Après l’arrêt complet

Rappel relatif au sélecteur de réservoir carburant

Le 19 mars 2006, le moteur d’un avion amphibie Cessna A185F s’est arrêté peu après le décollage. Le pilote a réussi à atterrir sur la piste restante, mais puisque le train d’atterrissage n’était pas complètement sorti, les profilés des flotteurs ont été légèrement endommagés. Avant de mettre le moteur en marche, le pilote avait placé le sélecteur de réservoir carburant à ce qui lui semblait être la position BOTH. Après avoir été mis en marche, le moteur a tourné au ralenti jusqu’à ce que la température de l’huile atteigne 75° puis un point fixe a été effectué. L’avion a ensuite roulé sur une courte distance pour atteindre la piste en vue du décollage. Lorsque le moteur s’est arrêté, il fonctionnait depuis 10 à 12 minutes. On a déterminé que le sélecteur de réservoir carburant était à la position OFF non indiquée, qui est à l’opposée (180°) de la position BOTH. Le circuit de carburant de l’avion comporte deux réservoirs principaux, un dans chaque aile, qui desservent, par l’intermédiaire d’un robinet sélecteur de réservoir carburant, un réservoir d’alimentation en carburant, fixé à la cloison pare-feu, qui est relié à un robinet d’arrêt de carburant situé dans le compartiment moteur.

Le robinet sélecteur de réservoir carburant est situé sur le plancher de la cabine, entre les sièges avant. Une conduite de retour de vapeurs retourne les vapeurs de carburant et l’excédant de carburant de la pompe à carburant entraînée par le moteur au réservoir d’alimentation. Le robinet est décrit dans le manuel d’utilisation de l’avion comme un robinet sélecteur à trois positions portant les indications LEFT TANK (réservoir gauche), RIGHT TANK (réservoir droit) et BOTH ON (deux éservoirs). Le robinet comporte une quatrième position, OFF (arrêt), qui se trouve à l’opposé de la position BOTH, mais lorsqu’il est en place, le rebord en plastique du couvercle du sélecteur du réservoir carburant empêche de pouvoir mettre le robinet à la position OFF, comme l’illustre la figure 1. D’un point de vue tactile, les changements de positions sont identiques. L’emplacement du sélecteur fait en sorte que le rebord en plastique peut être endommagé par la circulation des passagers. S’il est endommagé, le robinet sélecteur peut accidentellement être placé à la position OFF

Figure 1. Le couvercle du sélecteur de réservoir carburant empêche de placer le sélecteur à la position OFF non indiquée
Figure 1. Le couvercle du sélecteur de réservoir carburant empêche de placer le sélecteur à la position OFF non indiquée

Figure 2. Couvercle du sélecteur de réservoir carburant endommagé – Sélecteur à la position OFF non indiquée
Figure 2. Couvercle du sélecteur de réservoir carburant endommagé – Sélecteur à la position OFF non indiquée

Comme on peut voir à la figure 2, le rebord du couvercle en plastique était endommagé et permettait de placer le robinet sélecteur à la positon OFF. De plus, puisque le robinet était partiellement caché par la poignée des gouvernails marins, le pilote a réglé la position du robinet au toucher et n’a pas pu voir qu’il n’était pas à la bonne position. Il y avait suffisamment de carburant dans le réservoir d’alimentation (environ ½ gallon) pour permettre au pilote de mettre le moteur en marche, de rouler, d’effectuer un point fixe ainsi que les vérifications avant décollage et de décoller, avant de tomber en panne sèche peu après le décollage.

On pourrait croire que lorsque le sélecteur de réservoir carburant est à la position OFF, il n’y a pas suffisamment de carburant dans les conduites pour mettre le moteur en marche, rouler, effectuer un point fixe, effectuer les vérifications avant décollage et décoller. Le réservoir d’alimentation d’un Cessna 185 contient environ ½ gallon de carburant. Si le robinet est à la positon OFF et qu’aucun carburant n’est transféré dans le réservoir d’alimentation, la conduite de retour de vapeurs agit comme mise à l’air libre, ce qui permet de consommer le carburant qui se trouve dans le réservoir d’alimentation.

Il est donc important de se rappeler que, même si le robinet sélecteur n’est pas à la bonne position, il peut y avoir suffisamment de carburant en aval du robinet pour permettre à l’avion de décoller avant qu’il y ait panne sèche. Il est important de toujours vérifier la position visuellement, pas simplement au toucher.


Date de modification :