TP 13158 - SATOPS - Rapport final

Un grand nombre de parties importantes du projet sur la sécurité de l'exploitation d'un taxi aérien (SATOPS) sont terminées. Les séances de consultation avec l'industrie ont constitué la première étape et ont ouvert les voies de communication entre l'industrie et Transports Canada. Le projet du groupe de travail a reçu un soutien unanime et les participants aux réunions ont exprimé leur souhait de poursuivre des réunions de ce genre. On n'insiste jamais trop sur l'utilité d'un dialogue franc. Il faut cerner les problèmes d'exploitation et de sécurité pour pouvoir les corriger. Lorsque les exploitants, les pilotes, les techniciens d'entretien d'aéronefs, le personnel des services de la circulation aérienne et les inspecteurs de Transports Canada se rencontrent dans un cadre ouvert, l'industrie, le fournisseur de services et l'organisme de réglementation peuvent mieux comprendre les pratiques d'exploitation et les problèmes de chacun. L'industrie, le fournisseur de services et l'organisme de réglementation participent tous à un système, à un partenariat dont le but est de promouvoir la sécurité aérienne.

Néanmoins, le projet est loin d'être terminé.

Transports Canada, NAV CANADA et le Bureau de la sécurité des transports du Canada devront procéder à une analyse approfondie des constatations et des recommandations pour déterminer l'ampleur des problèmes et élaborer un plan d'action au besoin. Pour mettre en oeuvre certaines des recommandations, il faudra faire intervenir des ressources considérables. D'autres sont plus simples et peuvent être mises en oeuvre presque immédiatement. L'objectif du groupe de travail était de proposer des moyens d'accroÎtre la sécurité aérienne en définissant la culture, les attitudes, les problèmes et les pratiques de sécurité dans l'exploitation de services de taxi aérien. Le comité directeur sur la sécurité de l'exploitation d'un taxi aérien (SATOPS) établira une liste des recommandations par ordre prioritaire, en fonction d'une évaluation des risques et élaborera un plan de mise en oeuvre. Le comité consultatif exécutif étudiera le plan de mise en oeuvre et agira à titre de « conscience » de Transports Canada pour s'assurer que les recommandations sont bien appliquées comme il se doit.

Date de modification :