’appui O N Commentaires
  a. Les manuels et documents d’appui citent-ils chaque type, modèle et série ou variante d’aéronef?       
  b. Le candidat a-t-il fourni à TC les documents ou manuels suivants :      
 
1.  Une liste à jour des manuels de la compagnie et des constructeurs qui régissent les opérations de la compagnie?
     
 
2.  Un sommaire descriptif général de chaque type d’aéronef, y compris la référence concernant la configuration et les performances de l’aéronef?
     
 
3.  Le Manuel d’exploitation de l’équipage de conduite (FCOM)?
     
 
4.  Le Manuel d’exploitation de la compagnie (MEC)?
     
 
5.  Le Manuel de pilotage (AFM) du constructeur?
     
 
6.  La Liste maîtresse d’équipement MEL/CDL)?
     
  c. Le candidat a-t-il rendu disponibles les recommandations concernant la formation et les qualifications dans le rapport du Comité des normes de vol le cas échéant?      
5 Description de l’environnement d’exploitation O N Commentaires
  a. Le candidat décrit-il l’environnement d’exploitation, y compris les facteurs météorologiques et géographiques généraux prévus durant les opérations?       
  b. Est-ce que cette description comprend les conditions météorologiques normales et extrêmes prévues durant les opérations?      
  c. Est-ce que cette description comprend l’utilisation de l’équipement dans des conditions normales, anormales et d’urgence dans des zones géographiques nécessitant des procédures spéciales (par ex. pannes du moteur dans un terrain montagneux)?      
  d. Est-ce que cette description comprend les régions d’exploitation terminales et en route telles que les terrains d’aviation contrôlés et non contrôlés?      
6 Données démographiques sur les stagiaires O N Commentaires
  a. Le candidat fournit-il un sommaire général sur l’expérience et le niveau d’entrée par type, modèle, série ou variante d’aéronef?      
  b. Le candidat détermine-t-il les exigences d’entrée pour les instructeurs et évaluateurs au sol et en vol?      
  c. Est-ce que le candidat forme des groupes d’étudiants en fonction de leur expérience antérieure (par ex. avec une expérience forte, faible ou moyenne)?       
  d. Est-ce que le candidat détermine les besoins actuels et prévus concernant des membres d’équipage remplaçants, par rôle opérationnel? Cette information est nécessaire pour déterminer la priorité quant à l’élaboration du cursus.       
7 Équipement de formation –
Description et emplacement
O N Commentaires
  a. Est-ce que le candidat a déterminé l’équipement de formation à utiliser et son emplacement, ainsi que l’organisme (fournisseur ou demandeur) responsable de sa sécurité et de son entretien?      
  b. Est-ce que le candidat identifie les simulateurs de vol et/ou les dispositifs d'entraînement au vol par type, modèle, numéro de série, et/ou numéro d’identification de TC?      
8 Description des installations O N Commentaires
  a. Est-ce que le candidat décrit l’emplacement, le type général de l’installation, les salles de classe, les aides à la formation, les logiciels de cours et autres ressources à utiliser pour aider à la formation dispensée dans le cadre du PAQ?      
9 Calendrier principal de transition du PAQ (MATS) O N Commentaires
  a. Est-ce que le MATS comprend tous les aéronefs, les équipages de conduite, les instructeurs et évaluateurs qui sont concernés par le passage au PAQ prévu par le candidat?      
  b. Le MATS est-il complet? Un MATS partiel n’est pas acceptable.      
  c. Est-ce que le MATS traite de la façon dont le personnel qualifié actuel pourrait passer de cursus traditionnels de formation périodique à des cursus de maintien de la qualification?     Une simple feuille de travail, fournie par le candidat, pourrait être utile afin de souligner les exigences de composition de l'équipage durant la première année des opérations du PAQ.
  d. Est-ce que le MATS traite de la façon dont les membres du personnel ayant suivi des cursus initiaux, de transition ou d’amélioration peuvent s’inscrire à un cursus de maintien de la qualification?      
  e. Est-ce que le MATS traite des membres du personnel ayant suivi des cursus d’initiation traditionnels mais qui n’ont pas suivi des cursus initiaux, de transition ou d’amélioration?       
  f. Est-ce que le MATS traite des membres du personnel qui sont actuellement des instructeurs ou évaluateurs et de la façon dont ils pourraient passer au PAQ au moyen de différents cours?      
  g. Est-ce que le MATS traite de la mise en œuvre progressive des cursus plutôt que d’une mise en œuvre de tous les cursus en une seule fois?      
  h. Est-ce que le MATS accorde au candidat le délai nécessaire pour quitter le PAQ s’il lui faut revenir au programme de formation applicable en vertu de la partie VII du RAC?      

