Chapitre 5 - Supplément à l'intention du personnel de piste

Zones où il faut éviter toute pulvérisation

84.  Les exploitants doivent bien connaître les zones où ils peuvent ou ne peuvent pas pulvériser des liquides de dégivrage ou d'antigivrage. Les endroits où il faut éviter toute pulvérisation comprennent notamment, mais non exclusivement, les zones suivantes :

  • les entrées d'air et les ouvertures des moteurs;
  • les entrées d'air des APU;
  • les ouvertures des tuyères d'échappement des moteurs;
  • les freins;
  • les fenêtres du poste de pilotage;
  • les hublots de la cabine;
  • les poignées des portes passagers;
  • les prises de pression statique;
  • les tubes de Pitot;
  • les sondes de données aérodynamiques;
  • les mises à l'air libre de l'avionique;
  • les zones où le constructeur de l'aéronef a interdit toute pulvérisation.

85.  La liste qui précède contient des éléments où toute pulvérisation directe doit être évitée, mais que l'on peut laver indirectement à l'aide de liquide de dégivrage (p. ex. les hublots de la cabine). Il faut également tenir compte de facteurs qui varient continuellement avec le temps, comme : le nombre de véhicules utilisés et leurs types, une méthode à une seule étape ou à deux étapes, les conditions météorologiques locales, les particularités opérationnelles locales, etc.

86.  Les exploitants doivent bien connaître les éléments dont il faut tenir compte pour les opérations de dégivrage qui sont spécifiques à chaque type d'aéronefs.

Date de modification :