Accidents en bref

Remarque : Les résumés d’accidents qui suivent sont des interventions de classe 5 du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST.) Ces événements ont eu lieu entre les mois de mai et juillet 2011. Ils ne satisfont pas aux critères des classes 1 à 4, et se limitent à la consignation des données qui serviront éventuellement à des analyses de sécurité ou à des fins statistiques ou qui seront simplement archivées. Les résumés peuvent avoir été mis à jour depuis la production de cette rubrique. Pour toute information concernant ces événements, veuillez contacter le BST.

— Le 2 mai 2011, un Grumman Goose G-21A amorçait sa course au décollage sur la bande d’atterrissage d’Owikeno située près de Rivers Inlet, à environ 80 NM au nord-ouest de Port Hardy (C.-B.) lorsque le pilote a perdu la maîtrise en direction. L’aéronef a viré à 90° de la bande d’atterrissage et a heurté le fossé et le remblai. Le nez et l’avant de l’aéronef ont été endommagés. Dossier no A11P0080 du BST.

— Le 5 mai 2011, un Cessna 172M décollait de l’aéroparc de Burlington (CZBA) (Ont.) avec quatre personnes à son bord pour une excursion locale qui devait durer entre 20 et 30 min. À mi-chemin, le pilote a remarqué que les jauges de carburant indiquaient que le réservoir était vide; il a donc choisi de rebrousser chemin et de retourner à CZBA. Il se trouvait à environ 6 ou 7 mi au sud-est de l’aéroparc lorsque le moteur s’est arrêté. Le pilote a alors amorcé un atterrissage forcé et l’aéronef a touché le sol près de l’extrémité du champ choisi. L’aile droite a heurté les arbres en bordure du champ, puis l’appareil a pivoté de 180° avant de s’immobiliser. Le pilote et les trois passagers en sont sortis indemnes, mais les ailes et l’empennage de l’aéronef ont été sérieusement endommagés. Dossier no A11O0063 du BST.

— Le 8 mai 2011, un Zenair CH200 de construction amateur effectuait des circuits sur la piste 09 de l’aéroport de Peterborough (CYPQ) (Ont.). Les volets de l’aéronef étaient complètement sortis lorsque l’appareil a touché le sol à environ 70 mi/h sur le train principal et avec une certaine puissance. Il a alors rebondi et commencé à marsouiner. Le pilote a appliqué la pleine puissance dans le but d’interrompre l’atterrissage, ce qui a mis l’aéronef en cabré. La commande de compensation en tangage étant du même côté que la manette de poussée, le pilote n’a pas pu compenser en piqué assez rapidement pour empêcher l’aéronef de décrocher. La commande de mise en piqué était disponible, mais elle n’a pas été appliquée à fond. L’aile gauche a décroché et l’appareil a heurté le sol avant de s’immobiliser sur l’herbe à environ 50 pi du côté gauche de la piste. Le train avant s’est affaissé et les panneaux d’aile extérieurs ont été endommagés par l’hélice et l’impact. Le pilote portait une ceinture-baudrier complète à quatre points et n’a pas été blessé.
Dossier no  A11O0066 du BST.

— Le 15 mai 2011, un Cessna 185 privé sur flotteurs a décollé de Sainte-Anne-du-Lac (Qc) à destination de Marina Venise (Qc) selon les règles de vol à vue avec trois personnes à son bord. À environ 10 NM au nord de l'aéroport de Mirabel, à 1 500 pi ASL, le moteur (Continental IO-520-D) s'est arrêté. Dans les instants qui ont suivi, l'appareil est entré en vrille. Le pilote a réussi à sortir de la vrille puis a effectué un atterrissage forcé. Lors de l'atterrissage, l'avion a percuté une roulotte avant de s'immobiliser sur le dos. Les occupants ont subi des blessures mineures. Lors de l'examen subséquent du moteur, de l'eau fut observée dans le distributeur d'essence. Dossier nº A11Q0093 du BST.