Analyse des tâches du poste (JTA), Phase II. Une JTA est la méthode ou la procédure utilisée pour réduire une unité de travail à ses composantes de base. La JTA fournit une liste séquentielle détaillée de tâches, de sous‑tâches et d’éléments indiquant les connaissances, compétences et attitudes (KSA) qui définissent clairement et expliquent en détail les fonctions du poste. Un candidat fournira une JTA pour chaque type, modèle et série (ou variante) d’aéronef. Celles-ci peuvent être soumises comme listes individuelles, ou comme liste unique de plus haut niveau avec, pour chaque aéronef, des annexes montrant les caractéristiques propres de niveau inférieur. La JTA, en tant que document complet, est constituée de quatre composantes : une liste des tâches du poste, une analyse d’apprentissage (KSA), les rôles précis des membres d’équipage et des références.

1 Structure de la JTA O N Commentaires
  a. Est-ce que la JTA fournit une introduction générale expliquant l'élaboration de la liste de tâches, l’analyse des tâches qui en découlent et la façon dont il faut l’utiliser pour former la base des normes de qualification, ainsi que les cursus de PAQ qui fondent ces normes?      
  b. Est-ce que la JTA présente une structure hiérarchique ayant les phases de vol au sommet, suivies par les tâches, ensuite les sous‑tâches constitutives puis les éléments?       
  c. Est-ce que la JTA est complète et contient les tâches, sous‑tâches, éléments et postes des membres de l’équipage?      
  d. Est-ce que le candidat a terminé l’élaboration complète de la JTA jusqu’au niveau élémentaire?      
  e. Dans la JTA, est‑ce que les connaissances, compétences, facteurs CRM et (si le candidat le désire) attitudes sont appliquées au niveau élémentaire?       
2 Exigences des formations de l’équipage de conduite O N Commentaires
  Est-ce que la JTA intègre toutes les exigences concernant les connaissances et compétences qui sont actuellement précisées dans les règlementations?         
  a. Thèmes portant sur les systèmes de l'aéronef      
 
Aéronef en général.
     
 
Équipements et aménagements.
     
 
Équipements d'urgence.
     
 
Groupes motopropulseurs.
     
 
Système électrique.
     
 
Système pneumatique.
     
 
Climatisation et pressurisation.
     
 
Groupe auxiliaire de bord (APU).
     
 
Système hydraulique.
     
 
Train d'atterrissage et freins.
     
 
Commandes de vol.
     
 
Système de carburant.
     
 
Équipement de communication.
     
 
Instruments de vol.
     
 
Équipement de navigation.
     
 
Pilotage automatique.
     
 
Systèmes de détection et d'alerte (comprenant anticollision [TCAS], avertisseur de proximité du sol [GPWS] et radar météo).
     
 
Détection de surchauffe et protection en cas d'incendie.
     
 
Oxygène.
     
 
Formation à l'intégration des systèmes généraux de surveillance fonctionnelle de l'aéronef et des opérations.
     
 
MEL/CDL
     
  b. Formation à l'intégration systèmes-opérations     
 
Inspection visuelle pré-vol.
     
 
Vérifications et procédures avant la mise en marche.
     
 
Démarrage des moteurs.
     
 
Roulage dans toutes les conditions, y compris aux minima de visibilité permis par les OP SECS.
     
 
Vérifications et procédures avant le décollage.
     
 
Décollage normal.
     
 
Décollage avec vent de travers.
     
 
Décollage aux instruments (visibilité réduite).
     
 
Panne de moteur au décollage (vitesse proche de V1).
     
 
Panne de moteur au décollage (au-delà de V2).
     
 
Décollage interrompu.
     
 
Départ de la zone terminale.
     
 
Procédures de croisière.
     
 
Procédures d'attente.
     
 
Arrivée en zone terminale.
     
 
RNAV, RNP, SAAAR
     
 
Approche ILS normale.
     
 
Approche ILS moteur coupé.
     
 
Approche ILS avec pilote automatique couplé.
     
 
Approche de non-précision.
     
 
Approche ILS interrompue.
     
 
Seconde approche interrompue.
     
 
Approche de précision avec guidage radar/approche interrompue.
     
 
Approche indirecte.
     
 
Atterrissage sans volets.
     
 
Atterrissage avec vent de travers.
     
 
Atterrissage moteur coupé.
     
 
Atterrissage après une approche indirecte.
     
 
Atterrissage interrompu.
     
 
Atterrissage avec 50 % de puissance en moins.
     
 
Approche du décrochage.
     
 
Virages à grande inclinaison.
     
 
Pannes de moteur.
     
 
Sensibilisation au cisaillement de vent.
     
 
Situations de centrage anormal et pannes de compensateur.
     
 
Événements particuliers - Assiettes anormales.
     
 
Procédures d'évitement TCAS et GPWS.
     
 
Procédures normales et anormales.
     
 
Procédures d'urgence.
     
  c. Contenu du Manuel d’exploitation de la compagnie      
 
Politique ou procédures de l'exploitant (règles en matière de régulation et d'autorisation de vol).
     
 
Règlements, spécifications d'exploitation et procédures d’exploitation normalisées (SOP).
     
 
Aspects climatiques (changements saisonniers, vol dans diverses régions géographiques et températures).
     
 
Matières dangereuses.
     
 
Sécurité.
     
 
Opérations spéciales (aéroports particuliers, approches et départs spéciaux).
     
