Accidents en bref…

Remarque : tous les accidents aériens font l’objet d’une enquête menée par le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST). Chaque événement se voit attribuer un numéro de 1 à 5 qui fixe le niveau d’enquête à effectuer. Les interventions de classe 5 se limitent à la consignation des données entourant les événements qui ne satisfont pas aux critères des classes 1 à 4, données qui serviront éventuellement à des analyses de sécurité ou à des fins statistiques ou qui seront simplement archivées. Par conséquent, les incidents ou accidents qui suivent et qui appartiennent à la classe 5 ne feront probablement jamais l’objet d’un rapport final du BST.

— Le 25 avril 2005, un parachute motorisé ultra-léger de base était manœuvré à basse altitude pour inspecter un champ en vue de l’utiliser comme site d’atterrissage. La voilure s’est prise dans un arbre et la partie de l’appareil comportant les sièges est tombée au sol. Le pilote, qui était seul à bord, a été grièvement blessé et a succombé à ses blessures plus tard à l’hôpital. L’appareil était un modèle à deux sièges côte à côte dotés de ceintures de sécurité mais non de baudriers. Le pilote était assis dans le siège de droite. Il avait attaché sa ceinture et il portait un casque. Il n’y a eu aucun incendie après l’impact. Rapport du BST no A05P0083.

— Le 5 mai 2005, un avion ultra-léger Chinook Plus 2 était en vol de croisière lorsque la charnière supérieure de la porte arrière a cédé. La porte s’est ouverte et l’écoulement d’air a fait céder la charnière inférieure. La porte s’est détachée et a heurté l’hélice en bois. Les trois pales de l’hélice se sont brisées et le pilote a dû effectuer un atterrissage forcé sur la route 503. Pendant la course à l’atterrissage, la roue droite du train principal a heurté une voie d’accès et s’est arrachée. Le pilote n’a pas été blessé. Rapport du BST no A05O0092.

— Le 27 mai 2005, le pilote d’un Cessna 185 allait prendre des pêcheurs sur un lac situé à environ 20 NM à l’est de St-Donat (Qc). Les conditions météorologiques étaient mauvaises et la surface de l’eau était miroitante. Le pilote a mal évalué l’arrondi au-dessus de l’eau et l’avion s’est renversé lors de la prise de contact. Les flotteurs ont été arrachés lors de l’impact et l’avion a coulé. Le pilote est sorti de l’appareil sans difficulté et a été secouru par des propriétaires de chalets situés à proximité. L’avion a subi des dommages importants. Rapport du BST no A05Q0086.

— Le 29 mai 2005, le pilote d’un Piper PA-28-140 effectuait des posés-décollés sur sa piste en herbe de Crooked Lake, à environ 6 mi au sud-est de Bridge Lake (C.-B.). Le pilote était seul à bord, mais les réservoirs de carburant étaient pleins et deux sacs de semence à gazon de 25 kg avaient été placés à bord pour simuler le poids d’un passager. Même si, au début, le pilote effectuait les posés-décollés en décollant face au vent et en exécutant la montée initiale au-dessus du lac dans une zone dégagée, il a essayé par la suite d’effectuer un posé-décollé dans l’autre sens. L’avion s’est écrasé immédiatement après avoir tourné pour éviter les arbres à l’extrémité de la piste. Le pilote a subi des blessures mortelles. Au moment de l’accident, le mercure indiquait 32 oC degrés. L’altitude de la piste est d’environ 3 800 pi ASL. Rapport du BST no A05P0115.

— Le 12 juin 2005, un avion Bellanca 7GCBC était en montée initiale en remorquant un planeur. À environ 200 pi AGL, le planeur s’est retrouvé à côté de l’avion remorqueur tout en le dépassant lentement. L’avion remorqueur s’est incliné brusquement sur la droite, a piqué du nez et a continué à descendre jusqu’à ce qu’il heurte des arbres dans un champ. Lorsque l’avion remorqueur a piqué du nez, le pilote du planeur a décroché le câble de remorquage et a viré vers l’aéroport où il a atterri en toute sécurité. Des témoins au sol se sont précipités vers le lieu de l’accident où ils ont constaté que le pilote de l’avion remorqueur était gravement blessé et que l’avion avait subi des dommages importants. L’avion avait décollé de la piste 10, et le vent signalé variait entre 170 et 180o à environ 10 à 15 kt. Le temps était très chaud et humide. Rapport du BST no A05O0118.

— Le 13 juin 2005, un Cessna A188B Ag Truck effectuait une opération d’ensemencement de canola à basse altitude près d’Altona (Man.). Au moment où le pilote alignait l’avion pour le passage suivant, l’aile droite est entrée en contact avec la terre meuble et l’avion est parti soudainement en lacet vers la droite et a percuté le sol. Le pilote a été grièvement blessé et l’avion a été détruit. Rapport du BST no A05C0108.

— Le 21 juin 2005, un hélicoptère Astar AS350BA transportait la charpente d’une maison en rondins au bout d’une élingue. La charge a heurté des arbres lors du décollage initial de la zone exiguë et s’est balancée pour aller heurter un hélicoptère stationné, qui était aussi un AS350BA. La charge a heurté la queue de l’hélicoptère au sol, et ce dernier a pivoté de 10o. La dérive, le stabilisateur, la boîte de transmission du rotor de queue et le rotor de queue de l’Astar au sol ont subi des dommages importants. L’Astar qui effectuait l’élingage n’a pas été endommagé. Rapport du BST no A05Q0101.

