Définitions

Les expressions suivantes sont utilisées dans l’ensemble de ce document sont définies comme suit :

ANALYSE PÉDAGOGIQUE : Processus appliqué dans la conception du plan d’instruction pour déterminer les éléments de présentation ou les éléments d’apprentissage dont le stagiaire a besoin pour maîtriser toute la gamme de compétences, de connaissances, d’attitudes, de facultés et de compétences CRM nécessaires à un bon rendement professionnel.

ANALYSE PRÉLIMINAIRE : Expression générique désignant un processus appliqué pour évaluer les besoins d’apprentissage d’un groupe de stagiaires. Ce processus peut comprendre des analyses des besoins, des postes, des tâches, des acquis du stagiaire, du rendement, des compétences, etc.

ASSURANCE DE LA QUALITÉ DES OPÉRATIONS AÉRIENNES (AQOA) : Programme conçu pour recevoir et analyser les données des opérations de vol et les problèmes constatés, en vue de déterminer la nature de ces facteurs et de réduire les risques de répétitions de ces problèmes dans le futur.

ATTITUDE : État psychologique durable qui influe sur les choix de la personne en matière d'actions personnelles sur un objet, une autre personne ou un événement.

BASE DE DONNÉES DE VÉRIFICATION DE PROGRAMME (PADB) : Base de données utilisée pour analyser les éléments d’un programme de formation, et l’analyse des tâches auxiliaires qui s’imposent au cours d’un cycle de formation quelconque. Elle peut servir à créer des plans de leçon et à traiter les lacunes de rendement et de compétences décelées à partir de la PPDB (base de données sur le rendement et les compétences).

BASE DE DONNÉES DES RENDEMENTS ET COMPÉTENCES  : Base de données alimentée à partir des évaluations de rendement et de compétence. Elle permet d’analyser les programmes de formation, de détecter les tendances et de corriger d'éventuels problèmes décelés.

Ces différences significatives sont celles qui exigent de la part de l’équipage, des connaissances, des compétences ou des facultés influant sur la sécurité des vols.

COMPORTEMENT OBSERVABLE : Comportement dont la présence, au cours d’un événement aérien, indique que l’équipage agit correctement. Les comportements observables font partie des normes de rendement formulées pour chaque événement. Voir Norme de rendement.

CONCEPTION DU CURSUS : Activités nécessaires pour organiser, regrouper, ordonner, et structurer les éléments de l’instruction (objectifs, leçons, évaluations, etc.) selon une progression rationnelle de l’apprentissage conçue pour faciliter la réussite des stagiaires.

CONDITIONS DE DÉCLENCHEMENT : Conditions dont la présence caractérise le début d’un événement.

CONNAISSANCES : Informations spécifiques requises pour qu’un stagiaire puisse acquérir les facultés et les attitudes qui lui permettront de mémoriser les faits, d'assimiler les concepts, d’appliquer les règles ou les principes, de résoudre les problèmes et de faire preuve d’imagination. La connaissance étant immatérielle, c'est par l'intermédiaire d'activités pratiques que les stagiaires peuvent démontrer qu'ils possèdent les connaissances de base.

CURSUS : Partie d’un PAQ coiffant l’un des deux domaines de programme suivant : qualification et maintien de la qualification. Les domaines consacrés à la qualification et à son maintien peuvent comprendre des cursus de perfectionnement, de transition et de requalification. Les programmes de qualification et de maintien de qualification couvrent toutes les activités de formation et de qualification propres à chaque marque, modèle et aéronef individuel (ou version du même aéronef), ainsi qu’à un rôle opérationnel particulier.

CYCLE DE QUALIFICATION : Période au cours de laquelle tous les objectifs de compétence doivent être atteints (dans le cadre d’une formation et d’une évaluation) par tous les membres d’équipage de conduite, instructeurs et évaluateurs, selon le cas.

DEMANDEUR : Exploitant aérien qui demande à gérer ses programmes de formation et d’évaluation dans le cadre d’un PAQ.

DISPOSITIF DE FORMATION AU PILOTAGE : Réplique grandeur nature d’un poste de pilotage mais qui ne comporte pas nécessairement les systèmes de reproduction des sensations de mouvement et de visualisation que comportent les simulateurs de vol.

DONNÉES ANONYMES : Données qui ne peuvent pas être associées au nom d’une personne. Également appelées DONNÉES DÉPERSONNALISÉES.

