Après l’arrêt complet : De la FAA : Équipement non fixé dans le poste de pilotage et sur l’auvent du tableau de bord

NDLR : Le Special Airworthiness Information Bulletin (SAIB) de la Federal Aviation Administration (FAA) suivant sert à rappeler aux membres d’équipage pourquoi ils devraient éviter de déposer des objets non fixés sur l’auvent. Même si les pare-brise d’aéronefs ne comprennent pas tous un système de réchauffage électrique, la plupart des aéronefs sont équipés d’un compas que ces objets peuvent dérégler. Il démontre bien que le sens commun n’est pas toujours « commun ». Merci à Will Boles, notre collègue de la Région de l’Ontario, qui nous a fourni cet article à des fins de publication dans Sécurité aérienne — Nouvelles.

SAIB nCE-10-35 de la FAA
Objet : Équipement non fixé dans le poste de pilotage et sur l’auvent
Date : Le 24 mai 2010

À titre d’information seulement; les recommandations ne sont pas obligatoires.

Introduction
Ce SAIB est publié afin de rappeler aux propriétaires, aux exploitants et aux monteurs, les dangers potentiels et les préoccupations relatives à la navigabilité découlant de la présence d’équipement non fixé dans le poste de pilotage, surtout par rapport aux objets déposés sur l’auvent. Ce bulletin a été publié à la suite d’un événement survenu récemment à bord d’un Mitsubishi MU-2B; il s’applique aux aéronefs ayant un auvent monté sur le tableau de bord, et plus spécialement à ceux munis de circuits de réchauffage pare-brise dont les plaquettes de connexions électriques peuvent être exposées et qui, au contact d’un corps étranger sur l’auvent, peuvent faire un court-circuit.

La préoccupation relative à la navigabilité ne porte pas sur une condition dangereuse qui justifierait la publication d’une consigne de navigabilité en vertu de la partie 39 du titre 14 du Code of Federal Regulations (CFR).

Contexte
Lors d’un vol récent effectué à bord d’un Mitsubishi MU-2B, une épaisse fumée noire s’est répandue dans le poste de pilotage, forçant les membres d’équipage à effectuer un atterrissage d’urgence. On a constaté qu’un système de positionnement mondial (GPS) portatif et une antenne avaient été placés sur l’auvent. Une section métallique de l’antenne du GPS avait touché accidentellement les plaquettes de connexions du système de réchauffage du pare-brise, causant un court-circuit; à la suite de l’écoulement du courant qui en a résulté, l’équipement non fixé a pris feu et la fumée s’est répandue dans le poste de pilotage.

Recommandations
La FAA rappelle aux propriétaires et aux exploitants d’aéronefs que la présence d’équipement non fixé sur l’auvent ou dans le poste de pilotage peut constituer un danger, surtout dans les aéronefs munis de circuits de réchauffage pare-brise où des plaquettes de connexions électriques peuvent être exposées et faire un court-circuit. Les propriétaires et les exploitants devraient savoir qu’il est possible que les plaquettes de connexions à découvert soient reliées à des circuits de réchauffage pare-brise à courant élevé. Ils devraient donc éviter de placer sur l’auvent tout objet non fixé qui pourrait causer un court-circuit et un incendie d’origine électrique. Si cela est possible, ces plaquettes de connexions devraient également être isolées ou recouvertes afin d’empêcher un tel incident.

La FAA rappelle également aux propriétaires et aux exploitants que l’équipement non fixé ou portatif déposé sur l’auvent peut nuire au champ de vision des membres d’équipage, nuire à l’exactitude du compas magnétique et constituer un danger lorsqu’il y a de la turbulence. Avant un vol, les propriétaires et les exploitants devraient bien fixer l’équipement et les objets qui ne le sont pas et durant le vol, les tenir éloignés du reste de l’équipement installé à bord; ils devraient également s’assurer que le compas magnétique n’est exposé à aucune influence magnétique ou électrique provenant de l’équipement non fixé ou portatif. 

Faites un investissement judicieux cet hiver...

...en prenant quelques minutes pour réviser la section AIR 2.12 du Manuel d’information aéronautique de Transports Canada (AIM de TC), intitulée « Exploitation en hiver. »


Date de modification :