Alerte à la sécurité de l’Aviation civile (ASAC) Nº 2015-06

À L’ATTENTION DE :

EXPLOITANTS VISÉS PAR LES SOUS-PARTIES 604, 703, 704, 705 DU RAC

Bureau émetteur : Aviation civile (Direction des normes) Numéro de
document :
ASAC 2015-06
Numéro de classification du dossier :   Numéro d’édition : 01
Numéro du SGDDI :

11386371-v5

Date d’entrée en vigueur : 2015-12-22

Retrait de liquide de dégivrage Type I non-glycol des tableaux de  durées d’efficacité 2015-2016

OBJET :

La présente Alerte à la Sécurité de l’Aviation Civile  (ASAC) vise à mettre en garde les exploitants et les pilotes que Transports Canada (TC) va supprimer DEFROST ECO 1 (fabriqué par Oksayd Co. Ltd.) du tableau 8-1 des tableaux des durées d’efficacité 2015-2016Note de bas de page 1.

TC a été récemment mis au courant que ce liquide contient des sels alcalins organiques (SAO). Ceux-ci sont des produits chimiques qui peuvent poser un danger pour la sécurité tenant compte de leur impact sur la performance et les durées d’efficacité des liquides antigivrages (Type II, III et IV).

Au moment de cette publication TC n’a pas connaissance de la disponibilité de ce liquide au Canada. Cet ASAC sert comme outil de sensibilisation aux intervenants offrant des recommandations de stratégies d’atténuation et vise a rappelé au lecteur la disponibilité potentielle de ces liquides dans les marchés étrangers.

CONTEXTE :

La majorité de liquides de dégivrage non épaissis (Type I) contiennent soit de l’éthylène glycol (EG) ou du propylène glycol comme liquides abaisseurs du point de congélation. Plus récemment, certains fabricants de liquides ont tenté de produire des liquides sans base de glycol contenant d’autres produits chimiques tels que les SAO offrant les mêmes caractéristiques d’abaissement du point de congélation tout en réduisant certains impacts négatifs potentiels intrinsèques aux bases EG ou PG (par exemple, la dégradation dans l’environnement).

Les SAO peuvent accélérer de manière significative la dégradation des agents épaississants contenues dans les liquides antigivrages résultant en une réduction de leur viscosité et leur durée d’efficacité.

Bien que ce liquide répond aux exigences de multiples normes et spécifications industrielles publiées par la Society of Automotive Engineers (SAE), y compris ceux retrouvés dans Aerospace Material Specification (AMS) AMS1424L Deicing/Anti-Icing Fluid, Aircraft, SAE Type INote de bas de page 2, ce liquide contient des SAO. Le SAE est dans le processus d’examiner la norme applicable afin d’établir une exigence de composition de matière auprès des fluides de dégivrage.

Cette action est soutenu par des recherches antérieures  menée par TC et la Fédéral Aviation Administration (FAA ) qui a examiné les impacts des dégivreurs de piste (contenant des SAO) sur les liquides antigivrage et est abordée dans les lignes directrices pour les aéronefs - Lors de givrage au sol (TP 14052F, deuxième édition, Avril 2005)Note de bas de page 3 de TC.

MESURE RECOMMANDÉE :

Les directeurs de la sécurité, les directeurs des opérations, les pilotes en chef, les pilotes vérificateurs, les instructeurs de pilotage, les prestataires de services et de formation devraient veiller à ce que tout le personnel impliqué dans les opérations de givrage au sol soient au courant de la mise à jour des tableaux de durées d’efficacité 2015-2016.

Seuls les liquides de dégivrage (Types I, II, III, IV) de dégivrage ou antigivrage approuvés par le manufacturier d’aéronef devraient être appliqués sur l’avion.

Il est préférable que les exploitants évitent l’utilisation de tout liquide de dégivrage contenant des SAO. Dans des situations opérationnelles où ceci ne peut être évité, il est conseillé d’accorder une attention particulière à la quantité de liquide antigivrage utilisé dans une méthode de dé/antigivrage en deux étapes. Dans une méthode en deux étapes, une application du liquide de dégivrage supprime toute contamination sur la surface de l’avion. Ceci est suivi par une deuxième application de liquide antigivrage qui enlève le liquide de dégivrage restant. Le liquide antigivrage demeure sur la surface de l’aéronef et la protège de contamination supplémentaire durant sa durée d’efficacité.

Afin d’atténuer tout risque posé par un liquide Type I contenant des SAO, une attention particulière devrait être accordée à veiller à ce qu’une quantité suffisante de liquide antigivrage ait été appliquée pour assurer l’élimination complète du liquide de dégivrage et accordée la durée d’efficacité appropriée au liquide antigivrage. Le document SAE Aerospace Recommended Practice ARP4737H, Aircraft Deicing/Anti-Icing MethodsNote de bas de page 4 offre des directives et la méthodologie à cet effet.

BUREAU RESPONSABLE :

Pour davantage de renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec M. Roman Marushko, Gestionnaire de programme, Normes de technicité de vol et de certification des exploitants à Ottawa, par téléphone au 613-993-4692 ou par courriel à roman.marushko@tc.gc.ca.

original signé par

Jacqueline Booth
Directrice p.i.
DIRECTION DES NORMES

L’ALERTE À LA SÉCURITÉ DE L’AVIATION CIVILE (ASAC) DE TRANSPORTS CANADA SERT À COMMUNIQUER DES RENSEIGNEMENTS DE SÉCURITÉ IMPORTANTS ET CONTIENT DES MESURES DE SUIVI RECOMMANDÉES. UNE ASAC VISE À AIDER LE MILIEU AÉRONAUTIQUE DANS SES EFFORTS VISANT À OFFRIR UN SERVICE AYANT UN NIVEAU DE SÉCURITÉ AUSSI ÉLEVÉ QUE POSSIBLE. LES RENSEIGNEMENTS QU’ELLE CONTIENT SONT SOUVENT CRITIQUES ET DOIVENT ÊTRE TRANSMIS RAPIDEMENT PAR LE BUREAU APPROPRIÉ. L’ASAC POURRA ÊTRE MODIFIÉE OU MISE À JOUR SI DE NOUVEAUX RENSEIGNEMENTS DEVIENNENT DISPONIBLES.

Date de modification :