Résumé - La gestion de la faune - Manuel de procédures - TP 11500

À mesure que le transport aérien prend de l'ampleur, il est de plus en plus important d'assurer une gestion efficace de la faune aux aéroports. Au fil des ans, on a réduit le bruit produit par les aéronefs, dont le nombre a augmenté considérablement. Non seulement il est de plus en plus difficile d'éviter les collisions entre les aéronefs et les oiseaux et mammifères des zones aéroportuaires, mais il existe de moins en moins d'endroits où ces animaux peuvent trouver refuge.

Le premier impact d'oiseau causant un accident mortel s'est produit en 1912. L'avion est entré en collision avec un goéland au-dessus de la côte de Californie et s'est abîmé dans l'océan; le pilote a perdu la vie. Le nombre d'impacts d'animaux signalés n'a cessé d'augmenter depuis. Ainsi, 772 impacts d'aéronefs avec des animaux ont été enregistrés au Canada en 2000. Aucun ne s'est soldé par des pertes de vie, mais ceux qui ont nui au vol ou causé des dommages ont entraîné d'énormes coûts.

Les coûts directs de ces collisions, principalement pour les transporteurs aériens, associés au remplacement et à la réparation de pièces d'aéronef sont faibles en comparaison des coûts indirects des décollages interrompus, des vols reportés, de l'hébergement de voyageurs et de membres d'équipage et des dispositions à prendre en cas de correspondance manquée. Les effets sur la réputation des compagnies aériennes des incidents attribuables à la faune causant des inconvénients aux voyageurs comptent peut-être parmi les plus néfastes.

La mise en oeuvre de plans efficaces de gestion de la faune aux aéroports - qui intègrent notamment l'emploi de techniques de gestion active et passive - peut réduire de beaucoup les risques et les dommages liés aux impacts d'animaux.

Le présent document est une mise à jour du Manuel des procédures sur la gestion de la faune (TP11500) de Transports Canada. Révisé en 1994 et 2002, ce manuel exposait des méthodes de gestion de la faune aux aéroports canadiens et présentait des renseignements sur les produits et les techniques de gestion ainsi que sur la législation et la réglementation en cette matière.

On trouvera dans ces pages les renseignements les plus récents sur la gestion du risque faunique aux aéroports tirés de différentes publications produites au Canada et aux États-Unis.

La présente édition du manuel de 1994, dorénavant intitulé Manuel de maîtrise de la faune, se veut un guide tactique de gestion de différentes espèces animales à l'intention du personnel de gestion de la faune aux aéroports.

Les sections A et B présentent une vue d'ensemble de la gestion de la faune aux aéroports d'un point de vue tant national qu'international. Elles sont suivies de sections qui proposent des solutions à long terme sous la forme de techniques de gestion passive, dont la modification de l'habitat et l'atténuation des utilisations dangereuses des terrains voisins des aéroports. Dans les trois sections suivantes, on évalue des techniques de gestion active, c'est-à-dire d'élimination, d'exclusion et de dispersion des animaux nuisibles. Aux sections H et I, il est question de méthodes de maîtrise des oiseaux et des mammifères qui posent des problèmes aux aéroports; on y suggère d'employer seulement des techniques qui se sont révélées efficaces lors des recherches et avec l'expérience. La section J fournit de l'information sur la mise en oeuvre et l'évaluation des programmes de maîtrise de la faune aux aéroports.

Les aéroports sont très différents l'un de l'autre quant à la taille ainsi qu'à l'ampleur et la nature de la circulation aérienne et au type de programme de contrôle de la circulation aérienne. De même, il existe autant de programmes de gestion de la faune qu'il y a d'aéroports, et l'instauration de ces programmes devrait faire suite à des évaluations et à des inventaires approfondis propres à chaque site. La maîtrise de la faune est une science, mais aussi un art; pour les responsables de cet aspect des activités aéroportuaires, les renseignements fournis dans ces pages constituent un point de départ pour la gestion des problèmes liés aux animaux et à leur habitat

Pour en savoir davantage

Si vous désirez obtenir un exemplaire, veuillez communiquer avec Produits et Services multimédias, : publications@tc.gc.ca.

LA GESTION DE LA FAUNE - MANUEL DE PROCÉDURE - 4ième édition

TP 11500 F
Catalogue Noo T52-4/79-2015F
ISBN 978-0-660-03673-1

Date de modification :