Accidents en bref…

Remarque : tous les accidents aériens font l’objet d’une enquête menée par le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST). Chaque événement se voit attribuer un numéro de 1 à 5 qui fixe le niveau d’enquête à effectuer. Les interventions de classe 5 se limitent à la consignation des données entourant les événements qui ne satisfont pas aux critères des classes 1 à 4, données qui serviront éventuellement à des analyses de sécurité ou à des fins statistiques ou qui seront simplement archivées. Par conséquent, les incidents ou accidents suivants qui appartiennent à la classe 5 et qui ont eu lieu entre les mois de août et octobre 2007, ne feront probablement pas l’objet d’un rapport final du BST.

  • Le 6 août 2007, un Cessna 188B manoeuvrait pendant un vol d’épandage lorsque sa dérive a percuté un câble électrique. Il s’est ensuite écrasé dans un bouquet d’arbres et a subi des dommages importants; aucun incendie après impact ne s’est déclaré. Le pilote a subi des blessures légères. Rapport du BST n° A07C0145.
  • Le 7 août 2007, le pilote d’un hélicoptère Hughes 369D était sur le point de quitter un site d’exploitation forestière pour aller se ravitailler en carburant, lorsqu’on lui a demandé de déplacer une souche vers le bas de la colline, jusqu’à un endroit moins dangereux. Il a jugé la quantité de carburant restante suffisante. Le pilote a accroché le collier étrangleur à la souche et a tiré sur cette dernière vers l’arrière, soit vers le bas de la colline, alors que le nez de l’hélicoptère pointait vers l’amont de la colline, dans un cabré accentué. Il a toutefois été incapable de déplacer la souche. Il avait commencé à se repositionner au-dessus de la charge pour libérer le collier étrangleur lorsque le moteur s’est éteint et que le régime du rotor principal s’est mis à diminuer. En raison du relief accentué, l’hélicoptère a heurté le sol et il a effectué trois tonneaux vers la gauche. Aucun incendie ne s’est déclaré, mais l’hélicoptère a subi des dommages importants. Rapport du BST n° A07P0271.
  • Le 18 août 2007, un Lake LA-4-200 appartenant à un particulier décollait du lac Rosseau (Ont.) lorsque, à une vitesse d’environ 40 mi/h, l’hydravion est passé dans le sillage d’un bateau, a rebondi et a heurté violemment la surface de l’eau en piqué. Le pilote a remarqué que de l’eau pénétrait dans l’appareil par la coque et que le moteur perdait de la puissance. Le pilote a poussé les gaz et s’est dirigé vers le rivage dans le but d’y échouer l’hydravion, mais le niveau d’eau augmentait rapidement dans l’appareil. Le pilote a donc coupé le moteur ainsi que l’alimentation électrique, et les trois occupants se sont éloignés de l’hydravion à la nage et ont été rapidement repêchés par des plaisanciers. L’hydravion a fini par couler. Rapport du BST n° A07O0232.
  • Le 18 août 2007, un Cessna 172 loué à une école de pilotage a décollé de l’aéroport de Pitt Meadows (C.-B.) à destination de Squamish (C.-B.) pour effectuer un vol d’environ 50 NM au-dessus d’un relief montagneux, dans des conditions météorologiques VFR défavorables. Des équipes de recherche et sauvetage (SAR) ont trouvé l’avion sur les lieux de l’accident qui se trouvait sur un relief relativement élevé. Trois personnes ont survécu, dont deux étaient grièvement blessées. Le pilote a subi des blessures mortelles. Rapport du BST n° A07P0286.
  • Le 22 août 2007, un Piper Warrior PA-28-151 se trouvait en approche finale vers Cape Argos (N.-é.) où il devait effectuer un atterrissage avec arrêt complet sur une bande d’atterrissage gazonnée privée. Le pilote a effectué une approche pleins volets à 70 kt en vue de l’atterrissage court prévu piste 32. Les roues des trains principaux de l’avion ont touché le sol environ un pied avant le bord de la piste, les deux trains principaux ont été arrachés, puis l’avion a glissé avant de s’immobiliser sur la piste. Rapport du BST n° A07A0093.