— Le 16 mai 2011, un hélicoptère Aerospatiale AS350 BA écopait de l’eau dans le cadre des opérations de lutte contre l’incendie qui sévissait près de Meadow Lake (Sask.). Le vent soufflait du sud-est avec des rafales de 20 à 30 kt. Le pilote volait lentement juste au-dessus de la cime des arbres pour déverser l’eau dans la zone coupe-feu lorsque le nez de l’hélicoptère a fait une soudaine embardée vers la gauche. Le pilote a augmenté la puissance, ce qui n’a fait qu’accentuer le mouvement de rotation. Il a alors diminué la puissance et abaissé le collectif. L’hélicoptère est entré dans les arbres et s’est immobilisé sur son côté droit; la poutre de queue s’est détachée de l’hélicoptère. Le pilote a été transporté à l’hôpital de Meadow Lake où il été mis en observation jusqu’au lendemain. Dossier no A11C0076 du BST.

— Le 23 mai 2011, un hélicoptère Bell 206B effectuait des opérations d’élingage au-dessus d’un chantier de forage de puits de pétrole situé à environ 50 NM à l’est de Slave Lake (Alb.). La charge élinguée a heurté les installations du chantier de forage et l’hélicoptère a percuté le sol. Le pilote, qui était le seul occupant, a été grièvement blessé. Deux enquêteurs du BST du bureau d’Edmonton ont été envoyés sur les lieux. Dossier no A11W0069 du BST.

— Le 23 mai 2011, un hélicoptère Bell 206B effectuait un vol selon les règles de vol à vue entre le lac Berthelot (Qc) et Mirabel (Qc) lorsqu'il s'est écrasé en forêt à environ 20 NM au nord-ouest de l'Ascension (Qc). Les deux occupants ont subi des blessures sérieuses et ont été évacués par voie terrestre. La radiobalise de repérage d’urgence (ELT) s'est déclenchée à la suite de l'impact. Des conditions de brouillard prévalaient dans la région au moment de l'accident. Dossier no A11Q0099 du BST.

— Le 29 mai 2011, un hélicoptère Bell 206B servait à effectuer un relevé à basse altitude de pipelines à 5 NM à l’est de Loon River (Alb.) lorsque l’appareil a heurté des câbles électriques non balisés. Le pilote a pu effectuer un atterrissage d’urgence près du site. Les pales du rotor principal ont été sérieusement endommagées.Le pilote et le passager s’en sont sortis indemnes.Dossier no A11W0076 du BST.

— Le 3 juin 2011, un Cessna 80 immatriculé comme étant un aéronef privé tentait de décoller de la surface de l’eau à Bedwell Harbour (C.-B.) (CAB3). Selon les indications du pilote, l’aéronef a fait soudainement un mouvement de lacet très prononcé; une aile a heurté la surface de l’eau et l’aéronef s’est renversé dans l’eau. Le pilote et le seul autre occupant avaient lu la documentation relative à la sécurité à bord des hydravions publiée par Transports Canada lors de l’exposé avant vol, ce qui leur a permis de s’en sortir avec peu ou pas de blessures. Pourtant, ni l’un ni l’autre ne portait son vêtement de flottaison individuel et n’avait pu en saisir un avant de sortir de l’aéronef. Ils ont tous deux été rapidement secourus par les occupants de bateaux qui se trouvaient à proximité. Dossier no A11P0093 du BST.

— Le 5 juin 2011, un hélicoptère Ecureuil AS 350 BA effectuait un vol d'étude sur la faune aquatique (sauvagine). Alors que l'appareil était à une altitude d'environ 20 pi et évoluait à une vitesse de 30 kt, un bruit a été entendu suivi de vibrations. Le pilote a noté que le régime du générateur de gaz (Ng) pour le moteur, un Ariel 1B, avait fluctué. Alors que le pilote dirigeait l'hélicoptère vers le rivage pour un atterrissage de précaution, une perte complète de puissance est survenue. L'appareil a durement heurté la surface de l'eau, s'est couché sur le côté gauche et s'est immobilisé à moitié submergé. Les trois occupants ont pu sortir et se rendre sur la rive. Ils ont subi des blessures légères et ont été secourus par un autre hélicoptère de l’exploitant. L'appareil était équipé d'un émetteur d'urgence émettant sur 406 MHz. Un signal identifiant que l'émetteur s'était déclenché a été reçu par JRCC, mais sans information sur la position de l'émetteur. L'expertise du moteur se fera sous la supervision d'un enquêteur du BST.Dossier no A11Q0102 du BST.

