Après l'arrêt complet : Reprise : L’importance de fournir aux passagers un exposé avant vol sur les procédures d’évacuation sous l’eau

NDLR : L’article qui suit est une version abrégée du même article par Jackie Heiler de Pro Aviation Safety Training, paru dans le numéro 2/2009 de Sécurité aérienne — Nouvelles. Ce sujet très important fait partie de nos efforts continus pour promouvoir la sécurité des opérations d’hydravions et d’hydravions à flotteurs.

Au cours des dernières années, Transports Canada et le secteur responsable de la formation spécialisée en évacuation sub-aquatique ont déployé des efforts considérables pour sensibiliser les pilotes et les exploitants à l’importance des procédures et de la formation dans ce domaine. À l’aide de dépliants, de bulletins d’information, d’affiches, de vidéos et de brochures, le milieu aéronautique est celui qui a été le plus informé et sensibilisé à cet égard. Ces efforts ont toutefois été partiellement couronnés de succès. En effet, bien que nos équipages et nos exploitants soient bien informés, cette campagne de sensibilisation n’a pas rejoint une importante partie de notre clientèle, les passagers.

Combler ce manque représente tout un défi puisque la majorité des passagers ne suivront pas une telle formation. Il semblerait que les exploitants aériens commerciaux et leurs équipages de conduite soient les mieux placés pour renseigner les passagers payants. La meilleure façon de couvrir de façon exhaustive le sujet est de présenter un exposé avant vol accompagné d’une vidéo et de fournir une brochure ou un dépliant.

En cas d’amerrissage forcé, l’évacuation sous l’eau se révèle souvent fatale pour les passagers. Les rapports d’accidents indiquent que bien des personnes sont toujours vivantes à la suite de l’impact, mais meurent en vain noyées, car elles sont incapables de s’extirper de l’aéronef. Selon une étude du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) sur les chances de survie à la suite d’accidents d’hydravions survenant sur l’eau, les décès sont souvent causés par la noyade après l’impact. La plupart des noyades surviennent dans la cabine de l’aéronef, et les survivants précisent qu’ils ont souvent eu de la difficulté à trouver la sortie. Plus des deux tiers des décès de passagers surviennent dans de telles circonstances.

Pourquoi les passagers ont-ils tant de difficulté à s’extirper de l’aéronef submergé? Il semblerait que les facteurs suivants : panique, désorientation, sorties de secours non familières et manque de formation adéquate soient les principales causes de noyade. En situation d’urgence, peu de temps est consacré à la réflexion; les réactions sont instinctives ou basées sur des comportements appris. À défaut de comportement appris — par exemple, lorsqu’un aéronef est submergé — les chances de réagir adéquatement sont fortement réduites. Par exemple, avant de descendre d’une voiture, la plupart d’entre nous détachent sans même y penser notre ceinture de sécurité avant d’ouvrir la portière; il s’agit d’un comportement appris que nous serions spontanément portés à reproduire si nous étions prisonniers à bord d’un aéronef qui coule.


Exercice d’entraînement typique d’évacuation sous l’eau, effectué avec l’aide de simulateurs portatifs sous la supervision de professionnels.
Exercice d’entraînement typique d’évacuation sous l’eau,
effectué avec l’aide de simulateurs portatifs sous
la supervision de professionnels.

Lors d’accidents, les victimes détachent souvent prématurément et trop hâtivement leur ceinture de sécurité et lorsque l’eau s’engouffre dans la cabine, elles sont projetées dans tous les sens. Sans référence gravitationnelle, elles sont vite désorientées. La panique s’installe et il devient alors impossible d’exécuter une simple procédure qui permettrait de trouver la sortie.

Imaginez avoir à exécuter dans la noirceur une tâche non familière dans un aéronef submergé et renversé dans l’eau froide! Pour éviter que vos passagers paniquent et soient désorientés, nous vous conseillons de leur présenter avant chaque vol un exposé exhaustif sur les points recommandés par Transports Canada dans sa brochure « Hydravions et hydravions à flotteurs : Guide du passager » (TP 12365), disponible sur son nouveau site Web au http://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/normes/commerce-hydravions-flotteurs.htm. Rappelez-vous qu’un exposé avant vol détaillé peut sauver la vie de vos passagers.

Date de modification :