Alerte à la sécurité de l'Aviation civile (ASAC) N° 2017-01

À L'ATTENTION DE :

Propriétaires, exploitants et spécialistes de la maintenance des hélicoptères de Robinson modèle R22, R22 alpha, R22 Beta et R22 Mariner

Bureau émetteur : Maintien de la navigabilité aérienne
Numéro de classification du dossier : Z 5000-35
Numéro du SGDDI :

12601220

Numéro de document : ASAC 2017-01
Numéro d'édition : 01
Date d'entrée en vigueur : 2017-02-22

Fissures de fatigue dans les pales principales d’hélicoptères R22 de Robinson

Objet :

La présente alerte à la sécurité de l’aviation civile vise à aviser les propriétaires et les exploitants des hélicoptères de modèle R22, R22 Alpha, R22 Beta et R22 Mariner de Robinson que des fissures de fatigue peuvent se déveloper dans les pales principales de référence A016 6 et à recommander l’inspection des pales.

Contexte :

Transports Canada, Aviation Civile (TCAC) a pris connaissance d’un compte rendu d’un exploitant de R22 Beta II australien qui a effectué un atterrissage d’urgence après avoir ressenti de fortes vibrations en vol.

Une enquête plus approfondie a permis de déterminer qu’une des pales principales s'était fissurée en vol.

La Civil Aviation Safety Authority (CASA) australienne a publié le bulletin d’information de la navigabilité aérienne AWB 62-006 lié aux fissures des pales de rotor d’hélicoptères R22.

Mesure recommandée :

Robinson Helicopter a publié l’alerte à la sécurité « A016 6 Main Rotor Blade Crack » (fissure des pales de rotor principal A-016-6) visant les hélicoptères R22 dans laquelle il est recommandé d’inspecter visuellement les pales de rotor avant le vol pour déterminer si elles sont endommagées ou fissurées.

TCAC recommande fortement aux propriétaires et aux exploitants d’inspecter visuellement le bord de fuite des pales de rotor comme l’indique l’alerte à la sécurité A016 6 visant les hélicoptères R22. Cette dernière précise également que si des vibrations inhabituelles sont décelées en vol, il faut poser l’hélicoptère immédiatement et faire inspecter les pales par un technicien qualifié.

TCAC recommande également aux propriétaires et aux exploitants de consulter les recommandations du bulletin AWB 62-006 de la CASA australienne, qui complémentent celles de l’alerte à la sécurité publiée par Robinson.

La Federal Aviation Administration (FAA) et TCAC suivent actuellement l’enquête, et des mesures correctives de navigabilité additionnelles pourraient être nécessaires.

Les défectuosités, les mauvais fonctionnements et les défaillances de produits aéronautiques doivent être signalés à Transports Canada, Maintien de la navigabilité aérienne conformément aux exigences du RAC 521, section IX, qui imposent de fournir des rapports de difficultés en service.

Bureau responsable :

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez communiquer avec un Centre de Transports Canada ou avec Ross McGowan, Maintien de la navigabilité aérienne à Ottawa, par téléphone au 888-663-3639, par télécopieur au 613-996-9178 ou par courriel à CAWWEBFeedback@tc.gc.ca.

ORIGINAL SIGNÉ PAR

Rémy Knoerr

Chef
Maintien de la navigabilité aérienne

L'Alerte à la sécurité de l'Aviation civile (ASAC) de Transports Canada sert à communiquer des renseignements de sécurité importants et contient des mesures de suivi recommandées. Une ASAC vise à aider le milieu aéronautique dans ses efforts visant à offrir un service ayant un niveau de sécurité aussi élevé que possible. Les renseignements qu'elle contient sont souvent critiques et doivent être transmis rapidement par le bureau approprié. L'ASAC pourra être modifiée ou mise à jour si de nouveaux renseignements deviennent disponibles.

Date de modification :