Accidents en bref


Remarque : Tous les accidents aériens qui sont rapportés font l’objet d’une évaluation menée par le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST). Chaque événement se voit attribuer un numéro de 1 à 5 qui fixe le niveau d’enquête à effectuer. Les interventions de classe 5 se limitent à la consignation des données entourant les événements qui ne satisfont pas aux critères des classes 1 à 4, données qui serviront éventuellement à des analyses de sécurité ou à des fins statistiques ou qui seront simplement archivées. Par conséquent, les accidents suivants qui appartiennent à la classe 5 et qui ont eu lieu entre les mois de mai et juillet 2009, ne feront probablement pas l’objet d’un rapport final du BST.

— Le 13 mai 2009, un hélicoptère Bell 206L-1 effectuait un vol d’entraînement à l’aéroport de Lachute (Qc) avec un instructeur et un pilote à son bord. À la suite d’une autorotation avec remise des gaz, l’appareil a effectué un atterrissage brutal. L’hélicoptère a rebondi et les pales du rotor principal ont coupé l’arbre de transmission de rotor de queue. Après avoir pivoté sur lui-même, l’appareil a atterri sur ses patins. Les deux occupants n’ont pas été blessés. L’appareil a subi des dommages importants. Dossier n° A09Q0070 du BST.

— Le 14 mai 2009, un Cessna A185F monté sur flotteurs amphibies a décollé de la piste 22 recouverte d’herbe, à Orillia (Ont.). Peu après le décollage, l’avion s’est retrouvé dans des conditions de vent soufflant par rafales et de cisaillement possible du vent. Il y a eu perte de maîtrise de l’aéronef, l’aile gauche basse est entrée en collision avec la piste en herbe et l’avion a fait un tonneau. L’avion s’est immobilisé environ aux trois quarts de la piste. L’avion a subi des dommages importants et le pilote, seul à bord, a été légèrement blessé. Dossier n° A09O0084 du BST.

— Le 14 mai 2009, un motoplaneur Glaser Dirks DG-808C a décollé de l’aéroport de Hope (C.-B.) à l’aide de son moteur en prévision d’un vol dans les environs. Pendant que le planeur retournait à l’aéroport de Hope depuis l’ouest avec un fort vent d’ouest, le moteur était sorti mais ne fonctionnait pas. L’extrémité de l’aile droite du planeur a percuté des arbres à environ 1 NM à l’ouest de l’extrémité de la piste 07, le planeur a continué sur une course à un cap d’environ 90° pour percuter un autre bouquet d’arbres avant d’entrer en collision avec un poteau de téléphone. Le pilote, seul à bord, a subi des blessures mortelles. Le planeur a été lourdement endommagé.
Dossier n° A09P0116 du BST
.

— Le 17 mai 2009, un avion ultra-léger de type évolué Rans S-6S Coyote II a décollé de la piste 25 de l’aéroparc de King George (C.-B.) pour effectuer un vol d’entraînement avec un instructeur et un élève à bord, lequel était aux commandes. Pendant la course au décollage, l’avion a roulé sur une bosse sur la piste en herbe et il a quitté le sol momentanément. L’élève a tiré sur le manche et l’avion s’est cabré. L’instructeur a été incapable de supplanter l’effort au manche exercé vers l’arrière par l’élève. Lorsque l’avion a quitté l’effet de sol, il y a eu décrochage aérodynamique, l’aile gauche s’est enfoncée, et l’avion est entré en collision avec le sol. L’avion a été détruit. Il n’y a pas eu d’incendie. L’élève a été légèrement blessé et l’instructeur s’en est sorti indemne. Dossier n° A09P0128 du BST.

— Le 19 mai 2009, un Beechcraft 200 effectuait un vol vers l’aéroport du centre-ville d’Edmonton (Alb.). L’avion faisait une approche en alignement arrière du radiophare de la piste 16. Une fois la piste en vue, les volets ont été complètement sortis et la puissance a été réduite. L’avion s’est alors retrouvé dans une situation de basse puissance et de traînée importante au cours des derniers 200 pi de la descente, ce qui a déclenché l’alarme sonore du dispositif avertisseur de proximité du sol (GPWS) en raison de la vitesse verticale de descente. L’atterrissage brutal qui s’en est suivi a causé des dommages importants aux extrémités de l’hélice droite, au train d’atterrissage droit et à l’emplanture de l’aile droite. Les deux membres de l’équipage de conduite et les quatre passagers n’ont subi aucune blessure. Dossier n° A09W0082 du BST.

