Alerte à la sécurité de l’Aviation civile (ASAC) No 2015-01

À L'ATTENTION DES :

Propriétaires, exploitants et spécialistes de la maintenance des hélicoptères de Robinson modèle R44, R44 II et R66

Bureau émetteur : Certification nationale des aéronefs
Numéro de classification du dossier : Z 5000-35
Numéro du SGDDI : 12276220
Numéro de document : ASAC 2015-01
Numéro d'édition : 02
Date d'entrée en vigueur : 2017-04-21

Fissures de fatigue dans les pales principales d’hélicoptère R44 de Robinson

Objet :

La présente Alerte à la sécurité de l’Aviation civile (ASAC) vise à aviser les propriétaires et les exploitants des hélicoptères R44, R44 II et R66 de Robinson que des fissures de fatigue peuvent se former sur les pales principales affichant les références (réf.) C016-7 et F-016-2, et à recommander l’inspection et la modification des pales. La présente ASAC vise aussi à rappeler aux exploitants que les modifications non approuvées et l’utilisation en surcharge peuvent accroître le risque de défaillances en service.

Contexte :

Transports Canada, Aviation civile (TCAC) a pris connaissance d’un compte rendu d’un exploitant de R44 en Nouvelle-Zélande qui a effectué un atterrissage de détresse après avoir senti de fortes vibrations au niveau des pales du rotor principal.

Une enquête plus poussée a permis de déterminer que la pale principale s’était rompue en vol en raison de la fatigue des métaux. L’hélicoptère accidenté était équipé d’un système d’épandage aérien non approuvé. Il aurait excédé la masse maximale brute s’il avait volé avec un réservoir d’épandage plein. Il a aussi été établi que l’utilisation de l’hélicoptère était relativement intensive : les cycles sol air-sol et/ou de démarrage/arrêt du rotor étaient plus élevés que la moyenne, et un grand pourcentage de ces cycles étaient effectués à masse brute élevée.

Mesure recommandée :

En février 2015, Robinson Helicopter a publié l’Alerte à la sécurité du R44 « C016-7 Main Rotor Blade Crack » dans laquelle il est recommandé d’inspecter visuellement la pale de rotor avant le vol pour déterminer s’il y a des dommages possibles et/ou des fissures de fatigue. Depuis, Robinson Helicopter a remplacé cette alerte par les bulletins de service R44 SB-89 et R66 SB-13. Ces bulletins contiennent des instructions relatives au nettoyage, à l’inspection et à la modification des pales de rotor réf. C016-7 et F-016-2. La modification de la pale de rotor conformément aux exigences énoncées dans les bulletins de service, supprime le changement de forme abrupt qui existe actuellement au niveau du bord de fuite de la pale, réduisant ainsi la concentration de contrainte que l’on croit liée à la défaillance de la pale du R44 en Nouvelle-Zélande.

TCAC recommande fortement aux propriétaires et aux exploitants de se conformer aux bulletins de service qui concernent leur aéronef et leurs pièces de rechange. Il convient de souligner que l’appendice A de la norme 571 du Règlement de l’aviation canadien définit la modification d’une pale de rotor comme une « modification majeure ». Transports Canada considère les bulletins de service de Robinson comme des « données spécifiées ». Les données spécifiées sont des informations contenues dans des documents faisant autorité qui, bien que n'étant pas approuvés par le ministre des Transports, ont été spécifiés par le ministre, aux fins de modifications majeures et de réparations majeures, conformément à la section 571.06 du Règlement de l'aviation canadien.

TCAC rappelle aux exploitants qu’exploiter un aéronef ayant fait l’objet de modifications non approuvées ou en dehors des limites approuvées contrevient au Règlement de l’aviation canadien. En cas de doute, on encourage les exploitants à communiquer avec le fabricant afin de déterminer si des inspections additionnelles, une modification du calendrier d’entretien ou toute autre mesure est nécessaire compte tenu de l’environnement d’exploitation.

Les défectuosités, les mauvais fonctionnements et les défaillances de produits aéronautiques doivent être signalés à Transports Canada, Maintien de la navigabilité aérienne conformément aux exigences du RAC 521, section IX, qui obligent à transmettre des rapports de difficultés en service.

Bureau responsable :

Pour davantage de renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec un Centre de Transports Canada ou avec Jean Grenier, maintien de la navigabilité aérienne, à Ottawa, téléphone 1-888-663-3639, télécopieur 613-996-9178 ou courrier électronique CAWWEBFeedback@tc.gc.ca.

Nota : La version électronique de ce document se trouve à l'adresse Web suivante : www.tc.gc.ca/aviation-civile-alerte-securite

Pour le directeur, certification nationale des aéronefs

Original signé par

Rémy Knoerr
Chef
Maintien de la navigabilité aérienne

L'Alerte à la sécurité de l'Aviation civile (ASAC) de Transports Canada sert à communiquer des renseignements de sécurité importants et contient des mesures de suivi recommandées. Une ASAC vise à aider le milieu aéronautique dans ses efforts visant à offrir un service ayant un niveau de sécurité aussi élevé que possible. Les renseignements qu'elle contient sont souvent critiques et doivent être transmis rapidement par le bureau approprié. L'ASAC pourra être modifiée ou mise à jour si de nouveaux renseignements deviennent disponibles.

Date de modification :