Calcul rénal

Je suis un pilote privé de Catégorie médicale nº 3 et j’ai récemment ressenti une douleur au côté droit qui, selon le diagnostic, est causée par un calcul rénal. À titre de pilote, quel est l’impact de ce diagnostic et quels renseignements mon docteur et moi devrons-nous fournir à TC avant qu’on m’autorise à voler à nouveau?

Le spasme douloureux que vous avez ressenti au côté droit se nomme colique néphrétique. Il peut être dû à un calcul rénal ou urétéral, selon la situation du calcul dans l’appareil rénal. Ce problème a bel et bien une incidence sur la sécurité aérienne, et c’est pourquoi TC requiert certains documents, d’abord pour s’assurer de la justesse du diagnostic, puis pour s’assurer qu’il n’y a pas de risque de rechute.

Les exigences médicales associées à l’appareil génito-urinaire sont précisées au paragraphe 424.17(3) du Règlement de l’aviation canadien, ainsi libellé : « Toute séquelle de maladie (…) touchant les reins ou les voies génito-urinaires qui expose le demandeur à une incapacité, notamment les obstructions causées (…) par un calcul, entraînera l’inaptitude à moins que, selon les conclusions de médecins agréés, l’état ne soit pas susceptible de provoquer une incapacité en vol. (…) ».

Une crise de colique néphrétique peut être particulièrement grave et incapacitante. À la Direction de l’aviation civile, nous désirons savoir si le calcul a été expulsé et si le risque de rechute est faible. À cette fin, nous demandons habituellement une lettre de votre médecin traitant ou de votre urologue confirmant ce qui précède. Cette lettre devrait être accompagnée d’un rapport d’examen, comme une pyélograhie intraveineuse ou une échographie, démontrant l’absence de calcul résiduel ou d’obstruction. La tomographie rénale remplace maintenant les deux autres tests dans l’investigation d’une colique néphrétique, parce qu’il est plus précis. Néanmoins, ce test pourrait n’être exigé que dans un nombre restreint de cas précis.

Une fois que l’expulsion du calcul aura été établie, il sera possible de rétablir votre certificat médical. On recommande que vous fassiez analyser le calcul pour déterminer si des restrictions alimentaire pourraient aider à prévenir les rechutes.

Date de modification :