— Le 21 mai 2009, le pilote d’un hélicoptère AS-350B2 atterrissait sur une surface couverte de neige à environ 20 NM au nord-est de Kitimat (C.-B.) quand il a perdu ses repères visuels. Un patin d’atterrissage s’est enfoncé dans la neige et l’hélicoptère a fait un tonneau. Les quatre occupants n’ont pas été blessés et l'hélicoptère a subi des dommages importants. Dossier n° A09P0124 du BST.

— Le 29 mai 2009, un Timber Wolf de construction amateur et équipé de flotteurs avait décollé du lac Morency (Qc) en direction du lac en Coeur (Qc). Durant la montée initiale, au cours d’un virage, le pilote a senti des secousses sur les palonniers. Le lac en Coeur étant à proximité, il a décidé de continuer vers ce lac. En finale, les secousses ont diminué et l’approche s’est déroulée normalement. Les conditions étaient excellentes, avec un léger vent de 5 mi/h, et une faible houle sur la surface du lac permettait d’avoir une bonne perception de la hauteur. Au moment de l’amerrissage, l’appareil a piqué du nez. La décélération a été rapide, mais non brutale. L’appareil était équipé de baudriers et malgré que ceux-ci n’aient pas été utilisés, les occupants n’ont pas été blessés. L’appareil a coulé, mais ne s’est pas inversé. Le pilote et le passager ont réussi à évacuer l’aéronef et ont immédiatement été secourus par des riverains. À la récupération de l’appareil, les deux flotteurs étaient inclinés vers la gauche. La barre d’espacement avant a été trouvée arrachée du flotteur gauche et la partie avant de celui-ci était complètement éventrée. Ces dommages suggèrent que les tôles sous ce flotteur pouvaient être partiellement détachées au moment de l’amerrissage, et la pression de l’eau pénétrant à l’intérieur a complètement ouvert la partie avant. Pendant une semaine avant le vol, l’appareil avait été incliné, avec le flotteur gauche posé sur un quai et l’autre sur l’eau, dans le but de corriger des problèmes d’étanchéité. Cette position, combinée à de forts vents d’orage, a pu induire une contrainte à l’attache avant gauche de la barre d’espacement. Comme les gouvernails marins sont reliés aux câbles du gouvernail, toute instabilité du flotteur était apte à produire des secousses sur les palonniers. Dossier n° A09Q0077 du BST.

— Le 1er juin 2009, le pilote d’un J3C-65 Piper Cub venait juste de démarrer le moteur (à la main) en prévision d’un vol de plaisance dans les environs d’Elkhorn (Man.) et il montait pour prendre place à l’arrière (la position normale pour un vol en solo) lorsque son pied a accroché la manette des gaz par inadvertance. L’avion s’est déplacé vers l’avant et l’aile droite a percuté un bâtiment de ferme, ce qui a causé des dommages importants à l’aile et au train d’atterrissage droit. Personne n’a été blessé. Dossier n° A09C0128 du BST.

— Le 4 juin 2009, un hélicoptère Bell 206L avec à son bord un pilote et trois passagers effectuait un vol de tourisme à environ 84 NM au sud-ouest de Gander (T.-N.-L.). L’hélicoptère atterrissait à proximité d’un chalet lorsque le rotor de queue a percuté un arbre. L’hélicoptère s’est posé brutalement et il n’avait plus ni poutre de queue ni pales du rotor principal lorsqu’il s’est immobilisé. Les quatre occupants ont été sérieusement blessés, sans que leur vie ne soit mise en danger. Dossier n° A09A0035 du BST.

— Le 5 juin 2009, un Stinson S-108 a atterri à l’aéroport de Rouyn-Noranda (Qc) par vent de travers à 40º par rapport à l’axe de la piste avec des rafales de 15 à 29 kt. La queue de l’appareil est partie de côté, le pilote a contré le mouvement de lacet, mais l’appareil a basculé vers l’avant. L’hélice a frappé le sol et l’appareil est revenu sur ses roues. L’aéronef a dégagé la piste par ses propres moyens avec un peu de difficulté. Personne n’a été blessé. Dossier n° A09Q0084 du BST.