 
Procédures et responsabilités de l'équipage en cas d'urgence.
     
 
Utilisation des systèmes et des équipements d'urgence.
     
 
Manœuvres d'amerrissage et équipements/systèmes d'évacuation.
     
 
Gestion du personnel affecté aux aéronefs (CRM).
     
 
Formation aux situations d'urgence – décompression rapide, feu en vol ou au sol, procédures de dissipation des fumées.
     
 
Guidage des passagers vers les issues lors d'une évacuation d'urgence.
     
 
Maladies, blessures et autres urgences concernant des passagers ou des membres de l'équipage (y compris l'utilisation de la trousse médicale).
     
 
Effets physiologiques de l'altitude (hypoxie, difficultés respiratoires, etc.).
     
 
Utilisation des listes de vérification (SOP)
     
 
Familiarisation avec le poste de pilotage.
     
 
Planification pré-vol et système de gestion de vol (FMS).
     
 
Planification en vol LNAV, VNAV, RNAV et GPS.
     
 
Procédures de navigation obligatoires.
     
 
Intégration des systèmes de navigation.
     
 
Intégration pilote automatique et directeur de vol.
     
 
Utilisation du radar et des tubes cathodiques d'affichage.
     
 
Système TCAS/ACAS.
     
 
Systèmes GPWS/TAWS.
     
 
Intégration des systèmes de communication (ACARS/FMS/CPDLC)
     
 
Systèmes de guidage des mouvements au sol (SMGS).
     
 
Stratégie de prévention des incursions sur les pistes.
     
 
Stratégie d'approche stabilisée.
     
 
Procédures de surveillance au radar de précision (PRM).
     
 
Procédures d'atterrissage et d'attente à l'écart (LAHSO) / utilisation simultanée de pistes sécantes (SIRO)
     
 
CAT II/III
     

Normes de qualification, Phase II. Le document sur les normes de qualification comprend quatre parties : Le prologue, une comparaison des exigences réglementaires, l’évaluation et méthodologie de correction, ainsi que les objectifs de rendement résultants (OCR) et les objectifs de compétence secondaires (OCS).
  1. Prologue : Il s’agit de l’introduction qui explique la méthodologie, le format et la terminologie du document.
     
  2. Comparaison des exigences réglementaires : Le document sur les normes de qualification doit également comprendre des informations comparatives sur les règlements. La comparaison doit satisfaire aux exigences réglementaires du PAQ, lesquelles énoncent que le programme PAQ doit indiquer précisément les exigences des parties IV, VI et VII, selon le cas, du RAC, qui seraient remplacées par un cursus du PAQ. La comparaison doit être complète et parfaitement compréhensible. Elle doit permettre au lecteur de distinguer facilement la portée et le bien-fondé des activités de formation. 
     
  3. Essai/validation/évaluation et méthodologie de correction : Cette section présente un plan détaillé qui traite de l’endroit du cursus où un test, une validation ou une évaluation auront lieu. Le plan doit indiquer ce qui constitue un échec ou un rendement non satisfaisant. Cette section explique aussi la stratégie corrective qui doit être employée pour corriger de tels rendements, et il présente des dispositions spéciales en matière de suivi.  
     
  4. La norme de qualification : La norme de qualification est le résultat de l’application d’un énoncé de rendement, de conditions et de normes à une tâche ou à une sous‑tâche, ce qui crée un OCR et un OCS.

1 Prologue des normes de qualification O N Commentaires
  a. Est-ce que le prologue traite de la méthodologie d’élaboration du document sur les normes de qualification?       
  b. Est-ce que la méthodologie explique comment un aspect quelconque, du sommaire de cursus au sujet de leçons ou feuilles de notation, doit pouvoir être retrouvé dans un élément de la norme de qualification?      
  c. Est-ce que le prologue traite du format (structure) utilisé pour les normes de qualification?      
  d. Est-ce que le prologue définit les termes utilisés dans les normes de qualification?      
2 Comparaison réglementaire O N Commentaires
  a. Est-ce que la comparaison réglementaire doit préciser les exigences des normes de vérification du vol applicables et des parties IV, VI et VII du RAC qui seraient remplacées par un cursus de PAQ et montrer comment les normes seront traitées dans un PAQ?      
  b. Est-ce que les dérogations à ces exigences sont indiquées et justifiées?      
  c. Y a-t-il des spécifications de normes utilisées qui diffèrent des normes de vérification de vol?      
3 Test/validation/évaluation et méthodologie de correction O N Commentaires
  a. Est-ce que le candidat décrit comment, quand, où et par qui sera évalué le rendement d’un étudiant pour chaque objectif de rendement résultant et secondaire?      
  b. Cette section détermine-t-elle les points dans le cursus où les tests, les validations ou les évaluations auront lieu?      
 
  • Validation des connaissances et des systèmes;
     
 
  • Validation des procédures;
     
 
  • Validation des manœuvres;
     
 
  • LOE;
     
 
  • OE.
     
  c. Le candidat définit-il clairement les différentes stratégies qui seront utilisées pour tester, valider ou évaluer le rendement?      
 
