Air Mites sur les SGS - Un second coup d'oeil sur l'« analyse des écarts » d'un système de gestion de la sécurité (SGS)

Icon - Pré-vol

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Air Mites sur les SGS

Il est très gratifiant de voir la bonne volonté dont fait preuve la direction d'Air Mites pour mettre en oeuvre son SGS. Cette fois-ci, l'entreprise s'attaque à la réalisation d'une analyse des écarts approfondie. Partie intégrante d'un SGS, cet outil précieux vous est présenté ci-dessous.

Analyse des écarts (Gap Analysis) - L'engagement ferme de la direction et une politique d'entreprise claire sont nécessaires pour mettre les choses en marche. Une fois que vous comprenez bien les composantes essentielles d'un SGS, vous pouvez commencer à planifier la mise sur pied du système. La première étape consiste à déterminer quelles composantes et quels éléments sont déjà en place et lesquels sont manquants. Une telle démarche s'appelle une « analyse des écarts », et c'est une excellente méthode pour cerner les domaines à traiter en priorité. C'est également l'une des exigences de Transports Canada dans le cadre du processus de certification initiale d'un SGS. Vous pouvez utiliser l'un des instruments d'auto-évaluation de la trousse pour faciliter cette analyse. à partir de la liste documentée des éléments requis pour répondre aux exigences réglementaires d'un SGS, vous pouvez planifier la façon dont vous prévoyez élaborer votre propre système.

Les composantes et les processus pourront ensuite être mis en place conformément au plan de mise en oeuvre triennal proposé par Transports Canada qui est fourni dans la trousse.

Pour plus de renseignements, consultez les documents suivants : Systèmes de gestion de la sécurité propres aux petites exploitations aériennes : Un guide de mise en oeuvre pratique (TP 14135), et Systèmes de gestion de la sécurité destinés aux exploitants aériens et aux organismes de maintenance des aéronefs - Un guide de mise en oeuvre (TP 13881).

Date de modification :