— Le 6 juin 2009, le nouveau propriétaire d’un Rans Courier S-7 ultra-léger circulait dans son avion sur l’eau du lac Sinkut (C.-B.) sans aucune intention de voler. L’avion a décollé par inadvertance et il avait atteint environ 40 pi quand le moteur (Rotax 582) s’est arrêté. L’avion a décroché et est parti en piqué pour finalement entrer en collision avec la surface du lac. L’avion a été détruit et le pilote a été légèrement blessé. Dossier n° A09P0145 du BST.

— Le 9 juin 2009, le pilote d’un Beech 55 Baron avait quitté Calgary (Alb.) pour effectuer un vol circulaire devant passer par six aéroports des environs. Au cours du premier atterrissage à Drumheller Muni (Alb.), le train d’atterrissage n’était pas sorti et l’avion a atterri sur la partie inférieure du fuselage. Le pilote était seul à bord et n’a pas été blessé, mais l’avion a subi des dommages importants. Dossier n° A09W0097 du BST.

— Le 11 juin 2009, un avion ultra-léger de type évolué Genesis XL décollait de la piste 31 à Duncan (C.-B.) pour effectuer un vol d’instruction dans les environs. Au moment du déjaugeage, l’aile droite de l’ultra-léger s’est dressée et repliée sur le côté gauche. L’avion est demeuré au sol, mais il a viré à gauche et s’est immobilisé. L’instructeur et l’élève n’ont pas été blessés, mais l’avion a subi des dommages importants. Un examen a révélé que la ferrure de support inférieur du hauban de l’aile droite était brisée. La ferrure n’avait pas été installée avec des rondelles, ce qui a causé la rupture en fatigue de la ferrure. Dossier n° A09P0153 du BST.

— Le 13 juin 2009, un pilote à bord d’un Piper PA-28R-200 effectuait une approche directe d’une bande d’atterrissage privée dans les environs de Starbuck (Man.). Le train d’atterrissage n’avait pas été sorti et l’avion a atterri avant que le pilote ne s’aperçoive que le klaxon du train sonnait. Le pilote effectue habituellement un circuit et une approche avant d’atterrir. Le pilote n’a pas été blessé et l’avion a subi des dommages importants. Dossier n° A09C0085 du BST.

— Le 13 juin 2009, un Piper Aztec effectuait des circuits (posés-décollés) sur la piste 24 à l’aéroport de St. Catharines (Ont.). Alors que la puissance de décollage était de nouveau affichée, le levier du train d’atterrissage a été relevé par inadvertance et le train avant s’est replié, si bien que les deux hélices et le nez de l’avion ont touché le sol. L’avion a subi des dommages importants, mais les deux occupants n’ont pas été blessés. Dossier n° A09O0107 du BST.

— Le 16 juin 2009, un Lancair Legacy FG a décollé de la piste 13 à Regina (Sask.). Après le décollage, la verrière s’est partiellement ouverte, le pilote a perdu la maîtrise de l’avion et celui-ci s’est posé brutalement à proximité de la voie de circulation A. Le pilote a subi des blessures légères et l’avion a été lourdement endommagé. La verrière n’avait pas été verrouillée avant le décollage. Le constructeur avertit qu’une verrière ouverte perturbe l’écoulement de l’air autour de la queue. Dossier n° A09C0088 du BST.

— Le 24 juin 2009, un Cessna 172N circulait au sol vers la piste 26 à l’aéroport de Kitchener/Waterloo (Ont.). L’avion s’est immobilisé au seuil décalé selon les instructions données par la tour de contrôle. En arrière du Cessna 172 se trouvait un Wag-Aero Cuby équipé d’un train classique qui circulait également vers la piste 26. Le pilote du Cuby effectuait des virages en forme de S afin de maintenir sa vision vers l’avant. Pendant un des virages en S, l’avion a percuté le Cessna 172 immobilisé. L’impact a causé des dommages importants aux deux avions. Personne n’a été blessé.
Dossier n° A09O0124 du BST
.

La vision est réduite lors de manœuvres au sol à bord d’un aéronef équipé d’un train classique (roue de queue), ce qui augmente le risque de collision.

La vision est réduite lors de manœuvres au sol à bord d’un aéronef équipé d’un train classique (roue de queue), ce qui augmente le risque de collision.

— Le 25 juin 2009, un Eurocopter AS350D était en approche pour atterrir à Némiscau (Qc) lorsque le pilote a manœuvré pour éviter l’impact avec des oiseaux. Le rotor de queue a heurté des branches d’arbres. L’appareil s’est posé normalement. L’appareil a été inspecté et seul le rotor de queue a dû être remplacé.
Dossier n° A09Q0101 du BST
.

