Circulaire d'information (CI) Nº 705-005

Approche et atterrissage pendant des activités convectives

Bureau émetteur : Aviation civile
Secteur d'activités : Admissibilité CI No : 705-005
Dossier no : A 5240-9-4 Édition no : 01
SGDDI no : 4401306-v4 Date d'entrée en vigueur : 2009-03-05

1.0  INTRODUCTION

La présente Circulaire d’information (CI) vise à fournir des renseignements et des conseils. Elle peut servir à décrire un moyen acceptable parmi d’autres de démontrer la conformité à la réglementation et aux normes. Elle ne peut en elle-même modifier ni créer une exigence réglementaire, ni peut-elle autoriser de changements ou de dérogations aux exigences réglementaires, ni établir des normes minimales.

1.1  Objet

Le présent document a pour objet d’indiquer aux exploitants aériens canadiens les dangers associés aux vols effectués à proximité d’activités convectives (orages), notamment lors de la phase d’approche et d’atterrissage du vol. De plus, il vise à encourager les exploitants à prodiguer des conseils pour la prise de décisions des pilotes et à dispenser aux membres d’équipage de conduite une formation portant sur le vol ou l’atterrissage dans de telles conditions météorologiques.

1.2  Applicabilité

Le présent document s’applique à tout le personnel de Transports Canada Aviation civile (TCAC), ainsi qu’aux particuliers et aux organismes qui font usage des privilèges qui leur sont accordés en vertu d’une délégation externe de pouvoirs ministériels. Ces renseignements sont également accessibles à toute personne de l’industrie aéronautique, à titre d’information.

1.3  Description des changements

Sans objet.

2.0  RÉFÉRENCES ET EXIGENCES

2.1  Documents de référence

Les documents de référence suivants sont destinés à être utilisés conjointement avec le présent document :

  1. Partie VII, sous-partie 05 du Règlement de l’aviation canadien (RAC), Services aériens commerciaux;

  2. Publication de Transports Canada, TP n° 9352, Édition 02, 2004-12-17, Manuel de météorologie du Commandement aérien;

  3. TP n° 14371, 2008-10-01, Manuel d’information aéronautique  (AIM);

  4. TP n° 13897, Édition 01, 2002-02-01, Prise de décisions du pilote;

  5. Federal Aviation Administration (FAA), Aeronautical Information Manual;

  6. FAA Advisory Circular (AC) 91-79, 2007-06-11, Runway Overrun Prevention;

  7. FAA AC 00-54, 1988-11-25, Pilot Windshear GuideI;

  8. FAA Safety Alert For Operators (SAFO) 08003, 2008-01-17, Guidance Material for Contaminated Runway Landing Operations;

  9. FAA SAFO 06012, 2006-08-31, Landing Performance Assessments at Time of Arrival;

  10. Nav Canada, Manuels de météorologie locales;

  11. Dr. Wiggins, Mark, MARCS Auditory Laboratories, University of Western Sydney, The Interpretation and Use of Weather Radar Displays in Aviation – Final Report, Avril 2005.

  12. Bureau de la sécurité des transports du Canada; Rapport d’enquête aéronautique, Sortie en bout de piste et incendie de l’Airbus A340-313 F-GLZQ exploité par Air France à l’aéroport international de Toronto/Lester  B. Pearson (Ontario), 2 août 2005.

2.2  Documents annulés

Sans objet.

2.3  Définitions et abréviations

Les définitions et les abréviations suivantes sont utilisées dans le présent document :

  1. Cisaillement du vent : lorsque ce phénomène est produit par des orages, il présente des courants descendants à petite échelle, très violents, qui se répandent en s’éloignant du centre du courant lorsqu’ils atteignent le sol. Il cause des changements rapides au niveau de la direction et de la vitesse du vent, dans le plan vertical comme dans le plan horizontal, qui sont extrêmement dangereux pour tous les types et toutes les catégories d’aéronefs.

  2. Piste contaminée : la présente CI concerne les pistes contaminées par l’eau, c’est-à-dire les pistes sur lesquelles il y a une accumulation d’eau (eau stagnante) de 3 mm ou plus.

