Sécurité aérienne - Nouvelles 3/2004

Sécurité du système

De la gelée dans un filtre à carburant à l'origine de défaillances moteur

No 1 Kimpex 100LLe propriétaire d'un ultra-léger Challenger avait utilisé plus de 6 400 l d'un mélange 50 : 1 de carburant Shell Gold Premium et d'huile Quaker State TC W3 sans problème. En janvier, il a décidé d'utiliser un nouveau mélange de carburant et d'utiliser de l'huile synthétique plutôt que de l'huile minérale dans son moteur Rotax 503 à carburateur double corps et à double allumage. Immédiatement après ce changement, il a subi la première de plusieurs défaillances moteur en vol causées par une panne d'alimentation en carburant. L'inspection du filtre à carburant a révélé qu'une substance de couleur dorée, apparentée à de la gelée bouchait la grille du filtre Kimpex 07-245. Le carburant ne pouvait alors atteindre les carburateurs. Heureusement, les défaillances moteur ne se sont pas soldées par un atterrissage forcé parce que l'appareil était équipé d'un circuit électrique parallèle d'alimentation en carburant que le pilote mettait en marche pour redémarrer son moteur.

Au cours des vols subséquents, il a été nécessaire de remplacer le filtre à quatre reprises à cause d'une contamination répétée par une substance gélatineuse de couleur jaune. Le propriétaire a remarqué qu'elle était d'une couleur semblable à l'huile synthétique qu'il utilisait. Pour découvrir la cause de la présence de cette substance gélatineuse, le pilote a décidé de faire certaines expériences au sol. Tout d'abord, il devait reproduire l'anomalie; il a donc installé un bidon de 25 l du nouveau mélange 50 : 1 de carburant et d'huile, identique à celui qu'il avait utilisé en vol. Il a ensuite installé un filtre Kimpex et une conduite de carburant transparente de 5/16 po allant à un autre contenant similaire. Il a transféré le mélange d'un contenant à l'autre au moyen d'une pompe de 2 à 5 lb/po2, dans des températures similaires à celles présentes en vol, soit environ -20ºC. Il a obtenu les mêmes résultats, soit la présence importante d'un dépôt visqueux de couleur jaune sur la grille du filtre. Il a répété l'expérience à plusieurs reprises. On a demandé au fabricant d'effectuer des essais semblables, mais il n'a pu obtenir les mêmes résultats. Le colmatage du filtre à carburant ne se produisait que lorsque le pilote passait d'un mélange de carburant et d'huile minérale à un mélange de carburant et d'huile synthétique.

Les fournisseurs en carburant modifient les constituants chimiques de leur carburant de temps à autre pour tenir compte des fluctuations saisonnières de la température, de l'utilisation en région et des diverses exigences environnementales relatives à l'indice d'octane. Les produits chimiques varient d'un fabricant de carburant et d'huile moteur à l'autre. L'utilisation de carburant et d'huile différents peut modifier le rendement de votre moteur. Dans ce cas-ci, le moteur continuait à fonctionner jusqu'à ce le carburant cesse de s'écouler vers les carburateurs. La réaction chimique donnant lieu à la substance gélatineuse semblait s'être produite à l'intérieur du filtre à carburant, plus précisément à l'intérieur des parois de l'élément filtrant. L'élément filtrant lui-même a semblé agir comme un catalyseur. C'est purement une hypothèse, cependant, car nous ne savons pas quelle est la cause pour le moment.

Comme propriétaire d'un aéronef, vous avez la responsabilité de vous assurer que le carburant et l'huile que vous utilisez sont du type recommandé et approuvé par le motoriste de votre aéronef. Si quelqu'un d'entre vous s'est déjà retrouvé dans une situation semblable, nous aimerions avoir de vos nouvelles. Veuillez m'envoyer un courriel à beauchs@tc.gc.ca. Merci.

Page précédentePage suivante
Date de modification :