— Le 26 juin 2009, un avion de type Beechcraft A23 décollait de l’aérodrome d’Alexandria (Ont.) avec à son bord le pilote et trois passagers. L’avion n’a pas décollé et a dépassé l’extrémité de la piste pour ensuite terminer sa course dans un champ agricole. L’avion a subi des dommages importants, mais aucun des occupants n’a été blessé. Aucune défaillance mécanique n’a été signalée. Dossier n° A09O0128 du BST.

— Le 28 juin 2009, le CADI L-160 de construction amateur effectuait une envolée entre l’aéroport de Sherbrooke (Qc) et Drummondville (Qc). Alors que l’appareil était en croisière, à environ 10 NM de Sherbrooke, le pilote a entendu un bruit sourd et il a immédiatement remarqué que son aile droite s’était repliée vers le haut à l’ancrage des haubans. Comme il ne disposait pas d’un endroit sécuritaire pour se poser, il a décidé de continuer le vol vers Drummondville, où il a pu poser l’appareil.
Dossier n° A09Q0098 du BST
.

— Le 29 juin 2009, un avion privé de construction amateur EUROPA XS effectuait des circuits à l’aéroport de Kitchener/Waterloo (Ont.). Pendant le virage en vent de travers, après le deuxième posé-décollé, l’avion s’est retrouvé dans une inclinaison latérale très prononcée suivie par une descente presque verticale. L’avion est entré en collision avec le sol et a été détruit par un incendie. Le seul occupant à bord a été blessé mortellement. Dossier n° A09O0125 du BST.

— Le 3 juillet 2009, la fenêtre d’un Cessna 185 monté sur flotteurs s’est ouverte pendant la course au décollage sur le lac Manouane (Qc). Le pilote a tenté de fermer la fenêtre pendant la course au décollage, mais il s’est rendu compte que l’avion avait quitté la trajectoire de décollage voulue et il a décidé d’interrompre la manœuvre. Au moment où la puissance a été réduite, l’avion a capoté et s’est retrouvé sur le dos. Le pilote s’est extirpé de l’avion par la porte passager droite et il a gagné la rive à la nage. Il n’a pas été blessé et il a été secouru le lendemain, une fois l’avion déclaré en retard. L’avion a subi des dommages importants. Dossier n° A09Q0118 du BST.

— Le 11 juillet 2009, un avion ultra-léger Hummel Ultracruiser de construction amateur effectuait son deuxième vol depuis sa construction à partir de Winters Aire Park (Alb.) et il avait accompli deux circuits avec succès. Au moment du départ, à environ 100 pi au-dessus du sol (AGL), l’aile droite s’est rompue à l’emplanture. L’avion s’est écrasé sur la piste. Le pilote, seul à bord, a été grièvement blessé. Il n’y a pas eu d’incendie après l’impact. Quatre semaines avant cet événement, le train d’atterrissage gauche s’était affaissé pendant des essais de roulage. Dossier n° A09W0126 du BST.

— Le 15 juillet 2009, le pilote d’un Cessna 337 avait décollé de l’aéroport de Miramichi (N.-B.) à destination de Valcartier (Qc). Le service consultatif avait mentionné au pilote que les derniers 1 200 pi de la piste 22, laquelle mesure 3 100 pi, étaient non utilisables et étaient marqués à cet effet. La partie utilisable de la piste mesurait 1 900 pi. Le pilote a effectué un vol de reconnaissance, a tenté d’atterrir et puis a effectué une remontée. Lors de l’atterrissage, l’appareil s’est posé long et a pénétré dans la partie non utilisable de la piste. L’appareil a terminé sa course dans un fossé. Le pilote a subi des blessures graves. Dossier n° A09Q0108 du BST.

— Le 15 juillet 2009, un Eurocopter 350BA effectuait un décollage du pylône 648 à destination de Némiscau (Qc). Pendant le décollage, le rotor principal et le rotor de queue ont frappé un hauban de pylône. L’appareil s’est mis à tourner vers la droite et a basculé vers l’avant. L’appareil s’est immobilisé du côté droit, presque inversé. Le pilote et le passager ont subi des blessures légères. Dossier n° A09Q0109 du BST.