— Le 8 juin 2011, un Cessna 180E sous exploitation privée et monté sur flotteurs décollait du lac Balsam (Ont.) pour effectuer un vol VFR. Peu après le décollage, l’aéronef est descendu, a heurté la surface de l’eau et s’est immobilisé à l’envers. Or, à ce moment-là, un violent orage s’approchait rapidement qui, selon les rapports, a donné lieu à des vents forts avec de brusques rafales et à de l’écume blanche sur les vagues. Le pilote, qui était seul à bord, n’a pas pu sortir de l’appareil et a subi des blessures mortelles. L'aéronef a subi des dommages importants. Des enquêteurs du BST ont été envoyés sur les lieux de l’accident. Dossier no A11O0085 du BST.

— Le 24 juin 2011, un hélicoptère Robinson Raven II effectuait un vol de convoyage en plusieurs étapes à partir de Québec (CYQB) à destination du lac Deborah situé à environ 50 NM au nord de Schefferville (CYKL). À l'arrivée, le pilote a effectué un premier survol, s'est éloigné vers le nord et est revenu quelques minutes plus tard. Il a exécuté un virage de 360° au-dessus de l'aire d'atterrissage. Celle-ci consistait en des billots sur lesquels les patins devaient être posés perpendiculairement. Une fois le circuit effectué, l'appareil est descendu et a semblé déraper vers la gauche. Il a commencé à tourner vers la droite, a continué à descendre et s'est écrasé à environ 350 pi au nord-ouest de l'aire d'atterrissage sur un terrain parsemé de quelques arbres. L'appareil s'est immobilisé sur son côté droit. Le passager a pu sortir par ses propres moyens et s'éloigner de l'appareil qui commençait à brûler. Les témoins ont aidé le pilote à sortir de l'appareil. Le passager est décédé environ 40 min après l'accident. Le pilote a subi plusieurs fractures. La balise d'urgence a été activée par l'impact et a correctement transmis l'identification de l'appareil. Cependant, elle a été consumée par le feu avant que la position ait pu être localisée. L'appareil était muni d'un système de suivi par satellite transmettant la position aux 6 min. Celui-ci a également été détruit par le feu et la dernière position transmise était à 5,8 NM de la destination. Dossier no A11Q0115 du BST.

— Le 27 juin 2011, un hélicoptère Hughes 500D immatriculé au Canada a atterri sur une aire d’atterrissage pour hélicoptère située au sommet d’une montagne à 65 NM à l’est d’Ambler, en Alaska. Peu après l’atterrissage, les quatre passagers sont sortis de l’aéronef et s’en sont éloignés pendant que le pilote laissait le moteur tourner afin de le refroidir. Le pilote est sorti à son tour pour regarder sous l’appareil afin de vérifier si les semelles (bear paws) des patins d’atterrissage étaient bien placées sur les billots de support. L’hélicoptère a glissé et s’est renversé vers l’arrière avant de s’immobiliser sur le sabot de queue. Le rotor de queue a percuté le sol, une de ses pales s’est détachée, puis il a cessé de tourner. Le moteur continuait d’entraîner le rotor principal. Le pilote a réussi à accéder au poste de pilotage pour couper le moteur. Il n’y a pas eu de blessé, mais l’hélicoptère a été lourdement endommagé. Dossier no A11F0132 du BST.