  • Le 30 août 2007, le pilote privé d’un Cessna 172N effectuait des circuits en solo de nuit à Medicine Hat (Alb.) Au toucher des roues pour un atterrissage avec arrêt complet, un cerf mulet est passé devant l’avion en courant. Le pilote a réussi à serrer les freins, mais n’a pu éviter le cerf et l’a heurté à une vitesse indiquée (AIS) d’environ 45-50 kt. Le cerf a percuté la partie avant gauche du carénage, causant des dommages importants au moteur, à la cloison pare-feu ainsi qu’au carénage. Le pilote a réussi à garder la maîtrise en direction et à maintenir l’appareil sur la piste. Rapport du BST n° A07W0159.
  • Le 31 août 2007, après l’atterrissage d’un hélicoptère Bell 206 B3 sur une plate-forme en bois rond, pendant la période de refroidissement de la turbine, un des patins a glissé d’un billot pendant que les passagers déchargeaient leur matériel. L’arrière de l’hélicoptère s’est affaissé, et le rotor de queue a touché des branches de bois séchées. Comme une pale a été légèrement pliée, toutes les composantes dynamiques entraînant le rotor de queue doivent être démontées et examinées. Rapport du BST n° A07Q0177.
  • Le 3 septembre 2007, un Cessna 140 circulait au sol à partir de l’aire de trafic de l’aéroclub d’Edmonton (Alb.) jusqu’à la voie de circulation Alpha, lorsqu’il est entré en collision avec un tracteur fixé à un diabolo d’hélicoptère stationné sur la voie de service. L’hélice, le moteur et les capots ont été endommagés, mais le pilote (seul occupant) s’en est tiré indemne. Rapport du BST n° A07W0160.
  • Le 12 septembre 2007, un hélicoptère Hughes 369E était utilisé pour le transport aller-retour d’équipes d’exploration vers un camp de base situé près de MacIntyre Lake (Sask.). Le pilote a fait monter trois passagers pour retourner au camp. Après avoir décollé d’une zone restreinte, l’hélicoptère est descendu dans des arbres et a basculé sur le côté gauche. Le pilote et les passagers s’en sont tirés indemnes. La masse brute maximale de l’hélicoptère était près de la limite permise. Rapport du BST n° A07C0173.
  • Le 16 septembre 2007, un BushCaddy L-160 privé monté sur flotteurs amerrissait sur le lac Wolverine (Ont.) lorsqu’une rafale de vent l’a de nouveau soulevé dans les airs. Le pilote a tenté sans succès d’amerrir de nouveau, mais l’hydravion s’est déporté vers des chalets situés près du rivage. Le pilote a réussi a passé par-dessus les chalets, mais l’hydravion a ensuite piqué du nez et s’est écrasé au sol. Les deux occupants n’ont pas été blessés et ont pu évacuer l’appareil. Rapport du BST n° A07O0256.
  • Le 2 octobre 2007, le paramoteur Back Bone Silver 125 était au décollage lorsque le pilote s’est aperçu que son appareil dérivait. Il a compensé par l’utilisation du gouvernail de profondeur opposé pour garder la maîtrise de son appareil et au même moment a tenté de se repositionner sur son harnais. Pendant cette manoeuvre il a diminué accidentellement la puissance moteur, et l’appareil a décroché à environ 15 pi du sol. Le pilote s’est fracturé une épaule. Rapport du BST n° A07Q0196.
  • Le 4 octobre 2007, le pilote d’un Champion Aeronca 7AC a tenté de démarrer le moteur au moyen de l’hélice puisque cet appareil n’est pas muni de démarreur. Auparavant, le pilote avait placé des cales devant les roues principales. Le moteur n’a pas démarré aux premiers essais ce qui a nécessité l’utilisation de la pompe d’amorçage et un réajustement de la manette des gaz. Lorsque le moteur a démarré, ce fut à régime élevé. Les roues principales ont sauté par-dessus les cales et l’appareil est entré en collision avec un avion ultra-léger de type évolué qui était stationné. Rapport du BST n° A07Q0197.
  • Le 5 octobre 2007, un hélicoptère EC120B était en croisière lorsque le voyant de détecteur de limaille du moteur (un Turbomeca Arius 2) s’est allumé. Comme l’appareil n’était qu’à deux minutes de sa destination, le pilote a continué le vol. Quelques instants plus tard le voyant de basse pression d’huile moteur s’est allumé, suivi de l’alarme de basse rotation du rotor principal. Le pilote a effectué une autorotation vers un ancien chemin forestier. Lors de l’arrondi, la dérive verticale sous le fenestron s’est brisée. Les occupants n’ont pas été blessés. Le détecteur de limaille s’était déclenché trois semaines auparavant. Rapport du BST n° A07Q0198.
