Éditorial — Collaboration spéciale

Robert Shuter

C’est avec plaisir qu’au nom de la Direction des opérations internationales, je soumets cet article pour publication dans Sécurité aérienne — Nouvelles (SA–N). Notre Direction a connu un certain nombre de changements au cours de la dernière année, dont le transfert de la Division de l’inspection à l’étranger aux Opérations internationales, ce qui a permis de regrouper sous un même toit les activités internationales. Cette Division est responsable de la certification et du contrôle de la sécurité des exploitants aériens étrangers qui offrent des services aériens commerciaux à destination et en provenance du Canada, et approuve également les survols du territoire canadien et les escales techniques aux aéroports canadiens.

La Direction des opérations internationales assume également d’autres rôles très intéressants dont la coordination des questions portant sur l’environnement en aviation à l’échelle internationale et la prestation de services de soutien en gestion de l’information et de technologie de l’information (GI/TI) auprès de la Direction générale de l’aviation civile. La Division de la gestion et de la technologie de l’information et du support est responsable de fournir des conseils techniques et stratégiques aux clients à l’interne et à l’externe, aux collègues et à la haute direction, et de gérer à l’échelle nationale plus de 40 applications informatiques dont l’environnement et la configuration varient.

La Direction exerce également un rôle important en coordonnant la participation du Canada aux questions liées à la sécurité au sein de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). À titre de l’un des 190 états membres de l’OACI, nous travaillons activement à l’élaboration de normes internationales. Les experts techniques de Transports Canada participent à un nombre considérable de groupes d’experts, de groupes de travail et de comités de l’OACI qui élaborent les normes de l’OACI. Il est tout à notre avantage que le siège social de l’OACI soit situé au Canada, plus précisément à Montréal (Qc), puisque c’est là que bon nombre de ces réunions ont lieu.

Les normes de l’OACI sont souvent controversées étant donné que leurs répercussions varient selon les pays. Afin de bien comprendre les conséquences de nos décisions sur nos intervenants, nous encourageons ces derniers à participer davantage à l’élaboration de ces normes. C’est avec plaisir que je travaillerai en étroite collaboration avec les intervenants dès le début du processus pour élaborer de nouvelles normes.

Pour obtenir plus de renseignements sur les autres activités de la Direction des opérations internationales, je vous invite à visiter notre site Web à l’adresse http://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/opssvs/internationale-menu.htm.

Le directeur,
Opérations internationales
Robert Shuter


Date de modification :