DONNÉES DÉPERSONNALISÉES : Synonyme de données anonymes.

ÉLABORATION DE SYSTÈMES PÉDAGOGIQUES : Méthodologie rigoureuse d’établissement et de maintien des normes de qualification et du cursus connexe, qui est fondée sur une analyse documentée des tâches, des facultés et des connaissances requises pour l'acquisition des compétences.

ÉLÉMENT DE LEÇON OU SUJET : Sous-groupe d’activités faisant partie d'une leçon. C'est le quatrième niveau de définition d’un cursus (segment, module, leçon et élément de leçon).

ÉLÉMENT : Une composante de l’analyse ou de la conception de la formation. Dans le cas d’une analyse des tâches, cet élément peut servir de niveau d’analyse : phase de vol, tâche, sous-tâche, élément, sous-élément, etc. Dans la conception d’un cursus, l’élément peut être un niveau de la structure hiérarchisée comprenant : cursus, segment, module, leçon, élément de leçon, etc.

ÉNONCÉ DE RENDEMENT : L’un des trois éléments d’un objectif. C'est l'énoncé des activités pratiques et/ou cognitives qui, une fois exécutées ou achevées, terminent le travail exigé pour une partie donnée d’une tâche (dans le cas d’un objectif de compétence), ou les activités requises pour un sous-objectif d’apprentissage (partie d’un objectif d’apprentissage). Voir Objectif de compétence.

ENVIRONNEMENT D'APPRENTISSAGE : L’une des trois composantes principales d’un objectif de compétence (rendement, environnement d'apprentissage et normes). L'environnement d'apprentissage conditionne les circonstances dans lesquelles le rendement du stagiaire sera mesuré et évalué. L'environnement d'apprentissage peut comprendre : l’environnement météorologique (plafond, visibilité, vent, turbulence, etc.), l’environnement opérationnel, les aides à la navigation (aides radio inutilisables, avis de péril aviaire, conflits de circulation aérienne, changement de poste de stationnement, variations de centrage causées par les passagers non assis, etc.), ainsi que les contingences opérationnelles (situations anormales et urgences).

ÉQUIPEMENT DE FORMATION AU PILOTAGE : Aéronef réel ou FTD ou simulateur de vol utilisé à l’une ou l’autre des fins suivantes : 1) Évaluation requise des compétences de l’équipage ou de chacun de ses membres; 2) Activités de formation déterminant si une personne est prête à subir une évaluation; 3) Activités conçues pour répondre aux exigences d'actualisation de l’expérience; et 4) Simulations opérationnelles en ligne (LOS).

ÉVALUATEUR : Personne déléguée par le ministre ayant satisfait aux exigences de formation et d’évaluation d’évaluateur PAQ, et qui se trouve ainsi qualifiée pour évaluer le rendement des membres d’équipage de conduite, des instructeurs et des autres évaluateurs.

ÉVALUATEUR DE L’ASSURANCE DE LA QUALITÉ (EAQ) : Évaluateur  PAQ expérimenté que l’exploitant aérien a désigné pour remplir les fonctions d’assurance de la qualité en ce qui concerne ses programmes d’évaluation PAQ. Les fonctions de ces évaluateurs comprennent la surveillance des candidats aux fonctions d’évaluateur PAQ et des évaluateurs PAQ. L’exploitant aérien peut employer d’autres termes, tels que celui d’évaluateur mentor, pour désigner les personnes qui remplissent ce rôle. 

ÉVALUATION DE COMPÉTENCE : Dans un PAQ, il s’agit d’une évaluation opérationnelle en ligne (LOE).

ÉVALUATION EN LIGNE (OE) : Évaluation effectuée par un évaluateur qualifié pendant un vol normal qui sert à évaluer les compétences d'un candidat quant à l'aéronef, à la fonction occupée et au type d'exploitation qui le concernent, ainsi que ses aptitudes et ses capacités à agir efficacement au sein d'un équipage.

ÉVALUATION FORMATIVE : Processus de révision du matériel didactique destiné à confirmer l’exactitude technique, la valeur pédagogique et le bien-fondé de leur utilisation par les instructeurs, les évaluateurs et les stagiaires. C'est un processus de validation de l’ensemble du cursus par un petit groupe de stagiaires en vue de tester l’efficacité et l'efficience de la formation (par exemple : essai par un petit groupe).

