Accidents en bref

Remarque : tous les accidents aériens qui sont rapportés font l’objet d’une évaluation menée par le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST). Chaque événement se voit attribuer un numéro de 1 à 5 qui fixe le niveau d’enquête à effectuer. Les interventions de classe 5 se limitent à la consignation des données entourant les événements qui ne satisfont pas aux critères des classes 1 à 4, données qui serviront éventuellement à des analyses de sécurité ou à des fins statistiques ou qui seront simplement archivées. Par conséquent, les accidents suivants qui appartiennent à la classe 5 et qui ont eu lieu entre les mois d'août et d'octobre 2009, ne feront probablement pas l’objet d’un rapport final du BST.

— Le 1er août 2009, un ultra-léger de type évolué, modèle Quad City, Challenger II, équipé de flotteurs, effectuait un décollage du lac à la Truite (Qc) avec, à bord, le pilote-propriétaire et un passager. Lors de la montée initiale, le vent a poussé l'appareil vers la forêt. L'appareil a percuté les arbres et s'est écrasé. Les deux occupants ont subi des blessures mineures. Seul le pilote portait une ceinture de sécurité. Dossier nº A09Q0126 du BST.

— Le 2 août 2009, un ultra-léger, modèle Aérocruiser, effectuait une envolée à partir de la marina de St-Coeur-de-Marie à Alma (Qc). Lors de la montée initiale, un vent a rabattu l'appareil et le pilote n'a pas été en mesure de reprendre le contrôle à temps. L'appareil s'est écrasé et a coulé en position inversée. Le pilote a réussi à s'extirper et a été blessé légèrement. Il portait une ceinture de sécurité ainsi qu'une veste de flottaison. L'appareil a été lourdement endommagé. Dossier nº A09Q0128 du BST.

— Le 2 août 2009, un Jodel D11 de construction amateur était en route de l’aéroparc de Delta (C.-B.) vers l’aéroparc de Courtenay (C.-B.) lorsqu’une défaillance structurale est survenue dans le circuit à Courtenay. On a retrouvé des morceaux de l’aile droite à 500 m des lieux de l’écrasement. Le pilote a subi des blessures mortelles. Il n’y a pas eu d’incendie. Dossier nº A09P0231 du BST.

— Le 3 août 2009, un Cessna 185 monté sur flotteurs de modèle Edo 3430 venait d’amerrir près du centre du bras nord-est du lac Temagami (Ont.). Il avait ralenti jusqu’à une faible vitesse de circulation sur l’eau d’environ 10 mi/h, et il se dirigeait vers le quai du pilote. Pendant que l’avion circulait, une embarcation longue de 16 pi, qui descendait sur le lac avec à son bord une seule personne, est entrée en collision avec le flotteur droit de l’avion. La proue de l’embarcation a rebondi sur l’hélice, laquelle tournait au ralenti. L’avion et l’embarcation ont tous les deux subi des dommages importants, mais ni l’un ni l’autre n’a coulé. L’accident n’a fait aucun blessé. Dossier nº A09O0158 du BST.

Vue d’artiste de la collision entre le bateau et le Cessna 185
Vue d’artiste de la collision entre le bateau et le Cessna 185

— Le 5 août 2009, un paramoteur privé, modèle Smith Miniplane, a décollé à 4 NM au nord-ouest de l'aéroport de Sept-Îles (Qc) pour effectuer un vol local. Des témoins ont observé le parachute perdre du volume, puis plonger vers le sol. Le pilote a subi des blessures graves et a été transporté à l'hôpital. Au moment des faits, le vent soufflait de l’ouest de 10 à 20 kt. Dossier nº A09Q0133 du BST.

— Le 5 août 2009, un Piper PA28-151 avec, à bord, un élève-pilote, effectuait un trajet de vol-voyage d'entraînement en solo entre Québec (Qc) et Trois-Rivières (Qc). En circulant à rebours après l'atterrissage sur la piste 23 de l’aéroport de Trois-Rivières (CYRQ), le pilote a aperçu un appareil qui s'apprêtait à atterrir sur la piste. Le pilote a déplacé l'appareil en bordure nord de la piste pour éviter l'appareil qui se posait. L'aile gauche a alors percuté un panneau de signalisation métallique utilisé dans le cadre des travaux de construction qui étaient effectués au nord de la piste. L'aile gauche a subi des dommages importants. Le pilote n'a subi aucune blessure. Dossier nº A09Q0138 du BST.

— Le 7 août 2009, un Beech E-90 privé effectuait un vol selon les règles de vol aux instruments depuis Peterborough (Ont.) à destination de Québec (Qc) avec le pilote comme seul occupant. Tout de suite après le décollage, le capot du moteur nº 2 s'est détaché et a percuté le bord d'attaque de l'aile droite avant de tomber sur la piste. L'appareil est retourné à Peterborough et s'est posé sans encombre. Il n'y a eu aucun blessé. Dossier nº A09Q0139 du BST.

