Sécurité aérienne - Nouvelles 1/2002

Sécurité du système

Au rédacteur

Incident du Zenair

Je suis le propriétaire de l'appareil mentionné dans l'article paru dans votre dernière publication Ultra-léger et Ballon, 1/2001. Les faits rapportés ne sont pas exacts car vous avez rapporté que j'ai omis de couper le moteur avant d'entrer en collision avec l'autre aéronef. L'article aurait dû plutôt indiquer que j'ai en effet fermer le moteur avant même d'appliquer les freins. Voici un comte-rendu de l'événement à partir du moment où j'ai demandé au contrôleur la permission de retourner à l'aire de stationnement.

En me dirigeant vers l'aire de stationnement, le régime du moteur soudainement s'est emballé et a atteint plein régime ou presque. J'ai immédiatement fermé le circuit des magnétos et le moteur s'est arrêté. L'aéronef avait déjà atteint une vitesse assez élevée à cause du rapport puissance et poids de l'appareil, alors j'ai appuyé sur les freins au maximum afin de prendre contrôle de la situation. Les freins d'une des deux roues principales du train d'atterrissage ont failli et l'aéronef s'est vite dirigé vers la gauche où se trouvait stationné le Cessna 150. L'hélice, alors au point d'arrêt, fit contact avec le hauban du Cessna provoquant la chute de l'aile. Au moment de l'impact, l'hélice n'était pas en mouvement.

Andrew Joyner, Burnaby (Colombie Britannique)

Page précédentePage suivante
Date de modification :