Chapitre 6 - Questions d'examen sur la contamination des surfaces critiques des aéronefs

4.0  Mesures préventives et procédures de dégivrage

4.01  De la neige sèche et froide tombe sur une aile froide, et le vent la fait tourbillonner et la chasse de l'aile. Dans ces conditions

  1. on devrait appliquer du liquide d'antigivrage sur les surfaces critiques.
  2. on devrait appliquer du liquide de dégivrage sur les surfaces critiques.
  3. le pilote pourrait supposer que la neige accumulée va être « balayée » au décollage.
  4. Il ne serait peut-être pas judicieux d'appliquer du liquide de dégivrage ou d'antigivrage.

4.02  Lorsqu'on dégivre un aéronef, il est important de connaître

  1. la sorte de contamination.
  2. le taux de concentration nécessaire en tenant compte des conditions.
  3. la durée d'efficacité recommandée pour les délais d'efficacité en tenant compte du temps.
  4. tous les énoncés ci-dessus.

4.03  Les endroits qui devraient être dégivrés ou antigivrés en premier sont

  1. les entrées d'air des moteurs.
  2. l'empennage.
  3. le dessus du fuselage.
  4. ceux qui sont visibles du poste de pilotage.

4.04  Choisir l'énoncé correct au sujet de l'utilisation des liquides de dégivrage de type I.

  1. On peut maintenant les pulvériser sur la totalité de l'aéronef, grâce aux types de liquides de dégivrage maintenant utilisés.
  2. Généralement, on doit pulvériser du haut vers le bas, d'une façon symétrique.
  3. Pour certains aéronefs on doit utiliser des réglages de gouvernes spécifiques pour le dégivrage.
  4. Les liquides de dégivrage peuvent être pulvérisés directement sur les fenêtres.
  1. A, B.
  2. A, D.
  3. B, C.
  4. C, D.

4.05  Lorsque vous dégivrez les fenêtres,

  1. pulvérisez sur le fuselage au-dessus des fenêtres et laissez le liquide s'écouler.
  2. directement le haut des fenêtres et laissez le liquide s'écouler uniquement de l'eau chaude afin d'éviter les dommages que le liquide dégivrant pourrait occasionner.
  3. pulvérisez directement le haut des fenêtres et laissez le liquide s'écouler.
  4. utilisez un liquide d'antigivrage, car c'est le seul liquide approuvé pour dégivrer les fenêtres.

4.06  Choisir les énoncés exacts concernant le dégivrage et l'antigivrage au sol pendant que les moteurs principaux sont en marche.

  1. Fonctionner au niveau élevé de puissance des moteurs.
  2. Mettre la climatisation sur la position « ON ».
  3. Éviter de pulvériser le fluide directement dans l'APU.
  4. Minimiser les pulvérisations à proximité des entrées des moteurs.
  1. A, B, D.
  2. A, C.
  3. B. D.
  4. C. D.

4.07  Lorsqu'on constate des différences au sujet des procédures de dégivrage, on doit consulter

  1. le manuel d'exploitation de la compagnie et le Manuel de navigabilité.
  2. le certificat d'exploitation de la compagnie et le Manuel de navigabilité.
  3. le RAC, le manuel d'exploitation de la compagnie et les manuels de vol et de maintenance du constructeur.
  4. le RAC, l'A.I.P. Canada, le certificat d'exploitation de la compagnie et le programme de sensibilisation à la sécurité.

4.08  Avant de pouvoir prendre une décision éclairée en matière de dégivrage ou d'antigivrage d'un aéronef, le pilote doit connaître

  1. les procédures disponibles.
  2. les possibilités et les limites des procédures dans diverses conditions météorologiques.
  3. l'utilisation et l'efficacité des liquides cryoscopiques.
  4. tous les énoncés ci-dessus.

4.09  Les durées d'efficacité des liquides cryoscopiques

  1. ne devraient servir qu'à titre indicatif, à moins d'indications contraires dans le programme sur les opérations dans des conditions de givrage au sol de l'exploitant.
  2. ne sont valables que pour la période du liquide pur figurant dans les tableaux des durées d'efficacité.
  3. sont valables pour les périodes de temps les plus longues figurant dans les tableaux des durées d'efficacité.
  4. ne devraient servir qu'à titre indicatif dans tous les cas.

4.10  Pour les besoins des calculs, la durée d'efficacité commence

  1. au début de la dernière application du liquide de dégivrage ou d'antigivrage et se termine quand le liquide tombe au décollage sous l'effet du cisaillement.
  2. à la fin de la dernière application du liquide de dégivrage ou d'antigivrage et se termine quand le liquide tombe au décollage sous l'effet du cisaillement.
  3. à la fin de la dernière application du liquide de dégivrage ou d'antigivrage et se termine quand le liquide ne fait plus effet.
  4. au début de la dernière application du liquide de dégivrage ou d'antigivrage et se termine quand le liquide ne fait plus effet.

4.11  Quelles méthodes devrait-on utiliser pour enlever de la neige lourde et humide ou de la glace d'un aéronef?

  1. Un liquide cryoscopique pur de type I.
  2. Un balai ou un racloir.
  3. Un cordage que l'on promène en un mouvement de va-et-vient sur la surface.
  4. Des solutions d'eau chaude et de liquides cryoscopiques.
  1. A, C, D.
  2. A, C.
  3. B, C.
  4. B, D.

4.12  Les liquides composés de propylène glycol pur

  1. peuvent être utilisés en l'absence de précipitations.
  2. ne doivent pas être utilisés en l'absence de précipitations.
  3. ne doivent pas être utilisés en présence de précipitations.
  4. sont chauffés et appliqués en second lieu dans un procédé à deux étapes.

4.13  À cause du phénomène d'imprégnation par le froid, de la glace ou du givre s'est formé sur l'aile d'un aéronef. Une méthode recommandée pour éviter que cela se reproduise est

  1. d'avitailler les réservoirs d'aile avec du carburant plus chaud.
  2. de dégivrer dans les dix minutes précédant le décollage.
  3. de dégivrer avec un liquide de type I pur.
  4. d'utiliser les trois méthodes précédentes.

4.14  Les inspections de contamination avant le décollage devraient s'atterder aux

  1. surfaces situées dans la corde moyenne de l'aile.
  2. bords d'attaque et aux bords de fuite de l'aile.
  3. surfaces représentatives.
  4. surfaces où le liquide d'antigivrage a été appliqué en dernier.

4.15  Lequel des énoncés suivant concernant l'inspection des surfaces critiques immédiatement avant le décollage dans des conditions de forte neige est exact?

  1. L'inspection est obligatoire peu importe le temps qui s'est écoulé depuis l'antigivrage.
  2. Le décollage doit se faire dans les 15 minutes suivant l'inspection.
  3. L'inspection n'est pas exigée dans le cas où l'exploitant utilise un programme conforme à la Norme sur les opérations dans des conditions de givrage au sol.
  4. L'inspection n'est pas exigée lorsqu'une installation de dégivrage à distance est utilisée et que le décollage se fait pendant la durée d'efficacité.

4.16  Lequel des énoncés suivant est exact en ce qui concerne le décollage après que la durée d'efficacité des liquides est expirée?

  1. Les opérations doivent cesser immédiatement.
  2. Les inspections ne sont pas exigées après un dégivrage à un poste de dégivrage central.
  3. Il doit rester au moins 5 minutes de durée d'efficacité après l'inspection avant le décollage.
  4. Le décollage doit se faire dans les 5 minutes suivant la fin de l'inspection avant le décollage.
Date de modification :