  • Manœuvres à l’improviste;
     
 
  • Formation en vue de la compétence;
     
 
  • Validation des systèmes de connaissance;
     
 
  • Validation des procédures;
     
 
  • Validation des manœuvres;
     
 
  • LOE;
     
 
  • OE initial;
     
 
  • OE.
     
  d. Cette section décrit-elle comment les évaluations des tâches critiques et du maintien de la compétence sont converties en stratégies de test pour les objectifs de rendement résultants (OCR) et les objectifs de compétence secondaires (OCS) dans le cycle de maintien de la qualification?      
  e. Cette section décrit-elle comment un OCR et plusieurs OCS peuvent être, l’un ou l’autre, choisis au cours de périodes d’évaluation multiples spécifiques du maintien de la qualification? Ex. : OCR (approche de non-précision), et OCS correspondants (radiophare non directionnel (NDB), radiophare omnidirectionnel (VOR), BC, etc.).
     
  f. Le candidat précise-t-il et définit-il clairement le barème d’évaluation qui sera utilisé par les instructeurs et évaluateurs pour noter le rendement?      
  g. Les définitions du barème distinguent-elles clairement les divers niveaux de rendement? Sont-elles claires?      
  h. Le candidat définit-il ce qui constitue un échec et/ou un rendement insatisfaisant pour chaque point de validation et d’évaluation?      
  i. Le candidat précise-t-il la stratégie corrective qui sera employée en cas de rendement insatisfaisant?      
  j. La stratégie corrective indique-t-elle ce qui doit être répété et à quel moment, et si une formation complémentaire est justifiée?      
  k. Le candidat décrit-il la méthodologie qui sera utilisée pour corriger les échecs subis au cours des séances de test, de validation ou d’évaluation?      
  l. Le candidat décrit-il le niveau des dispositifs de formation, des simulateurs ou des aéronefs utilisés pour évaluer les objectifs de rendement à chaque point du cursus?      
  m. La stratégie corrective précise-t-elle les circonstances dans lesquelles la formation ne sera plus offerte à la personne, ainsi que les options qui en découlent, par exemple : « Transmis au directeur de la formation, Ramené à la fonction antérieure, etc. »?      
  n. La stratégie corrective décrit-elle les critères appliqués pour placer une personne en suivi spécial?      
  o. La stratégie corrective décrit-elle la stratégie qui sera utilisée concernant une personne en suivi spécial?      
  p. La stratégie corrective décrit-elle ce qu’il faut faire pour dégager ces personnes du statut de suivi spécial?      
4 Normes de qualification O N Commentaires
  a. Est-ce que chaque norme de qualification individuelle contient ce qui suit :      
 
  • En-tête identifiant l’exploitant aérien et le document?
     
 
  •  Dates du contrôle de révision des pages et numéros de révision?
     
 
  • Numéros de page consécutifs?
     
 
  • Phase des opérations : Numéro et titre d’après la liste des tâches?
     
 
  • Titre de la norme de qualification : OCR ou OCS?
     
 
  • Tâche ou sous-tâche : Numéro et titre d’après la liste des tâches?
     
 
  • Rôles opérationnels de l’équipage? 
     
 
  • Évaluation des tâches critiques et des tâches de maintien des compétences : d’après l’Analyse des facteurs de tâche?
     
 
  • Cursus : ce champ désigne le cursus dans lequel la tâche fera l’objet d’une formation et d’une évaluation.
     
 
  • Stratégie d’évaluation : le point de validation ou d’évaluation pour cette norme de qualification particulière : ex. : formation en vue de la compétence, validation des procédures, PV, validation de manœuvres (MV), LOE ou OE?
     
 
  • Supports : Les supports précis dans lesquels la formation et l’évaluation seront effectués? (Pour la qualification : les plus bas niveaux de supports utilisés pour l’évaluation finale. Pour le maintien de la qualification : la gamme de supports utilisés pour la formation.)
     
 
  • Énoncé de rendement : Énoncé élargi du comportement prévu, lequel, lorsqu’il est suivi, permettra l’exécution du travail exigé pour une partie précise d’une tâche?
     
 
  • Conditions opérationnelles et environnementales? Les conditions particulières seront‑elles utilisées pour le cursus de qualification désigné? 
     
 
  • Contingences : Les contingences précises seront‑elles utilisées pour le cursus de qualification désigné? 
     
 
  • Normes de manœuvres : Sont‑elles précises et correspondent‑elles aux normes citées dans les normes de vérification de vol?
     
 
  • Normes de procédures : Elles peuvent être particulières ou générales. Si elles sont particulières, est-ce qu’elles correspondent aux normes citées dans les manuels répertoriés dans la case des références? Si elles sont générales, font-elles référence à des informations contenues dans un document ou dans un manuel? (Le renvoi devrait mentionner le chapitre ou la section, mais le numéro de page n’est pas exigé).
     
 
  • Renvois: Indiquent-ils les renvois principaux d’où sont tirés les énoncés de rendement et les normes connexes? Citent‑ils les documents par leur titre; et, s’il y a lieu, citent‑ils le chapitre ou la section? (Les numéros de page ne sont pas exigés).
     