ÉVALUATION OPÉRATIONNELLE EN LIGNE (LOE) : L’évaluation opérationnelle en ligne (LOE) est la principale évaluation de compétence. Elle permet au stagiaire de démontrer qu’il possède les compétences techniques et les compétences CRM nécessaires pour remplir son rôle opérationnel au sein de l'équipage dans le cadre d’une mission complète. Le but d’une LOE est d’évaluer et de vérifier si les connaissances, les facultés techniques et les compétences CRM correspondent aux normes de qualification du programme PAQ. La LOE s’effectue dans un dispositif de simulation approuvé pour le PAQ.

ÉVALUATION SOMMATIVE : Évaluation d’un programme de formation effectuée dans une installation parfaitement opérationnelle. Cette évaluation se fait généralement au cours de la première étape d'une série de cours, lorsque l’effectif d’une classe est au complet.

ÉVALUATION : Appréciation soigneuse du rendement d’une personne par un évaluateur chargé de vérifier si les résultats obtenus répondent aux normes prévues pour le niveau de compétence spécifié.

ÉVÉNEMENT LIÉ À LA DÉLIVRANCE D’UNE LICENCE : Événement préalable à la délivrance d’une licence au cours d’un programme de qualification. Les normes de qualification prévues pour les programmes de pilote indiqueront les manœuvres, les procédures et les événements pour lesquels une formation et une évaluation sont des conditions préalables à la délivrance d’une licence de pilote.

ÉVÉNEMENT : Activité de formation ou d’évaluation portant sur une tâche ou une sous-tâche qui doit être exécutée par l’équipage dans un ensemble de conditions prescrites.

FACULTÉ MOTRICE : Aptitudes physiques requises pour une tâche particulière (ou sous-tâche, ou un élément). Pour acquérir une faculté motrice, les stagiaires doivent non seulement être capables d'effectuer la procédure prescrite, mais aussi de manœuvrer avec des gestes pondérés, souples et coordonnés. Ces facultés pratiques sont un préalable pour l'exécution d'une tâche, d'une sous-tâche, d'un élément ou d'un sous-élément.

FACULTÉ : Capacité d’accomplir une activité ou une action. On fait souvent une distinction entre les facultés motrices et cognitives.

FACULTÉS COGNITIVES (FC) : Facultés intellectuelles requises pour effectuer une tâche, une sous-tâche, un élément ou un sous-élément. Les trois catégories principales de facultés cognitives sont le discernement, l’assimilation des concepts et l’application des règles.

FACULTÉS TECHNIQUES : Dans le cadre d’un PAQ, les facultés techniques désignent les manœuvres, les procédures et tout comportement à prépondérance psychomotrice. Par contre, les compétences CRM désignent les comportements liés à la communication, à la prise de décision et à la gestion de la charge de travail – qui sont à prépondérance cognitive.

FONCTION : Ensemble des responsabilités (tâches, sous tâches, etc.) que comporte la spécialité ou le rôle de la personne.

FORMATION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR : Cours d’instruction sur ordinateur suivi individuellement par les stagiaires.

FORMATION AU SOL : Formation générale dans le domaine de l’aviation ou spécifique à l'aéronef, qui se compose de cours donnés dans une classe, un centre d’apprentissage, une salle de conférence ou tout autre local autre que le poste de pilotage.

FORMATION AUX OPÉRATIONS SPÉCIALES (SPOT) : Volet d’un scénario de formation par simulation opérationnelle en ligne (LOS), qui se compose de plusieurs tâches choisies dans une ou plusieurs des phases de vol dans le but d'inculquer les facultés techniques et les compétences CRM requises pour les tâches sélectionnées. Un SPOT se déroule dans une cabine de simulation avec un équipage aussi complet que possible.

FORMATION AXÉE SUR LA COMPÉTENCE : Formation visant à atteindre un niveau de rendement égal ou supérieur à une certaine norme de qualification. Ce concept est basé sur la répétition d’exercices et d'activités pratiques conçus pour assurer à chaque candidat la possibilité d'atteindre la norme sur l’ensemble de la période d’évaluation ou du cycle de maintien de la qualification.

FORMATION EN VOL : Formation dispensée à bord de l’aéronef, dans un simulateur de vol, dans un dispositif d’entraînement ay vol (FTD) ou dans tout autre cadre reproduisant le poste de pilotage. Voir la formation au sol.