— Le 24 juin 2005, un avion RV-9A de construction amateur a décollé sur la piste 14 de l’aéroport de Salmon Arm (C.-B.) pour un vol d’essai local. Une fois en vol, le pilote a entendu un fort bruit de vent et s’est rendu compte que la verrière n’avait pas été verrouillée. Il a essayé de mettre le verrou, mais il n’a pas été capable en raison de la charge aérodynamique exercée sur la verrière. Il a fait demi-tour pour atterrir sur la piste 14, en tenant le verrou d’une main, car il ne savait pas comment se comporterait l’avion avec la verrière ouverte. La vitesse à l’atterrissage était supérieure à la normale, et l’avion a rebondi. Puisque le pilote tenait le verrou de la verrière de la main gauche, il n’a pas pu facilement remettre les gaz pour amortir le rebond. Lors du deuxième toucher des roues, la roulette avant s’est affaissée, l’avion a viré à droite et s’est renversé. L’avion a subi des dommages importants. Le pilote n’a pas été blessé. Rapport du BST no A05P0152.

— Le 29 juin 2005, un avion amphibie Cessna 208 a effectué un court vol (environ 15 NM) de l’aéroport de Parry Sound au lac Joseph pour prendre des passagers. L’avion a touché l’eau avec les roues sorties et il s’est renversé à l’amerrissage. Le pilote, qui était seul à bord, n’a pas été blessé. L’avion a subi des dommages importants et a été remorqué vers une marina pour être sorti de l’eau. Rapport du BST no A05O0131.

— Le 30 juin 2005, un hélicoptère Hughes 369D effectuait un vol d’entraînement comprenant des autorotations dans la région de Bonnyville (Alb.). Au moment de l’arrondi d’une autorotation avec rétablissement au moteur, le rotor de queue a percuté le sol et les pales du rotor de queue ont subi des dommages importants. Aucun des deux pilotes à bord n’a été blessé. Rapport du BST no A05W0131.

— Le 3 juillet 2005, un DeHavilland DHC8 était en attente sur la voie de circulation L4 de l’aéroport international de Vancouver derrière un Boeing 737. Un Airbus A330 a croisé la voie de circulation L4 en roulant sur la voie de circulation Lima pour se rendre sur le seuil de la piste 08R. Lorsque l’A330 est passé derrière le DHC8, une extrémité d’aile a heurté la queue du DHC8. Les deux avions ont été endommagés et sont retournés sur l’aire de trafic. Rapport du BST no A05P0163.

— Le 3 juillet 2005, un hélicoptère Bell 206L-3 quittait la base de la compagnie pour se rendre au camp de coordination de lutte contre les feux de forêts de Manning (Alb.) pour participer à une opération de lutte contre les feux de forêt. Lors du décollage, le patin droit de l’hélicoptère est entré en contact avec des fûts de carburant placés à proximité de l’aire de manœuvre des hélicoptères, ce qui a causé un basculement dynamique vers la droite. Le pilote n’a pas été blessé, mais l’hélicoptère a subi des dommages importants. Rapport du BST no A05W0133.

— Le 8 juillet 2005, un Cessna 206 a décollé de la base d’hydravions de la compagnie, située sur la rivière St-Maurice près de La Tuque (Qc), avec deux passagers à bord. Ce matin-là, il y avait du brouillard dans la majorité des dépressions de terrain, mais on pouvait voir le ciel à travers le brouillard. Immédiatement après le décollage, le pilote a perdu ses références visuelles au sol, mais il croyait qu’il traverserait rapidement la couche de brouillard. Même s’il a essayé de suivre son gyroscope directionnel pour maintenir le cap, l’avion s’est incliné lentement sur la gauche et a percuté des arbres. L’avion s’est immobilisé en piqué dans des arbres sur le flanc d’une colline à 3 NM de la zone de décollage. Les occupants d’un bateau qui se trouvait sur la rivière à proximité ont entendu l’écrasement et ont composé le 911. Le pilote a marché jusqu’à la rive pour héler le bateau et obtenir de l’aide. Les policiers, les ambulanciers et les pompiers sont arrivés rapidement sur les lieux et les occupants ont été transportés à l’hôpital. L’avion a subi des dommages importants. Rapport du BST no A05Q0116.

— Le 9 juillet 2005, peu après le décollage, le moteur d’un avion Starduster a commencé a avoir des ratés puis s’est arrêté. Le pilote a essayé d’effectuer un atterrissage forcé sur un petit chemin de terre situé à environ 10 km à l’ouest de l’aéroport. L’avion a atterri sur la route, mais le bout d’une aile a accroché de la végétation et l’avion a quitté la route. L’avion a capoté et culbuté, ce qui a provoqué une rupture du fuselage derrière le poste de pilotage. Le pilote, qui portait un harnais en cinq points, n’a pas été blessé. Il a aussi été protégé par la résistance de la structure supérieure de l’aile. Rapport du BST no A05A0081.

— Le 9 juillet 2005, le pilote d’un Piper PA18-150 amerrissait sur le Lac Okanagan près de Kelowna. Pendant le déplacement sur le redan, l’avion est passé dans le sillage d’un bateau et s’est renversé. Le pilote a pu sortir de l’appareil sans aide et a été secouru par un plaisancier qui passait. Le pilote a été légèrement blessé. Rapport du BST no A05P0169.

— Le 25 juillet 2005, un hélicoptère Rotorway Jetexec (turbine améliorée) de construction amateur a quitté le lac Ootsa pour un court vol de 20 NM vers le lac François. On a signalé sa disparition lorsqu’il n’est pas arrivé à destination. L’hélicoptère n’était pas doté d’une radiobalise de repérage d’urgence. L’hélicoptère a été retrouvé sur la rive du lac Ootsa le 26 juillet vers 16 h 45, heure avancée du Pacifique. Le pilote avait été mortellement blessé. Rapport du BST no A05W0156.


Date de modification :