 

b. Y a-t-il d’autres exigences liées aux spécifications des opérations à part celles mentionnées ci-dessus?

     

Méthodologie d’élaboration de systèmes pédagogiques. Ce document décrit la méthode à employer par les exploitants candidats pour élaborer et gérer tous les cursus du Programme avancé de qualification (PAQ). Ce document se divise en deux sections. La première section, Procédures d’élaboration, explique la méthode employée par le candidat dans le cadre de l’analyse des tâches du poste (JTA) et des normes de qualification comme document de référence pour établir ses cursus de formation dans l’ensemble des cours du PAQ. La deuxième section, Méthodologie d’élaboration de la Simulation opérationnelle en ligne, explique la méthode utilisée pour élaborer des scénarios de simulation opérationnelle en ligne (LOS).

1 Procédures d’élaboration O N Commentaires
  a. Est-ce que la procédure d’affectation d’OCR et d’OCS aux leçons, le choix des supports et des méthodes, ainsi que l’élaboration de cursus sont expliqués dans cette section?      
  b. Est-ce que le candidat explique comment les objectifs de base (OB) sont élaborés pour faciliter ses objectifs décisifs?      
  c. Est-ce que le candidat explique comment les activités d’évaluation et d’apprentissage sont élaborées pour faciliter ses objectifs décisifs?      
  d. Est-ce que le candidat explique comment les supports et les méthodes pédagogiques sont affectés aux objectifs?      
  e. Est-ce que le candidat explique comment les objectifs sont groupés et ordonnés en une suite de leçons, de modules, de segments et de cursus?      
  f. Est-ce que le candidat explique comment une liste de contrôle sera maintenue pour lier les objectifs de compétence, les activités et les contenus des leçons et les éléments de test?      
2 Méthodologie de la Simulation opérationnelle en ligne (LOS) O N Commentaires
  a. Est-ce que le candidat explique comment le scénario classique est créé?      
  b. Est-ce que le candidat explique comment chaque jeu d’événements se rapporte à une phase d’exploitation?      
  c. Est-ce que le candidat explique comment chaque jeu d’événements rassemble une série d’objectifs de rendement qui comprend des activités techniques et de CRM?      
  d. Est-ce que le candidat explique l’utilisation des conditions d’événements, des déclencheurs et des distracteurs, ainsi que des événements secondaires?      
  e. Est-ce que le candidat détermine les sources possibles d’incidents qui susciteront le comportement requis par les objectifs de compétence aux fins du scénario?      
  f. Est-ce que le candidat définit les principaux critères de réussite concernant la LOS, et de chaque jeu d’événements concerné?      
  g. Est-ce que le candidat explique le processus d’élaboration de scénario?      
 
  • Rédaction – qui s’occupera de ce travail?
     
 
  • Utilisation des feuilles de notes?
     
 
  • Test- qui sera concerné?
     
 
  • Comment les instructeurs et évaluateurs seront-ils formés à la gestion de scénarios précis de LOS ?
     

Sommaire du cursus. Il s’agit d’une liste de sujets de cours. Sur cette liste, le cursus devrait être divisé en segments, les segments en modules, les modules en leçons, et les leçons en éléments. Chaque partie du sommaire doit clairement indiquer le sujet à enseigner, et correspondre directement à la structure hiérarchique de l’analyse des tâches. Un sommaire de cursus fournit la base de l’horaire de cursus, qui est un aperçu graphique détaillé de son contenu. Cet aperçu décrit les activités de formation et d’évaluation, ainsi que le nombre d’heures proposé pour chaque journée du cursus. 

1 Sommaire du cursus O N Commentaires
  a. Est-ce que le détenteur de certificat possède un cursus de qualification et de maintien de la qualification pour chaque rôle opérationnel dans chaque type, modèle et série d’aéronef, et pour ses variantes?      
  b. Est-ce que le détenteur de certificat possède des cursus de qualification et de maintien de la qualification distincts pour les instructeurs et les évaluateurs?      
  c. Est-ce que le détenteur de certificat possède des cursus spéciaux (transition, amélioration, requalification ou actualisation des connaissances)?       
  d. Est-ce que chaque cursus est structuré de la façon suivante : cursus, segment, module, leçon et élément de leçon ou sujet?      
  e. Est-ce que le sommaire de cursus fournit un niveau de détail qui permettra au candidat au PAQ d’apporter des changements au programme de cours sans devoir soumettre un nouveau document pour chacun de ces changements?      
  f. Est-ce que le sommaire de cursus comprend ce qui suit :      
 
  • Nom de l’exploitant aérien?
     
 
  • Type d’aéronef?
     
 
  • Rôle(s) opérationnel(s)?
     
 
  • Titre du cursus ou segment de cursus?
     
 
  • Une liste d’objectifs numérotés (codés) divisés en leçons, modules et segments?
    Les codes numériques doivent permettre à Transports Canada de suivre les objectifs en remontant jusqu’aux normes de qualification et à la JTA.
 