— Le 27 juin 2011, un Cessna 185 monté sur flotteurs amerrissait sur le lac Theriau (Sask.) avec à son bord un pilote et un passager. Peu après s’être posé, l’aéronef a fait une embardée vers la gauche et s’est renversé. Le pilote qui portait une ceinture-baudrier et le passager qui portait sa ceinture de sécurité ont réussi à sortir de l’appareil. S’aidant de leur vêtement de flottaison individuel, ils ont nagé jusqu’à la rive où ils ont fait un feu et passé la nuit. L’aéronef n’étant pas arrivé à destination, le personnel de l’entreprise a signalé au régulateur de vols que l’aéronef était en retard. Étant donné que la nuit était tombée, la recherche n’a commencé que le lendemain matin. Le pilote et le passager ont été trouvés tôt le matin et transportés à Points North Landing (Sask.). Le pilote et le passager n’ont subi que de légères blessures, mais l’appareil a été lourdement endommagé. Le rapport indiquait qu’il y avait une grande déchirure rectangulaire sur le revêtement du dessous du flotteur gauche, un signe généralement indicatif d’une collision avec un tronc d’arbre submergé.
Dossier no A11C0099 du BST.

— Le 1er juillet 2011, un de Havilland DHC2 Beaver décollait du lac Lillabelle (Ont.) à destination du lac Stringer (Ont.). À environ 3 NM au nord du point de départ, le moteur (Pratt & Whitney R-985) a commencé à faire des bruits de claquement qui ont rapidement été suivis d’une panne complète. Le pilote a effectué un atterrissage forcé à l’endroit le plus approprié, en l’occurrence une zone marécageuse à proximité d’un petit ruisseau. Au moment de l’atterrissage, les flotteurs de l’appareil ont heurté plusieurs obstacles qui étaient soit à la surface de l’eau, soit juste au-dessous et qui ont sérieusement endommagé les montants des flotteurs et les flotteurs. Lorsque l’aéronef s’est immobilisé, une aile et une partie de l’empennage étaient dans l’eau. Le pilote et les occupants n’ont pas été blessés. Dossier no A11O0106 du BST.

— Le 1er juillet 2011, un Champion AC monté sur flotteurs effectuait un vol VFR entre la rivière Métabetchouan (Qc) et le lac La Bouille (Qc). Au moment du départ, le ciel était dégagé et la météo prévoyait des conditions de vol VFR pour la journée. Le vol devait durer environ 3 h et 45 min. Alors que l’aéronef était à environ 45 min de sa destination, la brume matinale qui recouvrait les lacs a commencé à recouvrir le sol. Le pilote a décidé de se poser sur un lac et d’attendre qu’elle se dissipe. Pendant la descente vers le lac et alors que le pilote manœuvrait dans le brouillard pour amerrir, l’aéronef a heurté les arbres et a culbuté. Le pilote a été légèrement blessé et le passager s’en est sorti indemne. Ils ont récupéré le matériel de survie et vérifié que la radiobalise de repérage d’urgence émettant sur 406 MHz était activée. Les services de recherches et sauvetage les ont trouvés environ 4 h après l’incident et les ont secourus. L’avion a été lourdement endommagé. Dossier no A11Q0120 du BST.

— Le 3 juillet 2011, un hélicoptère privé Robinson R44 II était en approche pour se poser à Carievale (Sask.) lorsqu’il a heurté une ligne électrique. Le pilote a effectué un atterrissage de précaution. Un examen du système rotor lui a permis de découvrir que celui-ci était sérieusement endommagé. Le pilote n’a pas été blessé. Dossier no A11C0107 du BST.

— Le 4 juillet 2011, un hélicoptère Robinson R44 effectuait un vol VFR entre Baie Comeau (Qc) et Havre-Saint-Pierre (CYGV) (Qc). Les conditions météorologiques se sont dégradées jusqu’à devenir des conditions météorologiques de vol aux instruments (IMC), et le pilote a déclaré une situation d’urgence en raison d’une faible quantité de carburant. L’aéronef a été dirigé vers un endroit situé près de CYGV et au nord du fleuve Saint-Laurent. Le pilote a opté pour une descente dans les nuages et a rapidement perdu la maîtrise de l’hélicoptère, puis il y a eu cognement du mât. À quelques centaines de pieds au-dessus de l’eau et à 1 NM de CYGV, il a pu poursuivre son vol en VFR. Le pilote a atterri sans problème à CYGV. L’inspection de l’aéronef a révélé que la tête du rotor principal était visiblement endommagée. Dossier no A11Q0126 du BST.