ENTRAÎNEMENT TYPE VOL DE LIGNE (LOFT) : Scénario de simulation opérationnelle en ligne (LOS) conçu aux fins de la formation pour permettre au stagiaire de pratiquer les capacités techniques et les compétences CRM. Le LOFT fait appel à un équipage de conduite aussi complet que possible et se fait dans un dispositif de simulation approuvé par Transports Canada (TC). Une séance d’entraînement LOFT n’est pas interrompue par l’instructeur, à moins qu'il ne développe des circonstances néfastes pour l’apprentissage.

FRÉQUENCE : Nombre d’occurrences d’une tâche ou d’une sous-tâche sur une période d’activité donnée (1 vol, 1 voyage, 1 mois, 1 année, etc.). C'est le nombre d’exécutions d’une tâche ou une sous-tâche sur la période en question. La fréquence peut être utilisée pour déterminer le maintien de la compétence (voir maintien de la compétence) en comparant la fréquence des activités en ligne avec la fréquence requise pour maintenir la compétence sans formation complémentaire.

GESTION DES RESSOURCES EN ÉQUIPE (CRM) : Utilisation rationnelle et coordonnée de toutes les ressources disponibles à bord – ressources humaines, matérielles et informationnelles – en vue d'assurer la sécurité et le bon déroulement du vol.

HIÉRARCHIE OCR/OCS : Hiérarchie d’ensemble des OCR et des OCS organisés par phase de vol dans le Modèle TC de la base de données du programme PAQ.

HOMOGÉNÉITÉ DES ÉVALUATIONS : Programme appliqué périodiquement pour uniformiser les méthodes des instructeurs et des évaluateurs afin qu’ils appliquent, dans toute la mesure du possible, les mêmes critères d’évaluation.

INSTRUCTEUR DE L’ASSURANCE DE LA QUALITÉ (IAQ) : Instructeur PAQ expérimenté que l’exploitant aérien a désigné pour remplir les fonctions d’assurance de la qualité en ce qui concerne ses programmes de formation PAQ. Les fonctions de ces instructeurs comprennent la surveillance des candidats aux fonctions d’instructeur PAQ et des instructeurs PAQ. L’exploitant aérien peut employer d’autres termes, tels que celui d’instructeur mentor, pour désigner les personnes qui remplissent ce rôle.

JEU D’ÉVÉNEMENTS : Segment relativement distinct d’un scénario composé de plusieurs événements, y compris un déclencheur d’événement, des distracteurs éventuels et des événements secondaires.

LEÇON : Volet important du programme d’apprentissage, compatible avec la méthode d’étude, d’apprentissage ou de test des objectifs de rendement (compétence). C'est le troisième niveau de définition d’un cursus (segment, module, leçon, élément de leçon). Les leçons comportent généralement des objectifs, des séances de formation, du matériel d’apprentissage, du matériel d’instruction, ainsi qu’un schéma ou un formulaire d’évaluation.

MAINTIEN DE LA COMPÉTENCE : Compétence résultante ou objectif secondaire pour lesquels l’équipage ou chacun de ses membres peut maintenir son savoir-faire requis en répétant l’exécution de l’élément concerné dans le cadre normal des activités en ligne. Pour les pilotes, la plupart des éléments de routine peuvent être validés au cours des évaluations en ligne (OE), mais la capacité d’exécuter la plupart des éléments hors routine doit être démontrée au cours de séances de formation, de validation et d’évaluation dans un simulateur ou dans un dispositif d’entraînement au vol (FTD).

MAINTIEN DE LA QUALIFICATION : Programme de formation complémentaire et de formation périodique faisant suite au processus de qualification initial.

MANŒUVRES À L’IMPROVISTE : Exécution et évaluation de tâches, procédures ou manœuvres de vol spécifiques conformément à une documentation de programme approuvée, comme moyen d'évaluation du rendement et de la compétence dans l'exécution de tâches, procédures ou manœuvres de vol désignées avant que ne prenne place quelque instruction ou formation que ce soit, dans le but de déterminer s'il y a ou non une tendance vers une diminution des compétences chez les membres d'équipage de conduite d'une flotte d'appareils donnée.

MATÉRIEL DIDACTIQUE : Ensemble des moyens d’enseignement nécessaires à un candidat pour accomplir un cursus, quelle que soit la nature des supports, notamment : manuels, aides visuelles, plans de leçon, descriptions d’événements en vol, didacticiels, programmes audiovisuels, cahiers d’exercice, feuilles de cours, etc.