  • Le 6 octobre 2007, un hélicoptère Bell 204C effectuait des travaux d’hélidébardage lorsque le pilote a senti une odeur de brûlé qui s’est rapidement accentuée avant que l’hélicoptère ne se mette à tourner. La rotation a augmenté brusquement. Le pilote a coupé les gaz et est passé en autorotation à environ 200 pi au-dessus du niveau du sol (AGL). Le taux de descente a augmenté pendant l’approche, et l’utilisation du collectif n’a pas été concluante. L’hélicoptère a atterri brutalement sur l’aire d’atterrissage choisie et a été lourdement endommagé. Aucun incendie ne s’est déclaré. Le pilote a subi des blessures au dos, mais est sorti de l’hôpital le lendemain. L’inspection de l’hélicoptère a permis d’établir que l’entraînement du rotor de queue s’était désaccouplé de la transmission principale. Rapport du BST n° A07P0 44.
  • Le 11 octobre 2007, le pilote d’un Cessna U206F effectuait des circuits au-dessus du lac Kearns (Ont.) pour tenter de localiser une embarcation manquante. Des chasseurs qui se trouvaient dans le coin ont vu l’appareil effectuer plusieurs circuits à basse altitude. Pendant un virage serré à basse altitude et à puissance moteur élevée, l’appareil a piqué du nez et s’est écrasé dans le lac. Le pilote, qui était seul à bord, a subi des blessures mortelles. Rapport du BST n° A07C0189.
  • Le 13 octobre 2007, un hydravion Piper J-3 a décroché pendant qu’il effectuait des circuits au-dessus d’un orignal, à une hauteur comprise entre 500 et 600 pi audessus du niveau du sol (AGL). Le pilote a augmenté la puissance, mais son altitude ne lui a permis d’éviter les arbres. Les flotteurs ont d’abord heurté les arbres, puis l’appareil s’est renversé. Les deux occupants s’en sont tirés indemnes. Rapport du BST n° A07Q0206.
  • Le 28 octobre 2007, un Cessna 172L a décollé dans le cadre d’un vol VFR de Golden (C.-B.) à destination d’Edmonton City Centre (Alb.). Les conditions météorologiques étaient défavorables, les plafonds, bas et la visibilité, réduite. Un avis de renseignements météorologiques significatifs (SIGMET) concernant une onde orographique importante était en vigueur. Une équipe de recherche au sol a repéré l’avion dans la région de Redburn Creek (C.-B.), à quelque 10 NM au nord de Golden. Le pilote et un passager ont subi des blessures mortelles, le deuxième passager, des blessures graves. Rapport du BST n° A07P0369.
  • Le 30 octobre 2007, un hélicoptère Aerospatiale Astar AS350 D effectuait des opérations de sondage sismique à l’élingue au moyen d’un « oiseau » (nacelle de forme aérodynamique transportée au bout d’une élingue et remplie de matériel électronique ainsi que de capteurs). Pendant des manoeuvres visant à rétablir le contact visuel avec la charge sous élingue, cette dernière a heurté le rotor de queue, ce qui a provoqué une perte de maîtrise. L’hélicoptère a été détruit lors d’un atterrissage forcé dans un marécage. Le pilote et le passager s’en sont tirés indemnes. Rapport du BST n° A07Q0220.
  • Le 31 octobre 2007, un Beech 99 décollait de l’aéroport international John F. Kennedy de New York (N.Y.) à destination de Hamilton (Ont.), dans le cadre d’un vol régulier de transport de marchandises, avec à son bord deux pilotes. L’équipage a été autorisé à décoller à l’intersection de la piste 31R et de la voie de circulation Echo. Pendant la course au décollage, les deux pilotes ont entendu et ressenti un bang, suivi peu après de plusieurs bruits et bang plus intenses. L’avion était aligné avec les feux de piste du bord de piste droit, au lieu d’être aligné sur les feux d’axe de piste. L’équipage a interrompu le décollage et a dégagé la piste. Une inspection initiale a permis de constater des dommages à la roue du train avant ainsi qu’aux hélices. Rapport du BST n° A07F0186.
Date de modification :