  • Un sommaire de chaque module de formation de chaque segment de cursus?
    Chaque module devrait être assez détaillé pour assurer le traitement des principales caractéristiques des principaux éléments ou événements qui feront l’objet d’une formation.
 
  • Les modules de vérification et de qualification qui font partie du segment du cours de qualification utilisé pour déterminer si le candidat a suivi le cours avec succès, y compris toutes les exigences de qualification complémentaires du RAC prévues pour les nouveaux membres d’équipage de conduite qui seront rattachés à des exploitations régies par la Partie VII (ex. : familiarisation en ligne, OE, qualifications pour les services en ligne et dans les aéroports, etc.)?
     
  g. Est-ce que le sommaire de cursus indique qu’il fait partie du système de contrôle des révisions par présentation de page?      
  h. Est-ce que le sommaire de cursus fournit un lien hiérarchique (objectifs de compétence) entre les normes de qualification et un cursus donné?      
  i. Est-ce que chaque partie d’un sommaire de cursus indique clairement le sujet à enseigner et correspondr directement au système de numérotation hiérarchique de l’analyse des tâches?      
2 Horaire du cursus O N Commentaires
  a. Est-ce que l’horaire de cursus explique les activités de formation et d’évaluation de chaque journée du cursus?      
  b. Est-ce que l’horaire de cursus comprend les heures prévues?      

Plan de mise en œuvre et d’exploitation (I&O). Ce document est un calendrier des étapes de transition vers un PAQ destiné aux membres de l'équipage, instructeurs et évaluateurs ainsi qu'un plan détaillé expliquant les dispositions pour la tenue à jour, l’administration, la gestion des données et la poursuite du contrôle de la qualité des cursus. Le Plan I&O peut être divisé en deux parties. La première partie explique comment l’exploitant propose de mettre en œuvre le PAQ. On retrouve dans cette proposition le calendrier d’évaluation de la formation de la phase III qui comprend la formation des instructeurs et évaluateurs ainsi que des tests en petits groupes. Elle devrait également comprendre les dispositions pour évaluer la qualité des outils de mesure du rendement, les installations et les matériels didactiques; ainsi que pour évaluer les équipements avant de démarrer les plans destinés aux tests en petits groupes. La deuxième partie explique comment le détenteur de certificat compte utiliser le PAQ dans les phases IV et V. Cette section comprend des stratégies conçues pour la tenue à jour du programme, la politique de composition de l’équipage, l’administration des manœuvres à l’improviste ainsi que les exigences concernant les instructeurs et les évaluateurs. Le plan d’exploitation devrait également comprendre le plan de gestion de données, un protocole d’entente pour la collecte et l’analyse de données sur le rendement et la compétence, une description de la base de données sur le rendement et les compétences (PPDB), le processus de collecte pour la gestion de données, ainsi que les exigences de Transports Canada concernant la présentation, l’analyse et le compte rendu des données.