MODULE : Groupe de sujets constituant un segment particulier du cursus. C'est le deuxième des quatre niveaux de cursus (segment, module, leçon, élément). Il correspond généralement à une journée de formation ou à un événement lié à un équipement particulier, par exemple, FTD n° 3 ou simulateur n° 6.

NORMES DE QUALIFICATION : Objectifs de rendement résultants et secondaires (ORS) associés aux méthodes de test et d’évaluation (où, comment et par qui la qualification est mesurée). Ces normes de qualification et l’expérience antérieure constituent la référence qui permet d’évaluer la maîtrise des tâches du poste. Pour obtenir la certification, le candidat doit démontrer qu’il satisfait à certaines ou à toutes ces normes.

NORMES DE RENDEMENT : Paramètres de rendement observables et mesurables, assortis de tolérances, par exemple, degrés d’écart de route en + ou en –. Ces normes régissent aussi les procédures, les manœuvres et les comportements observables.

OBJECTIF DE BASE (OB) : Objectif pédagogique fixé au niveau élément, faculté, connaissances ou attitude, par exemple : la capacité de décrire les fonctions d’un système hydraulique. Un OB est un objectif d’apprentissage de niveau inférieur qui aidera les stagiaires à maîtriser un objectif supérieur, tel qu’un objectif secondaire ou un objectif résultant. Les connaissances et les facultés exigées comme conditions préalables pour les manœuvres et les procédures sont généralement enseignées sous forme d'objectifs de rendement (OR).

OBJECTIF DE COMPÉTENCE (OCOM) : Énoncé décrivant le comportement que le candidat doit démontrer dans l'exercice de ses fonctions professionnelles. Chaque OCOM doit spécifier avec précision le comportement requis (énoncé de rendement), les conditions dans lesquelles il se produira (énoncé des conditions) et la norme minimale qui doit être atteinte pour constituer un comportement acceptable (énoncé de norme ou de critères). Si un objectif d’apprentissage (normalement un objectif de base [OB]) peut être démontré en salle de cours ou dans un environnement d’enseignement formel, un objectif de rendement (généralement un objectif résultant ou un objectif de rendement secondaire [ORS]) doit être démontré dans un environnement opérationnel, réel ou simulé.

OBJECTIF DE COMPÉTENCE SECONDAIRE (OCS) : Objectif de compétence créé au niveau de la sous-tâche. Exemples : Exécuter les procédures de préparation à l’approche de précision sans moteur.

OBJECTIF DE RENDEMENT (DE COMPÉTENCE) RÉSULTANT (OCR) : Objectif de compétence créé au niveau de la tâche. Exemples : effectuer une approche de précision sans moteur.

PÉRIODE D’ÉVALUATION : Période comprise dans le cycle de maintien de la qualification. Au cours de cette période, chaque personne doit participer à au moins une session de formation et subir au moins une évaluation opérationnelle en ligne (LOE). Tous les objectifs de compétence résultants (OCR) qualifiés de critiques font l’objet d’une formation et d’une évaluation.

PHASE DE VOL : Ensemble des activités normalisées de haut niveau que les équipages doivent exécuter au cours de chaque vol opérationnel. Exemples : Opérations pré-vol, démarrage moteur, refoulement, circulation au sol, décollage, montée, croisière, descente, attente, approche, atterrissage, circulation au sol et opérations après vol.

POSTE : Un poste regroupe l’ensemble des fonctions, c.-à-d. des tâches et des sous-tâches remplies par une personne.

PROGRAMME AVANCÉ DE QUALIFICATION (PAQ) : Programme facultatif et autre méthode servant à la formation, à l'évaluation et à la qualification de membres d'équipage de conduite, d'instructeurs et d'évaluateurs en faisant appel à une méthodologie systématique pour l'élaboration de programmes de formation et d'évaluation axés sur les compétences à la place des programmes de formation traditionnels.

REMPLAÇANT QUALIFIÉ : Membre d’équipage qualifié qui remplace un candidat empêché d’assister à une session d’évaluation, ce qui permet à l’équipage d'être complet pour les besoins de son évaluation.

REMPLAÇANT : Voir REMPLAÇANT QUALIFIÉ

RÔLE OPÉRATIONNEL : Fonction d’un membre d’équipage ou d’une personne assimilée. Les rôles opérationnels couverts par ce programme sont : commandant de bord, copilote, pilote de réserve en croisière (CRP), second officier, mécanicien navigant, instructeur ou évaluateur.