— Le 16 août 2009, un Wagaero privé, modèle DARO-01 amphibie, a décollé du lac William (Qc) pour effectuer un vol local. Le pilote était seul à bord de l'appareil. Lors de la course au décollage, l'hydravion a capoté après qu'un flotteur a heurté une vague produite par une embarcation. Le pilote, qui portait son baudrier et sa veste de flottaison, est sorti indemne de l'appareil. Dossier nº A09Q0142 du BST.

— Le 24 août 2009, le pilote d’un Piper PA23-250 privé qui arrivait des États-Unis s’est arrêté à Brantford (Ont.) pour le dédouanement, avant de continuer jusqu’à sa piste privée. Alors qu’il se préparait à décoller de Brantford, le pilote a été incapable de faire démarrer le moteur droit. Il a décidé de tenter un décollage de la piste 23 sur un seul moteur. Pendant la course au décollage, le pilote n’a pas été en mesure de conserver la maîtrise en direction de l’avion, et celui-ci est sorti de la piste par le côté droit, juste avant l’intersection de la voie de circulation Echo et de la piste 23. L’avion a heurté un feu de la voie de circulation et il a continué en traversant cette dernière, avant de prendre son envol. L’avion a amorcé une montée lente, mais il n’a pu éviter les arbres à l’extrémité du terrain de l’aéroport. L’aile droite de l’avion a heurté un arbre à quelque 20 pi du sol, et la partie extérieure de l’aile droite a été cisaillée. L’avion s’est écrasé dans un champ de maïs, à environ 300 pi de cet arbre, et il a subi des dommages importants. Le pilote, seul occupant de l’avion, a subi des blessures légères. Dossier nº A09O0179 du BST.

— Le 5 septembre 2009, lors d'un rassemblement aérien à l'île Ronde près de St-Sulpice (Qc), une collision est survenue entre un Taylorcraft BC-12-65 et un ultra-léger de base, un Voyageur II 912S. La collision est survenue alors que les deux appareils effectuaient leur arrondi pour l'atterrissage sur la piste 06. Pendant qu’il effectuait l’arrondi, et que la vitesse de l’ultra-léger diminuait, le pilote a aperçu le nez du Taylorcraft apparaître sous lui droit devant. C'est à ce moment qu'il est entré en contact avec la queue du Taylorcraft qui s'est cabré et a terminé sa course en position inversée. Les deux occupants du Taylorcraft et le pilote de l'ultra-léger, qui était seul à bord, ont subi des blessures mineures. Les deux appareils ont subi des dommages importants, mais n'ont pas pris feu. Dossier nº A09Q0162 du BST.

— Le 9 septembre 2009, un Mooney M20J effectuait un vol local selon les règles de vol à vue dans la région de Ste-Anne-des-Monts (Qc). Lors de l'approche pour l'atterrissage sur la piste 14, le train d'atterrissage n'a pas été sorti et l'appareil s'est posé sur le ventre. Le pilote, seul à bord, n'a pas été blessé. L'appareil a subi des dommages importants à l'hélice et aux panneaux du revêtement ventral. Dossier nº A09Q0163 du BST.

— Le 9 septembre 2009, le pilote d’un Beech 77 effectuait un point fixe lorsque les freins ont cédé. L'appareil a percuté un Cessna 172M qui était stationné. Le Beech 77 a subi des dommages à l'hélice alors que le Cessna 172 a subi des dommages à une aile. Le pilote, seul à bord du Beech 77, n'a pas été blessé. Dossier nº A09Q0164 du BST.

— Le 13 septembre 2009, un hélicoptère Bell 214B-1 utilisait un réservoir héliporté, près de Clinton (C.-B.), pour remplir des réservoirs de stockage d'eau à 6 000 pi ASL. Alors qu’il se trouvait au-dessus d’un réservoir, il y a eu un violent bruit et une réduction de puissance. L’hélicoptère a réussi à atteindre une plate-forme qui se trouvait à proximité, mais il a effectué un atterrissage dur qui a endommagé l'atterrisseur à patins. L’incident n’a fait aucun blessé. L’élingue n’avait pas été larguée. Dossier nº A09P0310 du BST.

— Le 29 septembre 2009, un Zenair, modèle Zodiac CH601, tournait en approche finale pour effectuer des posés-décollés à l'aéroport de Lachute (Qc) lorsque l'appareil s'est écrasé. L'appareil a été détruit par l'impact, mais n'a pas pris feu. Le pilote, seul à bord, a subi des blessures mortelles. Des enquêteurs du BST se sont rendus sur le site de l'accident et poursuivront la collecte de données afin d’appuyer l'enquête du coroner. Dossier nº A09Q0177 du BST.