— Le 4 juillet 2011, un Cessna 305 volait de Hawkesbury (Ont.) (CNV4) vers Saint-André-Avelin (Qc) pour y récupérer un planeur qui, plus tôt dans la journée, avait atterri sur l’ancien terrain d’aviation. L’autorisation d’atterrir et de récupérer le planeur avait été demandée et obtenue du propriétaire du terrain avant le départ. Au moment de l’atterrissage sur la surface goudronnée, l'appareil a effectué un cheval de bois à la suite de quoi l’aile gauche a touché le sol, l’hélice a été endommagée et le train de gauche s’est affaissé. Le pilote n’a pas été blessé. Dossier no A11Q0123 du BST.

— Le 5 juillet 2011, un Ayres S-2R effectuait un épandage aérien de fongicide au-dessus d’un champ lorsque l’aéronef a heurté un des haubans retenant une tour. L’appareil s’est immobilisé à la verticale et le pilote qui n’a subi que de légères blessures a pu en sortir. La collision et l’incendie qui s’est déclenché après l’impact ont détruit l’appareil. Dossier no A11C0105 du BST.

— Le 10 juillet 2011, un Cessna U206F privé sur flotteurs effectuait un vol entre le lac Dorothy (Man.) et le lac du Bonnet (Man.) pour y faire le plein de carburant. Le réservoir de droite contenait tout le carburant dont disposait l’appareil et le sélecteur de carburant était réglé sur le réservoir de droite. Peu après le décollage, le pilote effectuait un virage à droite lorsque le moteur a perdu de la puissance. Le pilote a exécuté un atterrissage forcé dans une zone boisée. L’appareil a été sérieusement endommagé, mais le pilote s’en est sorti indemne. Dossier noA11C0110 du BST.

— Le 28 juillet 2011, un De Havilland DHC-3T (turbine) amphibie atterrissait au lac Kabania (Ont.) après avoir décollé de Pickle Lake (Ont.). Après le décollage de l’aéroport de Pickle Lake, le train d’atterrissage est demeuré sorti pendant tout le vol. Au moment de l’amerrissage, l’aéronef a piqué du nez et a capoté. Les deux membres de l’équipage portaient un harnais à quatre points et n’ont pas été blessés. Ils sont sortis de l’appareil et ont été recueillis par bateau, par des membres du personnel d’un des camps éloignés de la région. L’aéronef a été sérieusement endommagé. Dossier nº A11C0124 du BST.

— Le 28 juillet 2011, un ultraléger évolué Norman Aviation J6 Kanatoo effectuait des posés-décollés sur une piste dans la région du lac De Montigny (Qc). Lors de la montée initiale, une bourrasque de vent a fait déporter l'appareil vers le lac et le pilote n'a pas été en mesure de le récupérer à temps. L'appareil s'est écrasé dans le lac. Personne n'a été blessé et l'appareil a été lourdement endommagé. Dossier nº A11Q0143 du BST.

— Le 28 juillet 2011, un ultraléger évolué Titan Tornado II effectuait un vol VFR dans la région de Sainte-Marie-Madeleine (Qc). Lors de la montée initiale, à environ 200 pieds-sol, le moteur Rotax 503 a perdu de la puissance; le pilote a tenté un atterrissage sur la piste, mais compte tenu de sa vitesse élevée et de la présence d'une route, il a choisi d'effectuer une sortie de piste sur le côté droit. Le pilote, seul à bord, n'a pas été blessé et l'appareil a subi des dommages substantiels. Dossier nº A11Q0145 du BST.

Date de modification :