SEGMENT DE CURSUS : Volet d’un cursus qui peut être évalué et autorisé séparément, mais qui, par lui-même, ne suffit pas pour qualifier une personne pour un rôle opérationnel donné. (Exemples de segments : formation au sol, formation en vol, évaluation.) C'est le premier niveau de décomposition d’un cursus (suivi de module, leçon, élément de leçon).

SESSION DE FORMATION : Période continue consacrée à des activités de formation qui ont lieu dans un centre habilité à cette fin par Transports Canada.

SIMULATEUR : Réplique grandeur nature du poste de pilotage d’un certain type d'aéronef, comprenant des systèmes de visualisation réaliste et de restitution des sensations de mouvement.

SIMULATION OPÉRATIONNELLE EN LIGNE (LOS) : La LOS est une session de formation sur simulateur ou FTD effectuée dans un « environnement de ligne aérienne ». La LOS comprend le LOFT, la LOE et la formation aux opérations spéciales (SPOT). L’instruction et la formation sont basées sur des objectifs d’apprentissage, sur l’observation du comportement, sur l’évaluation des progrès et sur un compte rendu ou une critique (commentaire) de l’instructeur. Les objectifs de formation prévus par le PAQ sont des OCR, et couvrant les problèmes d’ordre technique ou liés à la CRM révélés par l’analyse des tâches. La simulation opérationnelle en ligne (LOS) suppose que les membres de l’équipage de conduite aient une formation complète au niveau de compétence requis. Toutefois, dans le cadre de la LOE, le rendement de l’équipage et la CRM font l’objet d’une évaluation formelle.

SOMMAIRE DU CURSUS : Document qui présente de manière sommaire les objectifs de formation hiérarchisée en niveaux cursus, segments, modules, leçons, éléments de leçon, etc.

SOUS-ÉLÉMENT : Composante d’un élément donné. Voir élément.

SOUS-TÂCHE : Étape ou activité spéciale et distincte requise pour l'accomplissement d'une tâche. Peut aussi désigner les catégories d’une tâche, par exemple, exécution d'une approche de non-précision en utilisant VOR, NDB, LOC, etc.

SUIVI SPÉCIFIQUE : Système conçu pour vérifier périodiquement la compétence d’une personne. Il s'agit généralement de stagiaires qui ont échoué à une évaluation opérationnelle en ligne (LOE), mais on peut aussi exercer un suivi spécifique à d'autres fins.

SUPPORT : Moyens physiques conçus pour fournir le contenu et l’expérience didactique au stagiaire. Ils comprennent l’ensemble des matériels de présentation didactiques; ex. : cahiers d’exercice, bandes vidéo, projecteurs, dispositifs de formation informatisés (FAO), maquettes, FTD, simulateurs, etc.

TÂCHE CRITIQUE : Compétence résultante ou objectif secondaire qui, si le niveau de sa norme n'était pas pleinement atteint, pourrait compromettre la sécurité. Cette notion exprime les exigences relatives en matière d’attention, de prudence, de souci de l’exactitude, de précision ou de correction dans l’exécution de la tâche. Au cours d’une formation ou d’une évaluation, les tâches critiques doivent être répétées plus fréquemment que les autres. Toutes les tâches critiques doivent être accomplies au cours de chaque période d’évaluation.

TÂCHE : Une tâche est une unité de travail qui fait partie d’une fonction donnée. Une tâche comporte un début et une fin définis, et produit un résultat mesurable. Exemple de tâche applicable à un PAQ : effectuer un décollage normal.

VALIDATION DE MANŒUVRES : Séance de simulateur au cours de laquelle certaines manœuvres sont exécutées et évaluées par rapport aux normes de compétence.

VALIDATION : Opération permettant de s'assurer que les résultats exigés concernant les objectifs de rendement ou les méthodes et les procédures d’élaboration, de mise en œuvre et de maintenance des systèmes de formation ont été obtenus.

VARIANTE : Avion ou groupe d'avions possédant des caractéristiques similaires mais présentant des différences pertinentes par rapport à un avion de base. Les différences pertinentes sont celles qui nécessitent de la part des membres d'équipage de conduite des connaissances, des habiletés et(ou) des compétences différentes ou additionnelles ayant une incidence sur la sécurité d'un vol.

Page précédentePage suivante
Date de modification :