Accidents en bref…

Remarque : Tous les accidents aériens font l’objet d’une enquête menée par le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).Chaque événement se voit attribuer un numéro de 1 à 5 qui fixe le niveau d’enquête à effectuer. Les interventions de classe 5 se limitent à la consignation des données entourant les événements qui ne satisfont pas aux critères des classes 1 à 4, données qui serviront éventuellement à des analyses de sécurité ou à des fins statistiques ou qui seront simplement archivées. Par conséquent, les incidents ou accidents suivants qui appartiennent à la classe 5 et qui ont eu lieu entre les mois de février et d’avril 2006, ne feront probablement pas l’objet d’un rapport final du BST.

— Le 2 février 2006, un hélicoptère Robinson R44 II volait en provenance de la méga-usine de traitement des gaz de PenWest, située à quelque 40 NM au sud de Rainbow Lake (Alb.). Le pilote manoeuvrait l’hélicoptère de façon à procéder au ravitaillement en carburant avant de commencer les opérations d’élingage, lorsque les pales du rotor principal ont percuté le réservoir de stockage de carburant. Les pales du rotor principal et la chaîne dynamique de l’hélicoptère ont subi des dommages importants. Le réservoir de stockage de carburant a été endommagé et fuyait. L’accident n’a fait aucun blessé. Rapport du BST A06W0023.

— Le 7 février 2006, un Piper PA-34-200 (Seneca II) privé se trouvait en approche basse altitude vers la piste 26L de l’aéroport de Pitt Meadows (C.-B.). L’appareil a heurté plusieurs feux d’approche et une clôture, avant de s’immobiliser à quelque 200 pi en-deçà du seuil de la piste. L’appareil a subi des dommages importants, mais le pilote s’en est tiré indemne. Rapport du BST A06P0018.

— Le 9 février 2006, à London (Ont.), un PA-46 Malibu privé atterrissait sur la piste 33 quand, au toucher des roues, l’appareil a brusquement obliqué à gauche. Le pilote a tenté de le maîtriser en appuyant sur le palonnier et le frein droits, mais l’appareil a quitté la surface de la piste à quelque 2 500 pi au-delà du seuil. Pendant cette sortie de piste accidentelle, le train principal gauche et le train avant se sont affaissés, ce qui a occasionné des dommages importants à l’appareil. Le compte rendu d’état de la piste, effectué quelque 35 min après l’accident faisait état d’une surface à 50 % sèche et à nu, à 40 % recouverte d’une mince couche de neige et à 10 % recouverte de givre. Le coefficient de frottement sur piste était de 0,63. L’accident n’a fait aucun blessé. Rapport du BST A06O0036.

— Le 12 février 2006, un Cessna 172N avec un élève pilote comme seul occupant à bord, effectuait un vol de St-Frédéric à Montmagny. En route l’appareil a survolé un lac à basse altitude et a frappé des arbres avec l’aile gauche. Le pilote a poursuivi le vol et fait un posé-décollé à Montmagny avant de revenir à St-Frédéric où l’appareil s’est posé sans problème. L’avion a subi des dommages au bord d’attaque de l’aile gauche. L’appareil sera réparé avant d’être remis en service. Rapport du BST A06Q0026.

— Le 18 février 2006, un Cessna A185F, avec le pilote seul à son bord, effectuait un atterrissage sur le Lac Sept-Îles. L’appareil était muni de skis et de roues escamotables. À l’atterrissage, l’appareil a glissé sur environ 200 pi avant que le ski gauche défonce la croûte de neige. L’appareil a capoté et s’est immobilisé sur le dos. Avant de décoller, le pilote a inspecté la surface du lac en la parcourant sur une motoneige et il l’avait jugée adéquate pour un atterrissage. Rapport du BST A06Q0031.

— Le 24 février 2006, le pilote d’un avion à train classique Mustang P51D70 de construction amateur se trouvait sur la piste et effectuait des essais de roulage, lorsqu’il a perdu la maîtrise en direction de l’appareil, ce dernier finissant par sortir accidentellement du côté gauche de la piste avant de heurter un fossé. Le train d’atterrissage s’est affaissé et l’appareil a subi des dommages importants. Le pilote s’en est tiré indemne. Rapport du BST A06O0045.

