Chapitre 4 - Mesures préventives et procédures de dégivrage

Facteurs pouvant influer sur la durée d'efficacité

57.  Voici une liste de certains des principaux facteurs susceptibles de modifier l'efficacité des liquides cryoscopiques, en particulier lorsqu'ils sont dilués par des précipitations :

  • la rugosité de la surface, le contour et l'angle d'inclinaison du composant de l'aéronef;
  • la température ambiante;
  • la température de la surface (revêtement) de l'aéronef;
  • la procédure d'application du liquide cryoscopique;
  • la concentration (force) de la solution aqueuse de liquide cryoscopique;
  • l'épaisseur de la pellicule de liquide cryoscopique;
  • la température du liquide cryoscopique;
  • le type de liquide cryoscopique;
  • les opérations à faible distance d'autres aéronefs, des équipements ou des structures;
  • les opérations sur la neige, sur la glace-neige ou sur des aires de trafic, des voies de circulation ou des pistes mouillées;
  • le type et l'intensité des précipitations;
  • la présence de liquides cryoscopiques;
  • le refroidissement par rayonnement;
  • l'humidité résiduelle sur la surface de l'aéronef;
  • l'humidité relative;
  • le rayonnement solaire;
  • la vitesse et la direction du vent.

58.  Pour aider les pilotes, les durées d'efficacité sont données dans les lignes directrices sur les durées d'efficacité dans des tableaux standard qui traitent des différents types de liquides en fonction des diverses sortes de précipitations et de leur intensité, ainsi que de la température.

Date de modification :