Manuels de l'Aviation commerciale et d'affaires

SECTION 7

TEST D’AUTO-CONTRÔLE

Questions :

1) Les exploitants aériens présentant des manuels de contrôle d’exploitation distincts à des fins d’approbation doivent :

  1. reproduire le manuel de contrôle d’exploitation comme section du manuel d’exploitation de la compagnie.
  2. s ’assurer que le manuel d’exploitation de la compagnie contient des renvois au manuel de contrôle d’exploitation.
  3. remettre des copies des manuels de contrôle d’exploitation aux commandants de bord.
  4. remettre des copies des manuels de contrôle d’exploitation à tout le personnel d’exploitation. 

2) Si un aérodrome de dégagement au décollage est requis après la signature du plan de vol, il doit être consigné : 

  1. dans le PVE.
  2. par l’unité de contrôle d’exploitation.
  3. par le régulateur et le commandant de bord.
  4. il ne doit pas être consigné. 

3) Les examens de la formation générale de Transports Canada sont valides pendant ____ mois et doivent être validés de nouveau ___ mois après la vérification decompétence annuelle suivante ou le dernier jour de service actif.

  1. 12 - 12 
  2. 24 - 12 
  3. 24 - 24
  4. 36 - 24 

4) Les régulateurs des systèmes de contrôle d’exploitation de type « A » ou « B » doivent suivre une formation périodique :

  1. tous les ans.
  2. tous les deux ans pour toutes les matières.
  3. tous les deux ans pour des matières spécifiques.
  4. tous les trois ans pour toutes les matières.

5) Les instructeurs qui assurent la formation au contrôle d’exploitation :

  1. doivent posséder des qualifications d’instructeur de cette formation.
  2. doivent détenir un certificat de régulateur.
  3. doivent avoir un régulateur qualifié disponible à des fins de coordination de l’information.
  4. doivent offrir une instruction s’ils sont titulaires d’un certificat de pilote professionnel.

6) Le programme de la formation spécifique au contrôle d’exploitation doit être :

  1. approuvé par l’exploitant aérien.
  2. décrit dans le manuel d’exploitation de la compagnie.
  3. décrit dans le manuel d’exploitation de la compagnie ou dans un manuel de formation approuvé distinct.
  4. décrit dans un manuel de formation au contrôle d’exploitation approuvé distinct. 

7) Tous les examens sans consultation de documents au cours d’une formation spécifique doivent avoir une note de passage de :

  1. 70 %.
  2. 75 %.
  3. 80 %.
  4. 100 %.

8) La surveillance d’un régulateur vérificateur doit être effectuée :

  1. tous les ans.
  2. tous les deux ans.
  3. tous les trois ans.
  4. à la discrétion de l’IPE.

9) Toutes les matières de la formation périodique au contrôle d’exploitation doivent être couvertes :

  1. tous les ans.
  2. avant le premier jour du 13e mois suivant une vérification de compétence.
  3. avant le premier jour du 25e mois suivant une vérification de compétence.
  4. sur une période de trois ans.

10) Lorsqu’un certificat de régulateur est délivré ou suspendu, il incombe à :

  1. l’exploitant aérien d’informer Transports Canada.
  2. Transports Canada de tenir ces dossiers. 
  3. l’installation chargée du contrôle d’exploitation sous-traitée d’informer Transports Canada.
  4. au régulateur d’informer Transports Canada. 

Réponses aux questions


 

1) Les exploitants aériens présentant des manuels de contrôle d’exploitation distincts à des fins d’approbation doivent :

 

 

 

  1. reproduire le manuel de contrôle d’exploitation comme section du manuel d’exploitation de la compagnie.
  2. s ’assurer que le manuel d’exploitation de la compagnie contient des renvois au manuel de contrôle d’exploitation.*
  3. remettre des copies des manuels de contrôle d’exploitation aux commandants de bord.
  4. remettre des copies des manuels de contrôle d’exploitation à tout le personnel d’exploitation. 

2) Si un aérodrome de dégagement au décollage est requis après la signature du plan de vol, il doit être consigné : 

  1. dans le PVE.
  2. par l’unité de contrôle d’exploitation.
  3. par le régulateur et le commandant de bord.*
  4. il ne doit pas être consigné. 

3) Les examens de la formation générale de Transports Canada sont valides pendant ____ mois et doivent être validés de nouveau ___ mois après la vérification decompétence annuelle suivante ou le dernier jour de service actif.

  1. 12 - 12 
  2. 24 - 12 
  3. 24 - 24 *
  4. 36 - 24 

4) Les régulateurs des systèmes de contrôle d’exploitation de type « A » ou « B » doivent suivre une formation périodique :

  1. tous les ans. *
  2. tous les deux ans pour toutes les matières.
  3. tous les deux ans pour des matières spécifiques.
  4. tous les trois ans pour toutes les matières.

5) Les instructeurs qui assurent la formation au contrôle d’exploitation :

  1. doivent posséder des qualifications d’instructeur de cette formation.
  2. doivent détenir un certificat de régulateur.
  3. doivent avoir un régulateur qualifié disponible à des fins de coordination de l’information. *
  4. doivent offrir une instruction s’ils sont titulaires d’un certificat de pilote professionnel.

6) Le programme de la formation spécifique au contrôle d’exploitation doit être :

  1. approuvé par l’exploitant aérien.
  2. décrit dans le manuel d’exploitation de la compagnie.
  3. décrit dans le manuel d’exploitation de la compagnie ou dans un manuel de formation approuvé distinct.*
  4. décrit dans un manuel de formation au contrôle d’exploitation approuvé distinct. 

7) Tous les examens sans consultation de documents au cours d’une formation spécifique doivent avoir une note de passage de :

  1. 70 %.
  2. 75 %. *
  3. 80 %.
  4. 100 %.

8) La surveillance d’un régulateur vérificateur doit être effectuée :

  1. tous les ans.
  2. tous les deux ans.
  3. tous les trois ans.
  4. à la discrétion de l’IPE. *

9) Toutes les matières de la formation périodique au contrôle d’exploitation doivent être couvertes :

  1. tous les ans.
  2. avant le premier jour du 13e mois suivant une vérification de compétence.
  3. avant le premier jour du 25e mois suivant une vérification de compétence.
  4. sur une période de trois ans.

10) Lorsqu’un certificat de régulateur est délivré ou suspendu, il incombe à :

  1. l’exploitant aérien d’informer Transports Canada. *
  2. Transports Canada de tenir ces dossiers. 
  3. l’installation chargée du contrôle d’exploitation sous-traitée d’informer Transports Canada.
  4. au régulateur d’informer Transports Canada. 
Date de modification :