— Le 5 mars 2006, un de Havilland DHC-6-100 Twin Otter monté sur skis avait été stationné toute la nuit sur l’aire de trafic, à La Ronge (Sask.). L’appareil était pris sur l’aire de trafic recouverte de neige et, au début du roulage, les skis s’en sont détachés et l’appareil s’est soudainement mis à avancer. L’appareil a heurté un DHC-2 Turbo Beaver et un véhicule en stationnement. La pointe avant, le train avant, les deux moteurs et les hélices ainsi que le fuselage du Twin Otter ont subi des dommages importants. L’aile droite du Turbo Beaver et le véhicule ont subi des dommages importants. L’accident n’a fait aucun blessé. Rapport du BST A06C0041.

— Le 5 mars 2006, un Murphy Rebel de construction amateur qui avait à son bord le pilote et un passager était parti de Brampton (Ont.) à destination du chalet du pilote, sur le lac Sturgeon (Ont.). Le pilote, qui effectuait l’atterrissage de l’appareil monté sur roues sur la surface du lac recouverte de neige, a mal évalué la profondeur de la neige. Au toucher des roues, l’appareil a capoté et s’est immobilisé à l’envers. Le pilote a été légèrement blessé et l’appareil a subi d’importants dommages. Rapport du BST A06O0060.

— Le 19 mars 2006, un hélicoptère MD 369 est descendu dans une zone exiguë au-dessous de la ligne des arbres, pour larguer un objet à un membre d’une équipe au sol. En tentant de larguer cet objet, le pilote a retiré sa main du collectif, l’appareil a dérivé vers la droite, il a heurté la cime d’un arbre et une partie de sa poutre de queue a été cisaillée. Le rotor de queue ayant perdu son efficacité, l’hélicoptère est parti en lacet à droite, et sa poutre de queue a heurté un autre arbre avant de se mettre à tournoyer à plusieurs reprises. L’hélicoptère est tombé de quelque 25 à 30 pi et il a tournoyé jusqu’au sol, pour finalement toucher le sol sur le côté du pilote. Ce dernier s’en est tiré indemne. Rapport du BST A06P0055.

— Le 24 mars 2006, un Grumman Goose G-21A a subi des dommages à l’amerrissage, dans la baie Hardy, à Port Hardy (C.-B.). L’appareil avait amerri dans une grosse vague de proue créée par un navire. L’exploitant a cloué l’appareil au sol après que le personnel de maintenance eut identifié des rides dans la partie supérieure du revêtement, au-dessus des fenêtres avant, ainsi que des déformations dans les supports des moteurs. Rapport du BST A06P0044.

Vue d’artiste de l’aéronef amerrissant dans la vague de proue
Vue d’artiste de l’aéronef amerrissant dans la vague de proue

— Le 28 mars 2006, un Bellanca 7GCBC qui avait à son bord le pilote et un passager a décollé de Pilgram Lake (Ont.) pour revenir vers la piste de l’aéroport d’attache du pilote. Ce dernier s’est arrêté près de Wades Landing, sur le lac Nipissing (Ont.), pour procéder au ravitaillement en carburant. Pendant que l’appareil circulait sur la surface gelée du lac, la glace a cédé sous le poids des roues avant. L’appareil a capoté avant de s’immobiliser à l’envers. Le pilote et le passager s’en sont tirés indemnes. L’appareil a subi des dommages importants. Rapport du BST A06O0077.

— Le 1er avril 2006, un Mooney M-20F a décollé de l’aéroport de Steinbach (Man.) avec à son bord le pilote et un passager pour effectuer un vol d’agrément. Après l’approche finale vers la piste 14, l’appareil s’est posé train rentré. Le pilote et le passager ont évacué l’appareil sans aucune blessure; l’appareil a subi des dommages importants. Rapport du BST A06C0039.

— Le 1er avril 2006, un Cessna 177 a décollé de Trail (C.- B.) pour effectuer un vol VFR jusqu’à Revelstoke (C.- B.) avec à son bord le pilote et deux passagers. D’après les indicateurs de quantité de carburant, les réservoirs n’étaient remplis qu’à un peu moins des trois quarts. À Revelstoke, l’appareil n’a pas été ravitaillé en carburant et il a décollé à destination de Trail alors que les indicateurs de quantité de carburant indiquaient qu’ils n’étaient remplis qu’à un peu moins de la moitié de leur capacité. Pendant le vol de retour, le pilote s’est trouvé dans un vent de face et dans des nuages, ce qui l’a obligé à voler à une altitude inférieure et sur une route indirecte en raison du relief. Comme la quantité de carburant restante ne semblait pas suffisante pour que l’appareil atteigne Trail, le pilote a tenté un déroutement sur Castlegar (C.- B.). À quelque 11 NM au nord de l’aéroport de Castlegar, le moteur s’est arrêté en raison d’une panne d’alimentation en carburant. Le pilote s’est préparé à effectuer un atterrissage forcé, mais, pendant l’approche vers le champ qu’il avait choisi, l’appareil a décroché et a effectué un atterrissage dur. Le train principal droit s’est rompu et l’appareil a subi des dommages importants. Le pilote a subi des blessures légères, mais les passagers s’en sont tirés indemnes. Rapport du BST A06P0046.