— Le 2 octobre 2009, un hélicoptère R44 II a décollé de l'aéroport de Mascouche (Qc) à destination de Bagotville (Qc) selon les règles de vol à vue. Un pilote et un passager se trouvaient à bord de l'hélicoptère. Rendu près du mont Apica, le pilote a effectué un virage de 180° après avoir rencontré du brouillard. Pendant le virage, le pilote a perdu ses références visuelles avec le sol et il a amorcé une montée. Lors de la montée, la vitesse de l’appareil a diminué. Le pilote a poussé sur le manche cyclique afin d'augmenter la vitesse. Pendant cette manoeuvre, le rotor principal a partiellement coupé la poutre de queue. L'arbre de transmission de rotor de queue n'a pas été sectionné par la pale. Cependant, l'appareil est devenu instable et le pilote a amorcé une autorotation. Le pilote a repris le contact visuel avec le sol et a effectué un atterrissage sans autre problème sur un chemin forestier. Le service de recherche et de sauvetage a été avisé et s’est rendu sur les lieux de l'accident la journée même. Ni le pilote ni le passager n'ont subi de blessures. Dossier nº A09Q0179 du BST.

— Le 8 octobre 2009, un Velocity XL RG privé de type canard se trouvait en courte finale lorsque la portière à ouverture papillon s’est ouverte inopinément. Bien qu’ayant du mal à garder la maîtrise en direction de son appareil, le pilote a poursuivi l’atterrissage. Après le toucher des roues, à quelque 200 pi du seuil, l’avion a effectué un tête-à-queue, ce qui a occasionné des dommages au train d’atterrissage et aux ailes, avant de s’immobiliser sur l’entrepiste gazonnée. L’avion a subi des dommages importants, mais le pilote s’en est tiré indemne. La portière à ouverture papillon n’aurait apparemment pas été bien verrouillée avant le vol et elle se serait ouverte lorsque l’avion a rencontré de la faible turbulence en finale. Dossier nº A09O0216 du BST.

— Le 10 octobre 2009, un ultra-léger de base, modèle Sauterelle, était en montée à environ 400 pieds-sol après un décollage de l'aéroport de Mascouche (Qc), lorsque le pilote a perdu le contrôle de l'appareil. L’ultra-léger s’est alors écrasé sur la route 25. L'appareil a subi des dommages importants et a pris feu. Le pilote, seul à bord, est décédé à l'hôpital quelques jours plus tard, des suites de ses blessures. Dossier nº A09Q0182 du BST.

— Le 14 octobre 2009, un Piper PA-24 a décollé de Smith Falls (Ont.) en direction de Rockcliffe (Ont.). L’avion était dans le circuit avant l’atterrissage lorsqu’il y a eu une perte de puissance du moteur. Le pilote a tenté d’atterrir sur la piste 27, mais il n’a pas pu l’atteindre. L’avion a heurté la clôture périphérique de l’aéroport et il a subi des dommages importants. Le pilote, seul occupant de l’avion, s’en est tiré indemne. Lors d’un examen effectué après l’accident, il a été déterminé qu’il n’y avait pas de carburant dans le réservoir droit, mais qu’il restait du carburant utilisable dans le réservoir carburant gauche. Dossier nº A09O0220 du BST.

— Le 16 octobre 2009, un hélicoptère Eurocopter EC130B participait à des opérations de déroulage de lignes électriques à Manuel Canyon (C.-B), lorsque le rotor principal a percuté un pylône en acier. Le pilote s’est immédiatement éloigné de la ligne électrique en direction ouest et, une fois assez loin de tous les membres de l’équipe au sol, il a actionné le mécanisme d’urgence de dégagement mécanique du crochet. Il a ensuite effectué un atterrissage de précaution sur une route dans les environs. L’hélicoptère a subi des dommages importants. Le pilote s’en est tiré indemne. Dossier nº A09P0353 du BST.

— Le 31 octobre 2009, le moteur d’un hélicoptère Eurocopter EC120B au sol tournait au ralenti de vol à Port Huron (Michigan). Lorsque le pilote a ouvert la porte pour la reverrouiller en vue du décollage, une rafale a complètement ouvert cette dernière. La partie supérieure de la porte a heurté le rotor principal, occasionnant des dommages aux trois pales du rotor et à la porte. Le montant de la porte avait déjà été enlevé en raison d’un mauvais fonctionnement. Le pilote s’en est tiré indemne. Dossier nº A09F0153 du BST.


Note importante de la rédaction : Suppression d’un article de SA—N 1/2010

Dans un article du numéro 1/2010 de Sécurité aérienne — Nouvelles (SA—N), Transports Canada (TC) reprenait un avis de sécurité aérienne du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) intitulé « Modifications majeures sur des aéronefs de construction amateur. » L’article comprenait des références incorrectes aux aéronefs Bush Caddy. Il a été établi qu’aucun des aéronefs dont il est question dans l’article n’était un Bush Caddy, et par conséquent, l’article a été supprimé de toutes les versions virtuelles de SA—N 1/2010. Par cette note, TC supprime également l’article qui paraît dans la version imprimée de SA—N 1/2010. De plus, le type d’appareil figurant dans la rubrique « Accidents en bref », à la page 33 de SA—N 1/2010, dans le paragraphe portant sur l’événement du 28 juin 2009, devrait être un « C.A.D.I. L-160 », et non un « Bush Caddy. » SA—N regrette cette erreur et s’excuse auprès de la Canadian Light Aircraft Sales and Services Inc. (CLASS) Bush Caddy, et aussi auprès des propriétaires et des exploitants d’aéronefs CLASS Bush Caddy.

Date de modification :