Éditorial — collaboration spéciale

Judy Rutherford
Judy Rutherford

Direction des services de gestion

Vous est-il déjà arrivé de retourner à un restaurant et de vous demander si vous êtes bien au même endroit? La première fois, le serveur avait été sympathique et le repas, délicieux; à votre deuxième visite, vous commandez le même mets qui, après une éternité, vous est servi trop cuit. Il n’en faut pas plus pour que vous changiez d’opinion! Cet exemple montre l’importance de la cohérence non seulement en restauration, mais aussi dans le monde des affaires en général. Comme directrice des Services de gestion, j’aide ma direction à assurer cette cohérence dans l’ensemble de l’Aviation civile et dans ses processus, tant à l’Administration centrale que dans toutes les Régions du Canada. Assurer cohérence et efficacité des processus n’est que l’une des nombreuses fonctions de la Direction qui lie entre elles les différentes composantes du programme de l’Aviation civile.

La Direction est responsable de l’élaboration et de la mise en place des systèmes et des processus de gestion partagés qu’utilise le personnel de l’Aviation civile au Canada. Les Services de gestion veillent à ce que ces processus non seulement répondent aux besoins du programme de l’Aviation civile dans son ensemble, mais favorisent aussi des relations de travail solides avec les intervenants et donnent des résultats concrets pour les Canadiens. Même si certains d’entre vous ne font pas directement affaire avec les Services de gestion, vous avez certainement eu recours à des politiques, à des cadres ou à des pratiques conçus et tenus à jour par la Direction.

« Assurer cohérence et efficacité des processus n'est que l'une des nombreuses fonctions de la Direction qui lie entre elles les différentes composantes du programme de l'Aviation civile. »

La Direction assume une lourde charge de travail laquelle est gérée dans le cadre de la Norme de Système de gestion intégrée (SGI) de l’Aviation civile. Pendant que le milieu aéronautique est sur le point de terminer la mise en oeuvre intégrale des systèmes de gestion de la sécurité (SGS), Transports Canada, Aviation civile (TCAC) met en oeuvre son propre cadre de responsabilisation, le SGI, qui est très semblable aux SGS. À l’aide du SGI, nous voulons accroître la communication, améliorer la planification du travail et instaurer des processus d’amélioration grâce à l’assurance de la qualité et à la gestion des risques. Voici quelques-uns des éléments clés de la norme sur le SGI : mesure et analyse; responsabilités de la gestion; ressources; conception et exécution du programme.

En matière de mesure et d’analyse, nous avons établi des normes de services avec et sans frais. Un document faisant état de ces changements sera publié au printemps 2010. La Direction mettra également en place un mécanisme pour évaluer la prestation en matière de services et allouer des ressources aux secteurs qui en ont le plus besoin.

La communication entre employés et intervenants constitue une responsabilité cruciale des dirigeants, et nous nous sommes déjà améliorés dans ce domaine. Nous avons par exemple instauré le Système de signalement des questions de l’Aviation civile (SSQAC) qui permet à tous de soulever des questions grâce à un moyen de communication direct, accessible, confidentiel et disponible en tout temps. Les renseignements sur ce système sont disponibles sur le site http://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/secretariat-ssqac-menu.htm. Les Services de gestion ont également créé le Centre de référence en ligne (http://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/opssvs/servicesdegestion-centredereference-menu-113.htm), lequel contient la version la plus récente des documents et des publications de l’Aviation civile. On y trouve également le Manuel du programme de sécurité aérienne, excellent document de référence pour les employés de l’Aviation civile et les professionnels du milieu aéronautique, qui fournit un exposé détaillé du programme.

La gestion des ressources est une priorité importante pour la Direction. Nous supervisons la planification et l’affectation des ressources financières et aidons les gestionnaires à gérer la ressource la plus importante : nos employés. Cela comprend la conception et la prestation d’activités d’apprentissage servant à une acquisition des compétences et à un perfectionnement professionnel efficaces.