— Le 1er avril 2006, un ultra-léger Hummelbird décollait de la piste 19 à Kingston (Ont.). Pendant la course au décollage, il y a eu perte de maîtrise de l’appareil et ce dernier a viré à droite avant de prendre momentanément l’air. L’appareil a touché le sol en piqué à droite de la piste et il s’est renversé sur le dos, avant de s’immobiliser à quelque 500 pi du seuil de la piste 19 et à 150 pi du bord de celle-ci. L’appareil a subi des dommages importants, et le pilote a été coincé à l’intérieur de ce dernier pendant environ 20 min avant que le personnel de sauvetage puisse l’en extraire. L’accident n’a fait aucun blessé. Rapport du BST A06O0088.

— Le 4 avril 2006, un Beech 200 effectuait la liaison entre La Romaine (CTT5) et Natashquan (CYNA), avec à son bord les deux membres d’équipage. Alors que l’appareil était en route, à une altitude de 2 000 pi, la porte principale s’est détachée de l’appareil. étant donné la courte distance entre les aéroports, l’équipage a décidé de continuer vers Natashquan. L’atterrissage s’est déroulé sans incident. La porte n’avait pas été verrouillée correctement avant le départ. Rapport du BST A06Q0060.

— Le 7 avril 2006, un hélicoptère AS 350 B1 avait déposé six skieurs au sommet d’une montagne haute de 5 500 pi et redescendait à quelque 2 000 pi/min vers une aire d’atterrissage située à quelque 1 800 pi. Lorsque le pilote a commencé à tirer sur le collectif afin de stopper le taux de descente en prévision de l’atterrissage, le moteur a commencé à perdre de la puissance et l’avertisseur bas régime rotor s’est mis à retentir. L’hélicoptère est descendu au-dessous de l’aire d’atterrissage prévue jusqu’à une aire sans obstacle se trouvant quelque 150 pi plus bas, où il a effectué un atterrissage dur sur le sol recouvert de neige. Le rotor principal a cisaillé la poutre de queue, et la surface d’une pale du rotor principal a été abimée. Une fois sorti de l’appareil, le pilote a remarqué que le moteur dégageait beaucoup de fumée et il l’a éteint au moyen d’un extincteur portatif et de neige. L’intérieur de la pipe d’échappement direct du moteur avait été endommagé et cette dernière renfermait des débris métalliques. Rapport du BST A06P0051.

— Le 19 avril 2006, un DHC3 sur ski en provenance de Chibougamau a atterri sur la piste de glace à Lac Lagopède. Lors du roulement à l’atterrissage, l’appareil n’a pu s’arrêter à temps et a percuté un autre DHC3 qui était stationné sur la piste, moteur fermé. Le bord d’attaque de l’aile gauche du premier DHC3 a subi des dommages importants. L’aile droite du DHC3 stationné a été arrachée lors de la collision. Les occupants des deux appareils n’ont pas été blessés. Rapport du BST A06Q0070.

— Le 24 avril 2006, un hélicoptère Robinson R44 se préparait à décoller de Terrace (C.-B.). Le moteur et le rotor tournaient, pendant qu’un deuxième pilote de la compagnie chargeait des contenants de carburant dans la soute. Le commandant de bord, qui était le seul occupant, est sorti de l’hélicoptère pour l’aider à charger l’appareil. Pendant qu’il se trouvait en-dehors de l’appareil, ce dernier a commencé à se soulever du sol, puis il a roulé sur le côté gauche et a heurté le sol. L’hélicoptère a subi des dommages importants, mais l’accident n’a fait aucun blessé; aucun incendie ne s’est déclaré. Rapport du BST A06P0064.

Faites un investissement judicieux cet hiver...

...en prenant quelques minutes pour réviser vos connaissances sur les normes et les procédures de l’espace aérien à l’article 2.0 de la section RAC de l’AIM.

Consultez le
www.tc.gc.ca/aviationcivile/publications/tp14371/RAC/2-0.htm
dès aujourd’hui!


Date de modification :