Sécurité aérienne - Nouvelles 2/2004

Sécurité du système

Textes provenant des dossiers du BST et du CADORS

Les courants et les marées font des ravages lors de l'amerrissage d'un avion amphibie : Le pilote d'un avion SeaRey effectuait un vol de démonstration sur le fleuve Fraser. À l'amerrissage, le nez de l'avion a touché la houle et a plongé sous l'eau. Le poste de pilotage s'est rapidement rempli et l'avion s'est mis à couler. Le pilote a réussi à déboucler sa ceinture de sécurité et à gonfler sa veste de sauvetage, mais son passager n'a pas eu autant de chance. Il a été grièvement blessé à la tête au cours de la décélération subite et il s'est noyé. Il existe des limites d'utilisation au-delà desquelles la sécurité ne peut plus être assurée. Un fleuve qui débouche sur l'océan, comme le Fraser, se trouve quotidiennement sous les effets des courants et des marées. Ces éléments représentent des obstacles qui peuvent facilement déjouer un pilote imprudent et causer un désastre. La solution consiste à s'entraîner et à limiter ses opérations à des paramètres de vol bien définis.

Page précédentePage suivante
Date de modification :