Sécurité aérienne - Nouvelles 4/2004

Sécurité du système

Un tuyau sur les départs normalisés aux instruments (SID)

par André Vautour, inspecteur de la sécurité de l'aviation civile, Sécurité du système, Région de l'Atlantique, Transports Canada

Ceux d'entre vous qui volent en IFR savent bien que les SID constituent un moyen sûr et efficace de vous emmener de votre point de départ à votre destination. Il est possible d'effectuer des SID dans la plupart des aéroports IFR canadiens qui disposent d'une couverture radar, et la majorité des SID sont relativement simples (p. ex. montez dans l'axe de la piste jusqu'à réception de vecteurs radar et maintenez une altitude de XXXX pi ASL).

Les infractions liées aux SID ne sont pas monnaie courante; toutefois, lorsqu'il s'en produit, c'est habituellement la partie itinéraire qui n'est pas respectée. Il y a actuellement au Canada deux aéroports qui se disputent le titre pour le plus grand nombre d'infractions. Si vous croyez que ce sont les aéroports les plus occupés (Toronto, Vancouver, etc.) qui sont concernés, vous vous trompez! Saint-John (CYSJ) et Frédéricton (CYFC) ont l'année dernière occupé les premières places en la matière parmi les aéroports canadiens. Entreprises de transport aérien, aviation d'affaires et exploitants privés, tous ont commis ces infractions à l'occasion. À l'heure actuelle, la question est à l'étude à Transports Canada. Soyez vigilants lorsque vous suivez les instructions des SID, surtout à ces deux aéroports.

Page précédentePage suivante
Date de modification :