1 Mise en œuvre – Phase III O N Commentaires
  a. Est-ce que cette section comprend les calendriers de mise en œuvre de chaque cursus du PAQ?      
  b. Est-ce que les calendriers correspondent au MATS?      
  c. Est-ce que les calendriers comprennent des dates de formation des instructeurs et évaluateurs?      
  d. Est-ce que la formation des instructeurs et évaluateurs comprend une formation différente pour ceux qui avaient été déjà qualifiés (le cas échéant)?      
  e. Est-ce que cette section comprend les dispositions pour l’évaluation des installations, du matériel didactique et de l’équipement avant de démarrer la formation de la phase III?      
  f. Est-ce que cette section décrit un plan pour l’évaluation et l’observation des instructeurs et évaluateurs durant les tests en petits groupes de la phase III?      
  g. Est-ce que la formation des instructeurs et évaluateurs comprend les dispositions pour évaluer l’efficacité des mesures du rendement telle que l’application de l’échelle de classement, l’utilisation des feuilles de notation et la rétroaction des étudiants?      
  h. Est-ce que cette section indique si le candidat demandera des crédits sans risque pour les diplômés du cours sur les tests en petits groupes dans une lettre séparée adressée à TC?      
2 Phases IV et V des opérations – Tenue à jour du PAQ O N Commentaires
  a. Est-ce que cette section explique la méthodologie pour assurer le contrôle des documents d’approbation du PAQ?      
  b. Est-ce que cette méthodologie comprend une procédure pour fournir les copies de document à l’IPE?      
  c. Est-ce que cette section décrit la stratégie à utiliser pour le maintien et la mise à jour du cursus?      
  d. Est-ce que la stratégie pour le maintien et la mise à jour du cursus comprend des plans pour l’acquisition et la mesure des données permettant de suivre le rendement des cursus?      
  d. Est-ce que la stratégie pour le maintien et la mise à jour du cursus désigne la ou les personnes responsables des changements à apporter au PAQ?      
  f. Est-ce que cette section décrit la stratégie à utiliser pour contrôler et répondre aux changements démographiques?      
  g. Est-ce que cette section indique l’utilisation de la formation et de la rétroaction d’évaluation pour le maintien et l’amélioration du PAQ?      
  h. Est-ce que cette section explique comment la rétroaction des étudiants et instructeurs sera obtenue?      
  i. Est-ce que cette section explique les plans pour mettre à niveau l’équipement de formation?      
3 Phases IV et V des opérations - Administration des manœuvres à l’improviste O N Commentaires
  a. Est-ce que le candidat définit les manœuvres à l’improviste, leur finalité, et la stratégie qui sera utilisée pour les administrer?      
  b. Est-ce que cette stratégie indique qui administrera les manœuvres à l’improviste et à quelle étape dans le cursus?      
  c. Est-ce que cette stratégie indique que les manœuvres à l’improviste ne feront l’objet d’aucun exposé avant la première exécution de ces éléments?      
  d. Est-ce que cette section explique comment les manœuvres à l’improviste sont choisies?      
  e. Est-ce que cette section explique comment les manœuvres à l’improviste seront mises à jour?      
  f. Le candidat décrit-il comment les manœuvres à l’improviste seront analysées pour déterminer les tendances traduisant une diminution des compétences?      
4 Phases IV et V des opérations -  Stratégie d’affectation et de composition des équipages LOFT et LOE O N Commentaires
  a. Est-ce que cette section explique les circonstances pouvant nécessiter la désignation d’un remplaçant?      
  b. Est-ce que cette section explique les règles décisionnelles qui s’appliqueront à l’obtention d’un remplaçant?      
  c. Est-ce que les règles de décision qui s’appliqueront à l’obtention d’un remplaçant permettront d’assurer que, dans n’importe quel cas, le remplaçant connaît bien les tâches du rôle opérationnel?      
  d. Est-ce que cette section explique à quelle étape dans le cursus un remplaçant sera nécessaire?      
  e. Est-ce que le candidat reconnaît que tous les remplacements qui ont lieu, y compris les qualifications du remplaçant, doivent être signalés?       
5 Phases IV et V des opérations - Exigences concernant les instructeurs et les évaluateurs O N Commentaires
  a. Est-ce que le candidat définit le titre de chaque poste d’instructeur ou d’évaluateur?      
  b. Est-ce que le candidat explique la ou les fonctions du poste que chaque instructeur ou évaluateur est autorisé à exécuter?      
6 Plan de données O N Commentaires
  a. Est-ce que le plan de données dispose d’un prologue qui établit le but et la méthode de la collecte, de la gestion, de la présentation et de l’analyse des données de formation et d’évaluation du PAQ pour chaque cursus?      
  b. Est-ce que le prologue précise comment le plan de données sera maintenu et mis à jour?      
  c. Est-ce que le prologue reconnaît qu’il incombe à l’exploitant aérien de collecter et d’analyser plus de données qu’il n’en faut pour la présentation à Transports Canada afin de bien déceler les tendances en matière de rendement et d’effectuer des changements aux facteurs qui ont une incidence sur le rendement des membres de l’équipage?      
  d. Est-ce que le plan de données traite des méthodes (p. ex. feuilles de notation, écrans de saisie sur ordinateur, etc.) utilisées pour collecter les données de rendement et de compétences pour tous les cursus?      
  e. Est-ce que le plan de données traite du contrôle de qualité, de sécurité et de la pertinence des données ainsi obtenues?      
  f. Est-ce que le plan de données explique le moyen et la stratégie que l’exploitant compte appliquer pour saisir, consulter et utiliser les données de rendement et de compétence du PAQ qui sont recueillies?      
  g. Est-ce que le plan de données traite du type de logiciel utilisé par le système de gestion de données (p. ex. base de données relationnelle, chiffrier, etc.), l’organisation des informations dans le support électronique (ex. : définition de la base de données, relations des tables de la base de données, description du chiffrier, etc.) et une description de l’interface utilisateur du système de gestion de données?      
  h. Est-ce que le plan de données traite du type d’analyse qu’il utilisera pour répondre aux besoins de l’exploitant aérien et de Transports Canada en matière de données de rendement? Cette discussion de l’analyse de données doit traiter de la façon dont chaque type de données du PAQ sera analysé.        
  i. Est-ce que le plan de données traite des exigences de présentation à Transports Canada, y compris du format et de la fréquence?      
  j. Est-ce que le plan de données traite du type de format des données qui sera utilisé pour les rapports (p. ex. rapports sous forme de tableaux, graphiques)?      
  k. Est-ce que le plan de données traite de la fréquence des rapports soumis aussi bien à l’interne qu’à Transports Canada?       
  l. Est-ce que le plan désigne le personnel interne de l’exploitant aérien qui recevra les rapports?       
  m. Est-ce que le plan de données comprend des copies de tous les formulaires utilisés pour l’acquisition et la notation des données?      
  n. Est-ce que le plan de données comprend une description des types de champ de données et une représentation graphique des rapports entre les tables de la base de données?      
  o. Est-ce que le plan de données traite d’une stratégie d'assurance de la qualité visant l’intégrité des données? Est-ce que cette stratégie comprend l'étalonnage de la notation de l'instructeur et de l'évaluateur?       