L’un des buts du SGI est de faire participer les intervenants à la planification d’un programme ou d’un service, avant qu’il ne soit conçu et offert. Ceci a donné lieu à une méthode de planification des activités plus dynamique et intégrée dans toute la direction générale et à une meilleure prestation des programmes pour tous les Canadiens. Notre nouveau plan stratégique quinquennal Vol 2015 est le résultat d’un processus de planification complexe auquel ont largement contribué employés et intervenants.

Somme toute, j’espère que ce bref aperçu vous a permis de mieux comprendre comment la Direction des services de gestion contribue à l’amélioration continue de TCAC.

La directrice
Services de gestion
Transports Canada, Aviation civile

Judy Rutherford

Prix commémoratif David Charles Abramson (DCAM) pour l’instructeur de vol — sécurité aérienne pour l’année 2009

De gauche à droite : Harvey Penner, Jane Abramson, Rikki Abramson et Wayne Gouveia du conseil d'administration de l'ATAC

De gauche à droite : Harvey Penner, Jane Abramson, Rikki Abramson et Wayne Gouveia du conseil d'administration de l'ATAC

Harvey Penner, président et chef-instructeur de vol de Harv’s Air, au Manitoba, est le récipiendaire du Prix DCAM pour l’instructeur de vol — sécurité aérienne pour l’année 2009. Jane et Rikki Abramson, fondateurs de ce prix, le lui ont remis le 16 novembre 2009 à l’assemblée générale annuelle et salon des professionnels de l’Association du transport aérien du Canada (ATAC), à Québec (Qc). Mme Abramson était heureuse de souligner que c’était le premier Prix DCAM décerné au secteur des aéronefs à voilure tournante.

« La passion de Harvey pour l’aviation et son désir d’aider la jeune génération de pilotes ont créé une magnifique tradition pour l’avenir de l’aviation dans notre pays. Il a établi une structure capable de perpétuer cette tradition », a dit Martin Eley, directeur général de l’Aviation civile de Transports Canada, qui a présenté ses félicitations à M. Penner pendant le repas du salon.

Une nouveauté cette année, les administrateurs du prix soulignent les réalisations d’un candidat méritant en l’inscrivant à un cours de perfectionnement de trois jours pour les instructeurs, gracieuseté du Seneca College. Deanna Wiebe, chef-instructrice de vol adjointe de l’Université Mount Royal, est la récipiendaire pour 2009 de cette marque de reconnaissance spéciale.

Le Prix DCAM, remis annuellement, vise à promouvoir la sécurité aérienne en soulignant le travail exceptionnel d’instructeurs de vol au Canada, et il a permis de faire valoir et de mieux connaître leur travail. Reconnaître l’excellence dans ce secteur du milieu aéronautique contribue à la sensibilisation sur la sécurité, qui, espérons-le, fera ressentir ses effets pendant de nombreuses années.

Mise-à-jour sur les butées de la gouverne de direction sur les Cessna 150 et 152

L’accident survenu en 1998 durant une formation sur les sorties de décrochage et qui a coûté la vie à David Charles Abramson était attribuable à une gouverne de direction bloquée sur un Cessna 152. En 2000, Transports Canada a publié une consigne de navigabilité exigeant le remplacement d’un certain nombre de composants de gouverne de direction sur les Cessna 150 et 152. Depuis, cet incident ne s’est pas reproduit au Canada.

La Federal Aviation Administration (FAA) a récemment publié la consigne de navigabilité n 2009-10-09R1 qui traite de la même question et qui est en vigueur depuis le 11 décembre 2009. Pour nous, il est évident que les efforts investis par Mme Abramson à la suite de cet accident tragique ont contribué grandement à la prise de mesures de sécurité par Transports Canada et la FAA.

Les nominations pour le Prix DCAM 2010 doivent être reçues d’ici le 14 septembre 2010. Pour d’autres renseignements, veuillez consulter le site http://www.dcamaward.com/.

Date de modification :