3.0  CONTEXTE

De nombreux accidents et incidents aériens documentés ont été attribués au passage, notamment au cours de la phase d’approche et d’atterrissage, à proximité d’activités convectives. Ces accidents sont allés de sorties en bout de piste à des écrasements d’aéronef juste avant la piste à cause du cisaillement du vent. Il est pratique courante de se tenir à distance respectable des orages pendant la croisière. Cependant, en présence d’activités identiques au moment de la phase d’approche et d’atterrissage, les membres d’équipage de conduite évoluent dans un espace aérien de région terminale beaucoup plus restreint, ce qui rend ces activités plus difficiles à éviter. Les orages dans les régions terminales posent de nombreux risques que les pilotes doivent gérer, qu’il s’agisse d’un accroissement de leur charge de travail dû aux écarts de trajectoire ou aux changements de piste de dernière minute, du cisaillement du vent, des réductions rapides de la visibilité et des pistes qui deviennent contaminées par une forte pluie. Il est inévitable que des vols soient amenés à passer à proximité d’activités convectives et, par conséquent, il est important que les exploitants aériens dispensent aux régulateurs de vol et aux membres d’équipage de conduite une formation et qu’ils leur donnent des renseignements pour qu’ils puissent améliorer leur prise de décisions lorsqu’ils rencontrent de telles conditions météorologiques en exploitation.

4.0  MESURE

Les exploitants aériens devraient s’assurer que des renseignements sur les dangers liés au vol à proximité d’activités convectives sont à la disposition des membres d’équipage de conduite et des régulateurs de vol et que ces renseignements soient passés en revue lors de la formation initiale et périodique. On pourrait notamment y trouver ce qui suit :

  1. Évitement et reconnaissance du cisaillement du vent, et techniques appropriées de rétablissement;

  2. Bonne utilisation du radar météorologique de bord, connaissance de ses limites et conseils sur l’interprétation des images fournies par ce radar;

  3. Reconnaissance d’une éventuelle modification rapide des conditions de la piste en raison d’une forte pluie (piste mouillée plutôt que contaminée), des effets de cette modification sur les performances à l’’atterrissage et des techniques appropriées d’atterrissage sur des pistes mouillées ou contaminées;

  4. Utilisation de manuels de performances afin de calculer les distances d’atterrissage requises sur des pistes mouillées ou contaminées et de renseignements spécifiques sur les capacités d’arrêt de l’aéronef;

  5. Recours aux ressources offertes par la régulation des vols à d’autres moments que lors de l’exposé avant vol afin d’obtenir des informations météorologiques en route et(ou) des consultations sur les performances de l’aéronef à l’atterrissage en utilisant les informations météorologiques les plus récentes à l’heure réelle d’arrivée;

  6. Limites relatives à l’aquaplanage et aux vents traversiers sur des pistes mouillées, glissantes et contaminées et leurs rapports avec la perte de maîtrise en direction pendant la course à l’atterrissage;

  7. Effets des écarts de l’angle de descente, de la hauteur de franchissement du seuil et du point de prise de contact sur la distance d’arrêt requise;

  8. Formation en facteurs humains et en prise de décisions lors de conditions météorologiques difficiles, notamment lors des phases d’approche et d’atterrissage du vol.

5.0  RÉSUMÉ

Il incombe aux exploitants aériens de fournir des instructions et des renseignements adéquats dans leur Manuel d’exploitation de la compagnie (MEC) afin que les membres d’équipage de conduite et les régulateurs de vol puissent exécuter leurs fonctions avec le plus haut niveau de sécurité possible, conformément à l’article 705.135(1) du RAC. Cela devrait inclure des renseignements et des conseils traitant des dangers du vol à proximité d’activités convectives. Il incombera alors aux membres d’équipage de conduite d’utiliser les renseignements qui leur auront été communiqués pour prendre des décisions éclairées lorsqu’ils seront amenés à se poser au milieu d’activités convectives.

6.0  BUREAU RESPONSABLE

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Coordonnateur des normes (AART)

Téléphone : 613-990-8234
Télécopieur : 613-996-9178
Courriel : CAIRS_NCR@tc.gc.ca

Toute proposition de modification au présent document doit être soumise au moyen du Système de signalement des questions de l’Aviation civile (SSQAC), à l’adresse suivante :

http://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/opssvs/secretariat-ssqac-menu-209.htm

ou par courriel à : CAIRS_NCR@tc.gc.ca

Le Directeur, Normes

Original signé par Susan Greene (pour)

D.B. Sherritt

daté le 5 mars 2009

Date de modification :