Rapport annuel sur le PAQ – Phases IV et V. Le PAQ exige que tout détenteur d’un certificat de PAQ prépare un rapport annuel. Ce rapport se fonde sur l’analyse faite par le détenteur du certificat des données recueillies pendant la formation et à des moments stratégiques (épreuves de validation et d’évaluation) pour chaque cursus et conservées dans la base de données sur le rendement et les compétences (PPDB). Le PAQ exige de recueillir et d’analyser des données afin d’assurer et de gérer le contrôle de la qualité des cursus destinés aux membres d’équipage de conduite, aux instructeurs et aux évaluateurs. Le rapport annuel sur le PAQ devrait résumer les leçons apprises et les correctifs apportés au(x) cursus pendant la période visée par le rapport. Ce dernier devrait également inclure les modifications envisagées ou proposées au(x) cursus se fondant sur l’analyse actuelle du détenteur du certificat. Les correctifs effectivement apportés au PAQ se reflètent dans les révisions des documents approuvés entourant le PAQ. Le rapport devrait être soumis à TC au plus tard 60 jours après la fin de la période visée par le rapport. Celle‑ci se fonde généralement sur la date d’autorisation d’un cursus précis, soit à la phase IV, soit à la phase V. Au cours de la préparation d’un PAQ, et notamment chez les exploitants de flottes multiples ayant différentes dates d’autorisation couvrant plusieurs cursus, il est possible de modifier la période visée par le rapport après accord de TC et du détenteur du certificat. Des exemplaires du rapport devraient être transmis à l’IPE au moins 2 semaines avant la réunion consacrée à l’examen annuel du PAQ.

Rapport annuel sur le PAQ O N Commentaires
  a. Est-ce qu’un prologue ou une introduction au rapport ont été mis en place pour traiter de la façon dont chaque type de données du PAQ a été analysé? Ce prologue devrait correspondre à l’information contenue dans le Plan I&O.      
  b. Est-ce que le rapport discute de la fiabilité et de la cohérence des données?      
  c. Est-ce que le rapport résume les rapports internes d’assurance de la qualité tels que traités dans le Plan I&O?      
  d. Est-ce que le rapport valide l’efficacité du PAQ avec des preuves à l’appui démontrant une formation et une évaluation réussies?        
  e. Est-ce que le rapport est appuyé par l’analyse de TC des données présentées?      
  f. Est-ce que le rapport définit toute tendance, toute question qui pose un problème, et toute déficience éventuelle pouvant entraîner une diminution des compétences?      
  g. Est-ce que le rapport comprend une description des mesures correctives prises et tout changement subséquent au cursus?      
  h. Est-ce que le rapport comprend toute mesure corrective prévue et fournit une justification relativement à ces changements?      
  i. Est-ce que le rapport indique qu’il faut apporter des changements à la stratégie de maintien du PAQ tel que décrit dans le Plan I&O?      
  i. Est-ce que le rapport indique qu’il faut apporter des changements au plan de données du détenteur de certificat tel que décrit dans le Plan I&O?       
  k. Est-ce que le rapport fournit une comparaison analytique des données au cours des mêmes périodes des années antérieures?      
  l. Est-ce que le rapport détermine tout changement opérationnel futur qui affectera le PAQ (changements opérationnels ou changements démographiques du stagiaire)?      
  m. Est-ce que le rapport analyse la rétroaction de formation et d’évaluation dans le cadre des données recueillies afin de déterminer l’efficacité du programme de formation?       
  n. Est-ce que le rapport analyse les taux d’achèvement à temps pour ce qui est des cursus de formation et de l’expérience opérationnelle initiale?      
  o. Est-ce que le rapport analyse les taux de suivi spécial?      
  p. Est-ce que le rapport analyse les résultats de formation de la fiabilité du noteur de l’instructeur/évaluateur (I/E)?      
  q. Est-ce que le rapport analyse les commentaires de l’instructeur dans le cadre des données recueillies afin de déterminer l’efficacité du programme de formation?      
  r. Est-ce que le rapport analyse les données des manœuvres à l’improviste?      
  s. Est-ce que le rapport analyse les données de manœuvres?      
  t. Est-ce que le rapport analyse les données LOE par sujets techniques et éléments CRM?      
  u. Est-ce que le rapport analyse les données OE (propres aux OE initiales)?      
  v. Est-ce que le rapport traite de l’avancement vers les phases III, IV et V dans d'autres flottes (s'il y a lieu)?      
  w. Est-ce que le rapport traite des taux de remplacement?      
  x. Est-ce que le rapport traite de tenue des dossiers?      
  y. Est-ce que le rapport traite de la conformité au Plan I&O?      
  z. Est-ce que le rapport traite de la validité et l’utilité des normes de qualification?      
  aa. Est-ce que le rapport traite de la vérification interne ou des constatations résultant de la surveillance de TC?      
  bb. Est-ce que le rapport traite de programmes reliés à la sécurité qui sont mis en œuvre par l’exploitant aérien (par ex., surveillance des données du vol et vérification de la sécurité opérationnelle)?      

Page précédentePage suivante
Date de modification :