Sécurité aérienne - Nouvelles 1/2002

Sécurité du système

Les médicaments et le pilotage

Tous les pilotes ont constaté les effets de certaines maladies banales et saisonnières sur leur capacité de s'acquitter adéquatement de leurs tâches dans le poste de pilotage. N'avons-nous pas tous ressenti des changements d'état suite à des médicaments pris pour combattre un rhume, une allergie, une poussée de fièvre ou un estomac dérangé?

Les médicaments et le pilotage Les changements météorologiques qui se produisent en automne ainsi que l'arrivée de l'hiver sont souvent à l'origine de transformation physiologiques qui affectent notre santé, notre résistance physique et notre état émotionnel. Autrement dit, nous subissons un choc, et nos aptitudes à composer avec toutes les diverses situations que nous risquons de rencontrer en vol vont indéniablement en souffrir.

Est-ce que ma licence est valide? En tant que pilotes, nous devrions nous poser cette question, puisque nos qualifications ne sont valides que si nous respectons les exigences imposées au moment de la délivrance de la licence. Cela veut notamment dire que notre santé doit être aussi bonne ou même meilleure qu'au moment de notre dernière visite médicale. Ne souriez pas, car tout incident aéronautique qui survient, que vous soyez pilote privé ou pilote professionnel, et qui aurait pu être causé ou influencé par un état de santé qui n'est plus dans les normes, risque d'engager une responsabilité bien au-delà de ce que vous auriez pu penser. Votre emploi pourrait être compromis et, en cas d'accident grave, il se pourrait même que vous et votre famille aient à payer les dommages.

Comme nous sommes tous différents, nos corps réagissent aux divers médicaments de façon unique et distincte. Les compagnies pharmaceutiques le savent bien, et c'est pourquoi la loi les oblige à afficher des mises en garde de manière à informer les consommateurs des divers effets qu'un médicament peut avoir sur une personne.

Les traitements médicaux comme l'acupuncture, la chiropraxie, l'homéopathie ou tout autre traitement médical, risquent dans certains cas de provoquer des effets secondaires qui peuvent nous empêcher d'acquitter de façons convenables nos responsabilités de pilote. N'oubliez donc pas d'aviser tout médecin que vous consultez du fait que vous êtes pilote afin qu'il puisse en tenir compte lorsqu'il vous prodigue des soins médicaux. De plus, pour assurer votre sécurité, votre santé, et pour conserver intact vos aptitudes dans le poste de pilotage, prenez soin de lire attentivement les mises en garde sur l'étiquette de tout médicament que vous vous apprêtez à prendre.

L'élément santé devrait faire partie de votre liste de vérifications prévol. De plus, il est très important de ne jamais mélanger de médicaments d'usage courants, utilisés pour soigner des allergies ou des rhumes, avec de la bière ou de l'alcool. Si vous ajoutez à cela une altitude-cabine de 8 000 pieds ou toute autre altitude, une pression atmosphérique qui varie constamment, et qui affecte le taux absorption du corps ainsi que la synthèse de cet élément précieux qu'est l'oxygène, nécessaire à vos aptitudes de pilote, vous risquez de mettre l'envolée en péril. Compliquez la situation avec une urgence ou deux et les ennuis sérieux commencent. N'oubliez jamais que pour assurer une envolée, vous devez être en excellente santé, tant physique que mentale. Bon vol!

Page précédentePage suivante
Date de modification :