Les pilotes préfèrent toujours la copie papier

Icon - À la lettre

Monsieur le rédacteur,

Vous allez dire que je suis vieux jeu, mais je suis préoccupé par la fin de l’A.I.P. Canada dans son format actuel, avec les modifications à entrer manuellement. On m’a assuré que le transfert à un service Web était dans l’intérêt de l’ensemble des pilotes et que la majorité de ceux-ci préfèrent ce format, car ils n’aiment pas ajouter les modifications. Pour ma part, je me tiens au courant des derniers changements en effectuant ces modifications.

L’entreprise pour laquelle j’ai travaillé précédemment fournissait à chaque pilote une copie du manuel d’opération de l’aéronef. Nous recevions fréquemment les modifications, et aucun pilote n’aimait les ajouter. Toutefois, cette tâche nous tenait au courant des derniers changements. Au sein de l’entreprise où je travaille actuellement, les pilotes ne reçoivent pas une copie papier du manuel, mais plutôt un CD. Chaque fois que le constructeur publie des modifications, les pilotes reçoivent un nouveau CD et jettent l’ancien à la poubelle. Malheureusement, le nouveau CD est souvent mis de côté. Le CD est peut-être plus utile, mais je crois qu’il va à l’encontre du but recherché. L’autre problème lié au CD est qu’il ne constitue pas le moyen privilégié d’« étudier ». La plupart des pilotes préfèrent toujours avoir un livre dans les mains. Il est facile et rapide de chercher des renseignements sur le Web grâce aux moteurs de recherche. Il est beaucoup moins facile de chercher dans un manuel, mais l’avantage est qu’on en retire beaucoup plus d’information que prévu.

Je comprends que ces modifications entraîneront des économies, mais je ne suis pas d’accord avec le fait qu’il s’agit d’une amélioration dans la prestation des services d’information, comme le stipule la Circulaire d’information aéronautique 5/05. Je crois que les pilotes demeureraient mieux informés avec l’ancien système.

Bob Austin
Coldwater (Ontario)

NDLR : L’article à la page 4 du numéro 2/2005 de Sécurité aérienne - Nouvelles explique en détail la transition de l’A.I.P. Canada actuelle à l’AIP Canada (OACI) de NAV CANADA et au Manuel d’information aéronautique (AIM) de Transports Canada. L’AIM de Transports Canada. Quant à la question de se tenir au courant des modifications, les versions Web et papier comprendront toutes deux une explication des modifications. Les pilotes devraient ainsi avoir accès à tous les renseignements pertinents.

Date de modification :