Éditorial — Collaboration spéciale

Judy Rutherford En tant que directrice du Projet national de mise en oeuvre de la transition organisationnelle (PNMOTO), c’est avec plaisir que je vous fournis une mise à jour sur ce sujet dans ce numéro du bulletin Sécurité aérienne — Nouvelles. Le PNMOTO vise à déterminer les changements à apporter à l’organisation et à l’effectif de l’Aviation civile et à les mettre en oeuvre afin d’établir un cadre de contrôle durable des systèmes de gestion de la sécurité (SGS) au sein du milieu aéronautique, conformément au Système de gestion intégrée (SGI) de l’Aviation civile de Transports Canada.

L’Aviation civile a subi de nombreux changements depuis la restructuration organisationnelle de 1995. De nouveaux concepts et de nouvelles approches ont été présentés successivement dans des documents stratégiques clés, comme Défi 1998, Vol 2005 et, plus récemment, Vol 2010. Au début de 2005, l’Aviation civile de Transports Canada avait entrepris un examen de sa structure organisationnelle pour répondre à l’environnement évolutif du milieu aéronautique et du gouvernement. D’ici 2013, 46 p. 100 de l’effectif actuel de l’Aviation civile pourra prendre sa retraite ou l’aura déjà prise. étant donné les données démographiques actuelles et prévues en ce qui concerne l’effectif, il ne sera pas possible de remplacer tous ces employés et de maintenir le régime actuel de contrôle de la sécurité. Nous devons apporter d’importants changements à notre façon de travailler, tant au sein du milieu aéronautique que de l’organisme de réglementation.

L’objectif est d’amener l’organisation à faire une transition au modèle définitif d’ici 2010, lorsque les entreprises du milieu aéronautique auront terminé la mise en oeuvre de leur SGS. Cela officialisera le concept opérationnel vers lequel se dirige l’Aviation civile depuis le début de la mise en oeuvre des SGS et permettra une souplesse accrue dans le partage de l’expertise et le maintien des compétences techniques, de même que dans la prestation du niveau de service nécessaire au milieu aéronautique. Notre programme sera offert par des équipes multidisciplinaires responsables du contrôle des entreprises au sein du milieu aéronautique.

Selon le nouveau modèle, l’Administration centrale demeurera responsable de l’élaboration des politiques, des règlements et des normes ainsi que de la prestation de certaines activités centralisées. Quant aux Régions, elles demeureront responsables de la mise en oeuvre de la majeure partie du programme de l’Aviation civile. On met actuellement sur pied une équipe qui se consacrera à la gestion des questions de transition au cours des prochaines années. Je vous invite à consulter le site Web de l’Aviation civile à l’adresse http://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/menu.htm afin d’obtenir de plus amples renseignements et des mises à jour. Vous y trouverez également une foire aux questions et un mécanisme de rétroaction sur le projet d’examen organisationnel.

La directrice,
Projet national de mise en oeuvre de la transition organisationnelle

Judy Rutherford

Date de modification :