— Le 16 juillet 2009, un Cessna 172P effectuait un vol VFR de Tofino (C.-B.) à Victoria (C.-B.). Pendant le vol le long de la côte ouest de l’île de Vancouver, le pilote s’est retrouvé dans du brouillard le long des côtes et il a bifurqué vers l’intérieur des terres. Dans les environs du village de Lake Cowichan (C.-B.), le moteur a eu des ratés et a perdu de la puissance. Le pilote a lancé un appel « MAYDAY » sur la fréquence 121,5 MHz et il a effectué un atterrissage forcé sur la route, à mi-chemin entre le village de Lake Cowichan et Youbou (C.-B.). En courte finale de la route, le pilote a vu que des lignes de transport d’électricité traversaient la route et il a décidé de passer au-dessous. L’avion s’est posé brutalement, il a rebondi et l’aile gauche a percuté un poteau d’électricité. L’avion a quitté la route par la gauche avant de se retrouver dans le fossé et de capoter. L’avion a subi des dommages importants, mais les trois occupants s’en sont sortis indemnes. Bien que la température ambiante était élevée, les conditions étaient favorables à la formation d’un givrage du carburateur. Quand l’avion a été retrouvé, il a été établi que les deux réservoirs de carburant étaient vides. On n’a pu trouver aucun indice de fuite des réservoirs (aucune odeur de carburant ni aucun signe de flaques de carburant sur le sol). L’avion avait volé 2,7 h depuis son départ de Victoria alors que 30 gallons US de carburant se trouvaient à son bord.
Dossier n° A09P0201 du BST.

— Le 16 juillet 2009, un de Havilland DHC-2 Beaver était parti de l’hydroaéroport de Cambridge Bay (Nt) en direction de Surrey River (Nt). Après avoir viré pour s’éloigner du lac Ferguson (Nt) afin de suivre la rivière, l’avion s’est aussitôt retrouvé dans un épais brouillard. Le pilote a tenté de faire demi-tour et ce faisant, il est entré en collision avec le relief. L’avion a subi des dommages importants, mais le pilote n’a été blessé que légèrement. Dossier n° A09W0131 du BST.

— Le 20 juillet 2009, un ballon Aerostar S-57A effectuait un vol de tourisme dans les environs de Windsor (Ont.) avec à son bord un pilote et deux passagers. À cause d’un changement de direction du vent pendant que le ballon descendait afin d’atterrir, celui-ci n’a pas pu se poser dans le champ prévu. Une fois posé sur un terrain de golf avoisinant, le ballon a continué à dériver jusqu’à ce que son enveloppe soit projetée dans un arbre. Personne n’a été blessé, mais plusieurs panneaux de l’enveloppe du ballon ont été déchirés soit par le contact avec l’arbre, soit par les tentatives faites pour libérer le ballon des arbres. Il y a également eu des dommages causés par le feu à l’embouchure de l’enveloppe. Dossier n° A09O0144 du BST.

— Le 21 juillet 2009, un Beech King Air 100 effectuait une approche à vue de la piste 02 à l’aéroport international d’Edmonton (Alb.), en arrière d’un Boeing 737 à l’arrivée. L’équipage avait l’intention de rester au-dessus de la trajectoire d’approche du Boeing 737 et les volets ont été complètement sortis en étape de base. Le train d’atterrissage n’ayant pas été sorti, le klaxon d’alarme du train s’est mis à sonner pendant l’arrondi. Il y a eu augmentation de la puissance dans une tentative de remise des gaz, mais l’hélice droite a touché la piste, l’avion s’est cabré et la remise des gaz a été interrompue. L’avion a atterri sur le conteneur de fret et il a glissé sur 1 500 pi avant de s’immobiliser dans l’entrepiste à la droite de la piste. L’avion a subi des dommages importants et les sept occupants s’en sont sortis indemnes.
Dossier n° A09W0134 du BST.

— Le 31 juillet 2009, un planeur biplace Glaser Dirks DG-500 se faisait remorquer en prévision d’un vol à Rockton (Ont.). Alors que le planeur était à environ 200 pi au-dessus du sol (AGL), le pilote occupant le siège avant réglait la position de son siège quand il a accroché par inadvertance le mécanisme de libération du planeur. Le planeur s’est libéré de l’avion remorqueur et le pilote a viré vers la piste afin de tenter d’atterrir à l’aéroport. Pendant l’atterrissage, l’extrémité de l’aile droite a touché le sol et le planeur a effectué un cheval de bois, ce qui a causé des dommages importants à la structure de l’aile et de la queue. Aucun des occupants n’a subi de blessures.
Dossier n° A09O0160 du BST
.

Date de modification :