Alerte à la sécurité de l’Aviation civile (ASAC) No 2012-02

À L’ATTENTION DE:
PROPRIÉTAIRES ET SPÉCIALISTES DE LA MAINTENANCE UTILISANT LES AÉRONEFS PILATUS PC 12 45 PORTANT LES NOS DE SÉRIE 321 ET 401 À 999

Bureau
émetteur :
Certification nationale
des aéronefs
Numéro de
document :
CASA-2012-02
Numéro de
classification
du dossier :
A 5014-A598 U Numéro
d’édition :
01
Numéro
du SGDDI :
7347366 Date d’entrée
en vigueur :
2012-09-12

ACTIVATION INVOLONTAIRE DE L’INTERRUPTEUR PRINCIPAL D’URGENCE DE L’ALIMENTATION ÉLECTRIQUE CAUSÉE PAR UN CONTACT INVOLONTAIRE DU PARE-SOLEIL DU COPILOTE

OBJET :

La présente Alerte à la sécurité de l’Aviation civile (ASAC) a pour objet de faire prendre conscience aux intéressés du risque d’activation involontaire de l’interrupteur principal d’urgence de l’alimentation électrique des Pilatus PC 12 45 portant les nos de série 321 et 401 à 999).

CONTEXTE :

Au cours d’un vol dans de la turbulence modérée, un Pilatus PC 12 s’est trouvé pris dans un violent « trou d’air » qui a forcé le copilote à s’agripper et dans le processus frapper le pare-soleil placé directement au-dessus de lui. Le pare-soleil a pivoté et est entré en contact avec l’interrupteur principal d’urgence de l’alimentation électrique situé sur le panneau supérieur de commande de la gestion de l’alimentation électrique (EPM), lequel a coupé toute l’alimentation électrique de l’aéronef au complet. Le cache d’interrupteur rouge avait beau avoir été placé en position normale de protection, par inadvertance l’interrupteur principal d’urgence de l’alimentation électrique avait pu passer sur « OFF ».

Le pilote a eu du mal à comprendre rapidement ce qui s’était passe et, environ une minute après, il y a eu réinitialisation de l’interrupteur principal d’urgence de l’alimentation électrique, ce qui a rétabli la totalité de l’alimentation électrique.

Après une enquête plus poussée menée par l’organisme de maintenance agréé (OMA), il est apparu que l’arc de rotation du pare-soleil passait en plein par l’emplacement de l’interrupteur principal d’urgence de l’alimentation électrique placé sur le panneau de commande de l’EPM. Il est également apparu que, en présence d’une force d’inertie suffisante, le pare-soleil était capable de forcer le cache de l’interrupteur et de faire passer l’interrupteur sur « OFF ». Toutefois, avec le cache en place, il était impossible de déplacer l’interrupteur à la main.

À la suite de recherches et d’essais opérationnels effectués par les services techniques de Pilatus dans le cadre de l’enquête, il a été établi que l’usure de la charnière du cache de l’interrupteur en question, à laquelle s’ajoutait une éventuelle déformation, avait donné naissance à un jeu vertical excessif. Cette usure du cache de l’interrupteur augmente les risques que l’interrupteur principal d’urgence de l’alimentation électrique passe sur « OFF » et soit activé s’il vient à être frappé suffisamment fort par le pare-soleil.

ASAC 2012-2
Pare-soleil entré en contact avec l’interrupteur principal d’urgence de l’alimentation électrique

MESURE RECOMMANDÉE :

Pour obtenir davantage de renseignements, communiquer avec un Centre de Transports Canada ou avec Gary Voght, Maintien de la navigabilité aérienne, à Ottawa, téléphone 613-952-4357, télécopieur 613-996-9178 ou courrier électronique

Les défectuosités, les mauvais fonctionnements et les pannes de produits aéronautiques devraient être signalés au Maintien de la navigabilité aérienne de Transports Canada, conformément aux exigences de la Section IX du RAC 521 qui obligent à transmettre des rapports de difficultés en service.

BUREAU RESPONSABLE :

Pour obtenir davantage de renseignements communiquer avec un Centre de Transports Canada ou avec Paul Jones, Maintien de la navigabilité aérienne, à Ottawa, téléphone 613-952-4357 télécopieur 613-996-9178 ou courrier électronique CAWWEBFeedback@tc.gc.ca.

Nota :
La version électronique de ce document se trouve à l'adresse Web suivante : www.tc.gc.ca/aviation-civile-alerte-securite

Pour le directeur, certification nationale des aéronefs

ORIGINAL SIGNÉ PAR

Derek Ferguson
Chef, Maintien de la navigabilité aérienne

L’alerte à la sécurité de l’Aviation civile (ASAC) de Transports Canada sert à communiquer des renseignements de sécurité importants et contient des mesures de suivi recommandées. Une ASAC vise à aider le milieu aéronautique dans ses efforts visant à offrir un service ayant un niveau de sécurité aussi élevé que possible. Les renseignements qu’elle contient sont souvent critiques et doivent être transmis rapidement par le bureau approprié. L’ASAC pourra être modifiée ou mise à jour si de nouveaux renseignements deviennent disponibles.

Date de modification :