A02P0191-Recommandations en matière de Sécurité Aérienne Ouverture de Portes en Vol

Recommandations en matière de Sécurité Aérienne
Ouverture de Portes en Vol

Le 22 octobre 1991, la prote du compartiment à bagages avant d'un Cessna 404 s'est ouverte au moment du décollage. Pendant un virage très prononcé exécuté sous un fort cabré, l'avion a décroché et s'est écrasé, ce qui a provoqué la mort du pilote (dossier A91C0223). Le 18 août 1992, la porte de la cabine d'un Beechcraft Bonanza s'est ouverte juste après le décollage. Bien que l'enquête ne soit pas encore terminée, il semble que l'avion ait décroché et se soit pas encore terminée, il semble que l'avion ait décroché et se soit écrasé au cours d'un virage serré à basse altitude qui devait ramener l'appareil vers l'aéroport (dossier A92P0191). Là encore, le pilote a trouvé la mort. Dans son rapport d'enquête sur l'accident d'octobre 1991, le Bureau s'est penché, à la rubrique «Préoccupations liées à la sécurité», sur la fréquence de ces accidents et a indiqué qu'il étudiait les manquements à la sécurité sous-jacents dans le but de recommander des mesures correctives.

Un examen des données du Bureau de la sécurité des transports (BST) montre que, depuis 1977, il a eu 33 accidents au cours  desquels une porte de cabine, de compartiment à baggage ou autre s'est ouverte en vol ou au décollage. Dix personnes ont trouvé la mort dans ces accidents. La fréquence de ces accidents est demeurée stable au fil des ans. Le niveau d'expérience des pilots concernés était généralement élevé puisque, dans 26 des 33 accidents, les pilotes totalisaient plus de 500 heures de vol. La répartition entre les différents types de licence de pilotage était uniforme, et un seul de ces accidents a mis en cause un avion gros porteur.

Date de modification :