Chapitre 4 - Mesures préventives et procédures de dégivrage

Systèmes de détection de givrage au sol (SDGS)

109.  Le développement des technologies de détection de givrage au sol a été stimulé par la difficulté à déterminer si un aéronef est exempt de contaminants gelés avant le décollage. Le personnel dispose naturellement de moyens très limités pour évaluer avec précision l'état des surfaces critiques d'un aéronef pendant les opérations avec givrage au sol. Les capacités de l'être humain sont notamment limitées par : de mauvaises conditions d'éclairage, des restrictions à la visibilité causées par la neige soufflée et par la difficulté à déterminer s'il y a ou non du givre transparent. Les technologies de pointe utilisées dans les SDGS peuvent aider à palier certaines de ces limitations humaines.

110.  Les SDGS doivent servir pendant les opérations au sol d'un avion afin de fournir au personnel de piste et (ou) à l'équipage de conduite et (ou) à un système pertinent des renseignements sur l'état des surfaces surveillées de l'avion.

111.  Les SDGS peuvent servir de moyen complémentaire ou, après approbation, de moyen de rechange aux vérifications visuelles et tactiles exigées par les organismes de réglementation, dont les Autorités conjointes de l'aviation (JAA) de l'Europe, la Federal Aviation Administration (FAA) des états-Unis et Transports Canada Aviation civile (TCAC), pour déterminer l'état des surfaces critiques d'un avion exploité dans des conditions qui comprennent de la contamination givrante.

Date de modification :