Sécurité aérienne - Nouvelles 2/2005

Sécurité du système

L'effet de cheminée

Cet article fut originalement publié dans Sécurité aérienne - Ultra-léger et ballon, numéro 1/1990

La décision d'atterrir implique toujours de nombreux facteurs. La présente aventure décrit ce qui est arrivé pendant des manoeuvres d'atterrissage sur un terrain vague près d'une agglomération. La montgolfière a dû être tirée par l'équipe de poursuite au sol parce qu'elle s'était posée sur la pelouse avant de mon voisin. Le pilote en question était en visite au Canada, et il participait à un festival de montgolfières local, de sorte que la région et les exigences canadiennes ne lui étaient peut-être pas entièrement familières.

Transports Canada déconseille l'atterrissage des montgolfières près des agglomérations.

Pourquoi cette montgolfière, après une approche normale sur le terrain choisi, a-t-elle soudainement changé de direction et dérivé vers la rangée de maisons juste au moment où elle touchait le sol? à titre de pilotes de montgolfières, il y a quelque chose dont nous devons tous tenir compte lorsque nous volons par vent faible les matins ensoleillés. L'air chauffé au-dessus des toits de couleur sombre des maisons toutes proches monte en colonne. Cette colonne d'air ascendant est remplacée par de l'air plus frais près du sol, ce qui crée un afflux vers la construction. Le pilote de montgolfière qui ne se méfie pas peut être pris dans ce courant d'air lorsqu'il se pose près de constructions ou d'arbres pendant les périodes de réchauffement rapide de l'air. Il semble que c'est ce qui est arrivé à notre pilote en visite. Pendant l'atterrissage, il s'est vu se déplaçant vers le pas de la porte avant de mon voisin d'en arrière. Puisque c'était dimanche, le propriétaire était probablement à l'église, et il a manqué toute l'action.

Dans le cas présent, le pilote aurait eu un meilleur choix de terrains d'atterrissage plus loin le long de sa trajectoire de vol. Le vent faible et la disponibilité immédiate de l'équipe de poursuite au sol pour tirer la montgolfière jusqu'au terrain peuvent avoir influé sur sa décision d'atterrir à cet endroit. Pour être juste envers le pilote, je dois dire que le terrain qu'il a choisi est souvent utilisé par les pilotes de montgolfières. D'ailleurs, une autre montgolfière s'est posée bien à l'écart des constructions à peu près au même moment. Le problème a commencé pendant l'approche parce que la montgolfière n'était pas placée de façon à atterrir près du centre du terrain, à l'écart des constructions.

Comme rédacteur promouvant la sécurité, je ne peux l'empêcher de sauter sur cette occasion spectaculaire d'illustrer l'effet du réchauffement de l'air sur l'atterrissage de cette montgolfière. À titre de camarade aérostier, j'espère que cette aventure ne met pas le pilote aventureux en visite au Canada dans un embarras indu.

Page précédentePage suivante
Date de modification :